Archives de la Catégorie : Béton

Juin 24 2017

Nouveaux produits bâtiments : Le bloc porteur en béton de miscanthus par Ciment Clacia, un matériau biosourcé dédié à la Construction Durable

Le blog du bâtiment : Particulièrement impliqués dans des démarches volontaires en faveur de l’éco-construction, Ciments Calcia, acteur majeur de l’industrie cimentière, et Alkern, l’un des tout premiers fabricants en France et en Belgique de produits préfabriqués en béton, ont uni leurs expertises et ressources R&D pour développer un système constructif innovant, alliant performances thermique, acoustique et environnementale : le bloc porteur en béton de miscanthus.

Une solution biosourcée exclusive portée par Biomis G3, association œuvrant depuis 4 ans à réunir partenaires institutionnels, agricoles et industriels autour du miscanthus et de la structuration d’une filière régionale complète. Si cette filière naissante a déjà pris racine en Île-de-France, c’est aujourd’hui dans le Grand Est qu’elle entend étendre ses ramifications : de la production du miscanthus jusqu’à sa transformation locale en produits industriels biosourcés à forte valeur ajoutée.

C’est ainsi que le 31 mai 2017, à l’occasion du salon de la bioéconomie Siñal Exhibition à Châlons-en-Champagne, Biomis G3 a pu mettre en exergue la diversité et la complémentarité des acteurs de la Filière Miscanthus, ses implications territoriales et agricoles, ainsi que les pistes de réflexion. Avec, en point d’orgue, la présentation du bloc porteur conçu par Ciments Calcia et Alkern, associée à une première mise en œuvre programmée à l’horizon 2018 avec le lancement d’un programme de 46 logements à Chanteloup-en-Brie (77).

Le blog du bâtiment Ciments Calcia

 

Des enjeux territoriaux et agricoles…

Plante pérenne originaire d’Asie dont la production s’échelonne sur une durée de 15 à 20 ans sans ressemer ni engrais, le miscanthus se révèle particulièrement productif (10 tonnes par hectare) et résistant. Avec un fort potentiel de biomasse, cette graminée stérile à rhizomes non traçants peut être utilisée, après transformation, comme bioénergie ou biomatériau pour des applications industrielles. Le fait que sa culture s’adapte idéalement aux terres polluées, dégradées ou délaissées, s’avère un atout phare. Elle n’entre pas ainsi en concurrence avec l’agriculture alimentaire ; la production de miscanthus s’inscrit au contraire en complément de ressources et débouchés économiques pour les agriculteurs (sa récolte intervenant par ailleurs en mars-avril, en décalé avec toutes les autres cultures).

Avec près de 450 ha plantés dans la région châlonnaise, les coopératives du Territoire se sont résolument engagées tout comme bon nombre d’industriels en vue de structurer une filière régionale complète et boucler le cercle vertueux de la bioéconomie locale : élaborer, ensemble, des produits biosourcés performants à base de miscanthus et les positionner sur les marchés, avec des applications en plasturgie automobile, aéronautique, cosmétique, énergie et construction…

En effet, le renforcement de cette filière suppose, sur le long terme, de nombreuses dynamiques de développement entre les différents acteurs et des engagements forts. Agriculteurs et coopératives agricoles sont appelés à garantir des volumes constants et la sécurité des approvisionnements en miscanthus. De même, les pouvoirs publics et les élus locaux doivent pouvoir apporter leur soutien, en matière foncière par exemple, tandis que les industriels-utilisateurs s’engagent à développer des applications innovantes et variées nourrissant une bio-économie locale dynamique.

Jean-Marc Dupré, Membre du Bureau d’Axéréal, Administrateur FRCA

(Fédération régionale des Coopératives d’Île-de-France)

L’agriculture : socle amont de la Filière Miscanthus

« La culture du miscanthus peut devenir intéressante pour les agriculteurs, car cette plante consomme très peu d’intrants, reste au moins 10 ans en place, et permet une agriculture sous forte contrainte environnementale.

Elle sera possible si tous les acteurs des filières naissantes de production de matériaux agro-sourcés s’entendent pour construire une chaîne de valeur permettant une rentabilité partagée, au bénéfice d’une économie locale nouvelle. »

Jérôme Mat, Vice-président de Châlons-en-Champagne Agglo

délégué au développement économique

Territoire d’expérimentation de la Filière Miscanthus

« Nous avons décidé de positionner notre territoire comme site pilote pour le lancement d’une Filière Miscanthus complète. Cette structuration très locale met en réseau agriculteurs, industriels et institutionnels et cible des bioproduits industriels à forte valeur ajoutée. Cette opération prend sa place au sein de la “smart agriculture”, une des filières de croissance de l’Agglomération châlonnaise. »

La Filière Miscanthus Île-de-France : précurseur et moteur de nouvelles initiatives comme celle de la Région Grand Est

La Filière Miscanthus Île-de-France est parvenue à réunir des agglomérations (Grand Paris Seine et Oise, Marne et Gondoire), des départements (Seine-et-Marne, Yvelines), le secteur R&D à travers un premier projet de recherche BFF (Inra, Mines ParisTech, laboratoires de recherche…), des industriels (Ciments Calcia, Alkern, PSA, Faurecia, Addiplast) et des coopératives agricoles d’Île-de-France (Axéréal, Sévépi, Valfrance…), le tout orchestré par l’association Biomis G3.

L’objectif s’avère de produire et transformer localement la plante de miscanthus à diverses fins industrielles au sein de la vallée Seine-Paris-Normandie, offrant ainsi aux marchés franciliens des solutions compétitives et innovantes, sources de développement local. Convaincue de l’intérêt de favoriser la bio-économie à l’échelle d’un territoire, la Région Île-de-France apporte un soutien fort au développement de cette Filière Miscanthus.

« L’animation d’ensemble liant industriels et agriculteurs est une des clés de réussite du lancement de cette nouvelle filière miscanthus, gage d’engagement mutuel et de pérennité économique. La conduite des opérations “du champ à la porte de l’usine” est largement entamée sur des Territoires-pilotes très attractifs. Ouvrir dès maintenant de nouvelles voies de transformation industrielle du miscanthus, rassemblant différents secteurs d’activité : tel est le défi à venir de Biomis G3, confie Bernard Courtin, Délégué général de l’association. Avec pour enjeux : renforcer l’impact économique de la filière ! »

 

… aux applications industrielles avec lexemple du bloc porteur en béton de miscanthus conçu par Ciments Calcia et Alkern

Cherchant à renforcer toujours davantage leur engagement environnemental, Ciments Calcia et Alkern font de l’éco-construction la clé de voûte de leur département R&D pour élaborer les solutions constructives de demain. C’est donc parfaitement naturellement que les deux industriels se sont tournés vers les matériaux biosourcés, et notamment le miscanthus, pour mettre au point un bloc de construction constitué à 60 % en moyenne de broyats de miscanthus en substitution des granulats naturels.

Ce bloc porteur annonce une résistance caractéristique de 3 MPa, une avancée majeure par rapport à d’autres solutions constructives biosourcées nécessitant le coulage d’un noyau béton pour assurer la reprise de charge.

Il offre une résistance thermique de R=0.7 m2.K/W (contre 0.2 pour les blocs traditionnels) attestant d’une capacité isolante, totalement en phase avec les réglementations en vigueur et à venir (RT 2012 et future RBR 2020).

Le bloc porteur en béton de miscanthus satisfait également aux exigences de confort acoustique avec une atténuation des bruits de 54 dB mur nu enduit une face.

Les performances de résistance au feu de ce produit se révèlent également excellentes avec une tenue au feu affichée de 4 heures.

Il permet d’économiser une ressource naturelle non renouvelable, le granulat, en la substituant par une ressource naturelle renouvelable, le miscanthus. À terme, sa fabrication locale et son transport sur de courtes distances favoriseront encore la réduction de l’empreinte environnementale des bâtiments.

Notons que le bloc en béton de miscanthus présente l’avantage d’une mise en œuvre simple et traditionnelle qui respecte les méthodes de travail des artisans maçons.

Enfin, le béton de miscanthus prévoit d’intégrer une gamme complète allant du bloc standard au bloc poteau, en passant par la planelle isolée et des éléments de chaînage horizontal.

De nombreux essais de caractérisation du bloc en béton de miscanthus ont été validés (comme la résistance sur murets) ou sont toujours en cours (comme le fluage(1)), avec deux grandes étapes à la clé :

– le dépôt de la demande d’ATEx(2) auprès du CSTB à l’automne pour une obtention prévue fin 2017 ;

– le démarrage du chantier de Chanteloup-en-Brie (77) en février 2018, qui sera le chantier porteur de l’ATEx.

Ce projet pilote (avec pour Aménageur Épamarne et pour Maître d’ouvrage le Groupe 3F) prévoit la construction de 46 logements sociaux avec mise en œuvre des blocs porteurs en béton de miscanthus sur 1700 m2 de façade, représentant 50 tonnes de miscanthus. D’autres chantiers seront prochainement à suivre en Régions Île-de-France et Grand Est.

(1)Déformation lente et retardée dun corps soumis à une contrainte constante, provoquée par la durée dapplication de cette contrainte.

(2)Créée à linitiative du CSTB et des acteurs de la construction – et notamment avec les contrôleurs techniques -, lATEx est une procédure rapide dévaluation technique formulée par un groupe dexperts sur tout produit, procédé ou équipement innovant ne faisant pas encore lobjet dun Avis Technique et dont la mise au point nécessite une utilisation expérimentale sur un ou plusieurs chantiers.

 

www.ciments-calcia.fr

Mai 26 2017

Nouveaux produits bâtiment : CARROJOINT FLEX MARQUE CEGECOL de SIKA POUR DES JOINTS SOUPLES

Le Blog du bâtiment : Les surfaces carrelées sur planchers chauffants, façades, terrasses, balcons, supports bois sont soumises à de fortes contraintes de déformation et nécessitent par conséquent des solutions de jointoiement performantes et adaptées tel que le nouveau mortier de jointoiement souple, Carrojoint Flex proposé par Sika sous la marque Cégécol.

Le blog du bâtiment SIKA

CARROJOINT FLEX : un mortier de jointoiement dédié aux supports soumis à déformation

Mortier de jointoiement souple et hydrofugé, Carrojoint Flex est destiné au jointoiement de surfaces carrelées soumises à contraintes : planchers chauffants, façades, terrasses, balcons, et planchers bois.

Utilisé en sol et mur, en intérieur et extérieur, il se caractérise par :

▪ la réalisation de joints de 2 à 15 mm de largeur ;

▪ une fine granulométrie (0,3 mm) ;

▪ une résistance aux chocs thermiques et à l’abrasion ;

▪ une facilité d’application : bon remplissage des joints ;

▪ un nettoyage aisé sans creuser ;

▪ une très faible émission de COV (A+ et EC1Rplus).

ll est classé CG2WA selon la norme EN 13888.

Conditionnement : Sac de 5 et 25 kg

 

CARROJOINT FLEX : esthétisme et durabilité 

A fine granulométrie, Carrojoint Flex apporte un aspect lisse et homogène, ainsi qu’une belle qualité de finition.

Adapté au jointoiement de carreaux rectifiés, Carrojoint Flex permet une adéquation parfaite entre le joint et la majorité des revêtements (grès étiré, terre cuite, pierre naturelle et reconstituée, grès pressé cérame ou émaillé, carreau à liant ciment).

Il est disponible en coloris blanc, chocolat, anthracite et gris pour une harmonie parfaite avec le revêtement.

 

fra.sika.com

Mai 22 2017

Nouveaux produits bâtiment : weberprim universel, ultra-polyvalent, prêt à l’emploi et à séchage rapide : un primaire sablé exclusif signé weber

Le blog du bâtiment : Leader mondial des mortiers industriels, weber vient de lancer un nouveau primaire fortement différenciant : un séchage en 45 min soit 2 à 4 fois plus rapide que ses concurrents, une charge en silice assurant une meilleure adhérence de l’enduit, astucieusement teinté pour une application visible même après séchage… weberprim universel capitalise de nombreux atouts pour une plus grande facilité de mise en œuvre et des chantiers plus sûrs.

Le blog du bâtiment weber

 

Universel !

Destiné à tous les chantiers, en neuf comme en rénovation, werberprim universel s’utilise pour préparer un large spectre de supports.

Ainsi, ce primaire s’applique aux sols comme aux murs, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs, de nature poreuse (comme les dalles de béton, les chapes en ciment ou anhydrite…) ou bien fermés (tels que les carrelages, les parquets, les revêtements plastique durs ou les carreaux de plâtre…).

werberprim universel s’adapte même aux supports exposés aux remontées d’humidité après l’application de deux couches de primaire époxy. Utilisé directement sur le primaire époxy, il supprime avantageusement l’étape de sablage contraignante en termes de manutention (sable à transporter avant et après chantier – 4 à 5 kg/m², 125 g/m² avec weberprim universel), de temps d’application et une mise en œuvre du sable de quartz incertaine.

Son secret ? Un dosage équilibrant une granulométrie importante de silice et une concentration dense de charge qui favorise l’accroche tout en garantissant une facilité de mise en œuvre. weberprim universel est LE primaire adapté à tous les supports et chantiers.

 

Une solution simple, sûre, économique et rapide sur les chantiers…

weberprim universel fait gagner du temps, sans pour autant sacrifier la qualité de mise en œuvre et de finition sur les chantiers.

Prêt à l’emploi, filmogène et concentré en adjuvants (résine, fluidifiants), sa vitesse de séchage se révèle de deux à quatre fois plus rapide que les autres primaires universels du marché. Ainsi, 45 minutes seulement après son application sur un carrelage ou des dalles en vinyle (au lieu d’1 h 30 à 3 h pour des références concurrentes), weberprim universel est sec (conditions de température 20 °C, avec une humidité relative inférieure à 65 %) !

Teinté, weberprim universel présente l’avantage de former un film de couleur jaune qui permet de vérifier du premier coup d’œil sa présence sur toute la surface d’application. Cette astuce inédite prévient notamment les risques de décollement dus à une primairisation insuffisante, et limite la consommation de produit (plus besoin de repasser “au cas où”…), un facteur sécurisant et d’économie important sur les chantiers qui s’ajoute au gain de temps !

Praticité encore, grâce au conditionnement de weberprim universel en seaux rectangulaires, faciles à transporter (centre de gravité du seau proche du corps par rapport aux seaux ronds), à stocker et à utiliser : le rouleau laine peut directement prélever le produit dans le seau. Le rouleau peut également être conservé après usage car weberprim universel se nettoie à l’eau. Quant à sa texture anti-goutte, elle garantit une application aisée et sans coulures, même sur les surfaces verticales.

 

… et un avantage pratique aussi pour les négoces

Une seule référence au lieu de trois ! weberprim universel remplace weber.prim RP (1 et 4 kg), weber.prim AD (2 et 8 kg) et weber.prim express (5 et 10 kg). Désormais, artisans et distributeurs peuvent stocker une référence unique, assurance de gestion optimale.

Caractéristiques techniques de weberprim universel

• Consommation :

– en tant que primaire : 100 à 200 g/m2

– sur support époxy : 125 g/m2

• Outillage : rouleau laine, poils 10-12 mm

• Délais de séchage : 30 min sur dalle béton, 40 min sur parquet, 45 mn sur carrelage, PVC, primaire époxy (t° = 20 °C et RH < 65 %)

• Conditionnements :

– en bidon de 1 kg

– en seaux de 5 kg, 10 kg et 20 kg

 

www.weber.fr

Mar 24 2017

Nouveaux produits bâtiment : WEBER – webertherm 305 F et G nouvelle formule : les enduits minéraux 2-en-1 pour l’ITE

Le blog du bâtiment : Leader mondial des mortiers industriels, weber se plaît à toujours innover, y compris en réinventant ses produits emblématiques, pour répondre aux attentes des utilisateurs. C’est aujourd’hui son enduit minéral projeté, webertherm 305, reconnu en ITE, qui bénéficie d’une nouvelle formulation. Avec webertherm 305 F et G, les façadiers disposent d’un enduit 2-en-1, pour un usage en sous enduit ET en finition !

Au-delà de cet atout “multifonction”, webertherm 305 nouvelle formule présente l’avantage d’une composition chaulée et fibrée qui lui confère une excellente résistance aux chocs. Sur le plan esthétique, cet enduit, qui existe désormais en deux granulométries, dont une avec le grain le plus fin du marché (webertherm 305 F), offre un large choix de finitions (dont talochée et matricée) et pas moins de 142 couleurs. Tous les avantages d’un monocouche dans un enduit que les façadiers projeteurs sauront apprécier !

Le Blog du bâtiment WEBER

webertherm 305 F et G : latout du 2-en-1

Sur le polystyrène expansé, isolant le plus répandu pour l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) des constructions individuelles, les solutions minérales chaulées et fibrées webertherm 305 F ou G servent tout à la fois de sous-enduit (pour maroufler la trame en fibre de verre) et de finition, avec une application projetée comme pour les offres en monocouche. Exit la gestion de deux produits différents.

 

webertherm 305 F et G : une liberté esthétique inédite

Lancé en 2012, webertherm 305 offrait jusqu’à présent une seule granulométrie, disponible dans 48 teintes. Avec sa nouvelle formulation F (granulométrie la plus fine du marché) et G (granulométrie moyenne), cet enduit minéral ouvre le champ des possibles.

Ainsi, weber propose désormais les 142 teintes des collections Terres d’Enduits et Éclat minéral, y compris les couleurs vives ou foncées grâce à la technologie Ultime Color.Outre la couleur, ces enduits présentent une grande diversité de finitions : taloché, gratté, matricé… autant d’aspects qui, associés au vaste nuancier, laissent au client une palette considérable pour personnaliser les façades isolées.

Gageons que ces nouveaux enduits minéraux 2-en-1 seront fortement plébiscités par les façadiers projeteurs pour leur facilité de mise en œuvre et la grande liberté esthétique qu’ils offrent.

 

Caractéristiques techniques de webertherm 305 F et G 

• Composition : ciment blanc, chaux aérienne, sables calcaires, charges allégeantes, fibre de verre, pigments minéraux et adjuvants spécifiques

• Fabrication française

• Gâchage : 6,7 l d’eau par sac de 25 kg, par projection mécanique

• Mise en œuvre :

– délai entre passes de webertherm 305 F et G : 24 heures minimum

– délai avant grattage 12 heures minimum

– épaisseur d’application :

– sur PSE : 8 à 11 mm selon la finition

– sur sous enduit webertherm XM : 5 mm en finition grattée (après grattage)

• Conditionnement : sac de 25 kg

 

www.weber.fr

Mar 21 2017

Nouveaux produits bâtiment : Bagar Airliss Extérieur de Beissier : la solution prête à l’emploi pour les chantiers béton

Le blog du bâtiment : Acteur majeur du marché des enduits depuis plus de 140 ans et spécialiste de la préparation des fonds, Beissier innove en lançant Bagar Airliss Extérieur. Cette nouvelle réponse Beissier propose en effet un enduit de dégrossissage spécial béton en pâte à projeter (airless), destiné à l’extérieur tant aux sous-faces de balcon, qu’au lissage et à l’égalisation des fonds ou bien encore aux reprises de joints de prédalle. Prête à l’emploi et donc sans perte de temps pour la préparation, cette nouvelle référence Bagar revendique des atouts forts, véritables garanties de facilité de mise en œuvre, compétitivité et résultats optimaux.

Le blog du bâtiment Beissier

Bagar Airliss Extérieur : le nouvel enduit semi-allégé de dégrossissage en pâte à projeter parfaitement adapté pour lenduisage des supports béton

Enduit de dégrossissage en phase aqueuse pour supports béton, ciment et parpaing, Bagar Airliss Extérieur propose deux types d’application, manuelle ou bien mécanisée (airless). Cette dernière, appréciée des professionnels, assure notamment un travail net et précis qui se double d’une rapidité de mise en œuvre et d’un grand confort d’application…

Excellente adhérence, haute perméabilité à la vapeur d’eau, bon garnissant (jusqu’à 5 mm par passe), bonne glisse et ponçage facile, les performances du nouveau Bagar Airliss Extérieur de Beissier déclinent le credo maison de la qualité à tous les niveaux.

Résistant à l’eau et à l’humidité, Bagar Airliss Extérieur affiche une consommation, selon la rugosité des fonds, de 1 à 3 kg/m2, pour une épaisseur d’application de 5 mm. Autre atout, Bagar Airliss Extérieur, enduit de couleur grise fabriqué en France, s’avère recouvrable par de nombreux types de peinture extérieure : film mince, RPE, revêtement d’imperméabilisation…

Soulignons que Beissier préconise de ne pas appliquer Bagar Airliss en plein soleil et de traiter les armatures métalliques au préalable avec un produit approprié ; de même, Beissier indique préférable de durcir les fonds pulvérents ou tendres avant application.

Applicable manuellement, mais aussi par machine à vis et machine airless d’un débit minimal de 5 l/mn avec buses à partir de 5.35, ou machine à projeter (buses à partir de 6 mm), Bagar Airliss Extérieur ne nécessite pas de crépine ni de filtre pour sa projection. Enfin, la formulation Bagar Airliss Extérieur permet un nettoyage facile et simple à l’eau des outils (lisseuse et lame à enduire).

 

Caractéristiques techniques 

Densité : 1,55 ± 0,1

pH :  8 ± 1

Couleur :  Gris

Temps d’attente avant recouvrement : Après séchage complet

Classification : NF T 36-005 – Famille IV, classe 4b

Norme : NF EN 16566

COV :  A + : < 25 g/l (pae)

Classement au feu : En cours

 

www.beissier.fr

Fév 08 2017

Nouveaux produits bâtiment : SIKA LANCE CARROFIBRE MARQUE CÉGÉCOL UNE NOUVELLE GAMME DE MORTIERS-COLLES FIBRÉS

Le Blog du bâtiment :  Afin d’apporter une solution performante et sûre aux problématiques chantiers dites compliquées, Sika lance aujourd’hui CARROFIBRE sous la marque CÉGÉCOL, une nouvelle gamme de mortiers-colles fibrés polyvalente. Idéale pour la rénovation et les travaux techniques, la gamme CARROFIBRE se caractérise par une déformabilité renforcée grâce aux fibres, une adhérence supérieure, une contrainte au cisaillement compensée et une meilleure résistance aux tensions du support. Spécialement dédiée aux carreaux minces et grands formats, elle se compose de deux solutions :

  •  CARROFIBRE FLEX, un mortier-colle fibré C2S1 ET, déformable pour le collage en sol et en mur ;
  •  CARROFIBRE FLUID, un mortier-colle fluide fibré C2S1 EG pour le collage en sol.

Le blog du bâtiment SIKA

 

CARROFIBRE FLEX : un mortier-colle pour sols et murs intérieurs et extérieurs 

Mortier-colle monocomposant, fibré, à adhérence améliorée déformable C2S1 ET, CARROFIBRE FLEX est adapté pour le collage en façades jusqu’à 28 mètres et pour le collage de sol en intérieur et en extérieur. Grâce à ses caractéristiques, il peut être utilisé pour différents types de pose de carrelage :

  •  carreaux minces et de très grands formats jusqu’à 100 x 100 cm ;
  •  sur différents types de sols chauffants disponibles sur le marché ;
  •  en façades jusqu’à 28 mètres ;
  •  pour le rebouchage et le rattrapage localisés ;

Il est disponible en sac de 25 kg, en gris et blanc.

 

CARROFIBRE FLUID : un mortier-colle fluide pour une mise en oeuvre facilitée en sol 

Mortier-colle fluide, fibré, à adhérence améliorée déformable C2S1 EG, CARROFIBRE FLUID est destiné à la pose en simple encollage de revêtements céramiques et analogues en sol à l’intérieur et à l’extérieur. Facile et rapide à appliquer, il est particulièrement adapté à la pose :

  •  de carreaux minces et grands formats jusqu’à 100 x 100 cm ;
  •  en simple encollage ;
  •  sur trame PRE direct sous carrelage ;
  •  sur tous types de sols chauffants ;
  •  sur plancher béton sur vide sanitaire ou local non chauffé ;
  •  sur plancher de doublage en panneaux bois ;

CARROFIBRE FLUID est disponible en sac de 25 kg et en gris.

 

www.sika.fr

Articles plus anciens «