«

»

Déc 14 2012

Produit bâtiment : Le triple vitrage SOLAR+ : La technologie révolutionnaire d‘Internorm

Blog-Bâtiment-produit-internorm

Blog-Bâtiment-produit-internorm

Le Blog Du Bâtiment : Avec plus de 35 ans d’expérience dans le triple vitrage, Internorm revient sur l’intérêt de son utilisation, ses performances et vous présente son exclusivité révolutionnaire : La technologie SOLAR+.

  • L’INTÉRÊT DU TRIPLE VITRAGE

La valeur Ug d’un vitrage sur une menuiserie permet de déterminer son pouvoir d’isolation, sa capacité à éviter la dispersion de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. Plus cette valeur est basse, plus le vitrage est performant.

Actuellement, en double vitrage, l’Ug le plus bas possible est de 1,0 W/m²k. Ce coefficient peut être amélioré par l’utilisation de gaz entre les vitrages (argon, krypton), avec le traitement spécifique de certaines faces du vitrage (métallisation argent ou aluminium) ou par l’ajout de vitre supplémentaire.

Quels sont les avantages du triple vitrage ?

• Augmentation de la performance thermique Ug par rapport à un double vitrage allant jusqu’à 0,5 W/m²K
• Permet des économies d’énergie
• Pas de phénomène de convection chaud/froid grâce à la vitre centrale
• Contrairement à un double vitrage perdant de la performance Uw au-delà d’un espace de 18 mm, le triple vitrage permet d’augmenter la quantité de gaz argon sans perdre de performances

Le principal avantage réside donc dans l’optimisation de la valeur Ug. En maison passive, le triple vitrage est incontournable, en BBC, vivement souhaitable. A titre d‘exemple, voici différentes valeurs en fonction du vitrage utilisé pour une menuiserie standard :

  • SOLAR+ UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE RÉVOLUTIONNAIRE

 

A la contestation : “Le triple vitrage réduit considérablement le facteur g ». Internorm s‘est démarqué des acteurs du marché et a su innover et apporter LA solution : le triple vitrage SOLAR+.

Ainsi, pendant longtemps, l’ajout d’un troisième verre permettait effectivement d’augmenter la valeur Ug, mais avait tendance à dégrader le facteur g.
Grâce à un traitement développé en exclusivité avec Saint Gobain, Internorm est en mesure de fournir un triple vitrage avec des coefficients Ug performants mais aussi et surtout, qui ne dégrade pas le facteur g. Pour bien comprendre, voici trois schémas présentant le facteur g en fonction du vitrage utilisé :

  • En double vitrage, le facteur g est de 61 %
  • En triple vitrage normal, le facteur g se retrouve diminué à 50 %, il perd donc 11 % par rapport aux capacités du double vitrage
  • Avec un triple vitrage SOLAR+ d’Internorm, le facteur g est maintenu à 61 % et la valeur Ug peut atteindre jusqu’à 0,5 W/m²K

Internorm facteur G

 

 

Internorm triple vitrage

www.internorm.fr