Archives de la Catégorie : Construction immobilière

Jan 31 2018

Travailler dans le BTP

D’aucuns prétendent que le BTP est un secteur moribond, dévalorisant, avec des conditions de travail difficiles. Ils se trompent catégoriquement et véhiculent une image archaïque du travail dans le BTP. La réalité est tout autre : amélioration des conditions de travail, croissance économique et reprise d’activité, recrutement important dans de nombreux métiers, baisse des accidents de travail, innovations techniques, respect de l’environnement, etc. Les arguments abondent et démontrent que le BTP est un secteur qui a beaucoup évolué ces dernières années et est encore en pleine transformation grâce aux nouvelles technologies et à des méthodes d’organisation et de management résolument modernes.

 

La commande de grands chantiers : des milliers de postes à pourvoir

En France, le secteur du BTP compte presque un million et demi de salariés. En 2016, ce sont plus de 220 000 postes qui ont été pourvus à travers le pays. À ce titre, le secteur du BTP représente un pan essentiel de l’économie française. Les grands chantiers de ces dernières années, autant que ceux en cours ou à venir, contribuent largement à offrir des milliers de postes dans toutes les filières du BTP. En effet, des chantiers tels que celui de la ligne LGV Paris – Bordeaux, ou celui du Grand Paris Express (le plus grand projet urbain d’Europe), font appel à une multitude de métiers et à toutes sortes de postes, du simple manœuvre à l’ingénieur ou au topographe. Le projet de Grand Paris nous donne un exemple concret de la création d’emplois que peut générer un tel chantier puisque 27 000 emplois directs par an devraient être générés, sans compter tous ceux qui verront le jour grâce à la mise en service des différentes infrastructures, au total plus de 115 000 créations d’emplois sont annoncées.

L’île de France est loin d’être la seule région à avoir la chance de bénéficier de projets d’envergure. Bretagne, Nouvelle-Aquitaine et Hauts-de-France entre autres, devraient également voir leur activité repartir à la hausse. Des chantiers comme le Grand Projet Ferroviaire du Sud-Ouest et le Canal Seine-Nord Europe vont contribuer à créer des milliers d’emplois dans ces régions, ou encore des démarches comme celle de la transition et de la rénovation énergétique, que nous allons aborder sans plus attendre.

 

La transition énergétique : le grand défi de notre époque

La transition énergétique et le développement durable n’en sont qu’à leurs balbutiements, mais ils portent déjà en eux beaucoup d’espoir, tant sur le sujet de la préservation de l’environnement que sur leur aspect économique. Beaucoup d’efforts seront nécessaires afin de parvenir à respecter l’accord sur le climat signé à Paris pendant la COP 21. Les énergies renouvelables deviendront omniprésentes dans notre quotidien d’ici quelques années et le besoin de main d’œuvre va considérablement augmenter. Installation d’éoliennes, chantiers de géothermie, rénovation énergétique, des dizaines de métiers sont concernés. Actuellement, le Plan de rénovation énergétique de l’habitat mis en place par l’état, permet déjà de rénover 500 000 bâtiments par an. L’objectif est de créer d’ici 2050 un parc immobilier de basse consommation.

Pour répondre à ces nouveaux enjeux, plusieurs centres de formation proposent aujourd’hui des cursus spécialisés dans les énergies renouvelables et le développement durable, une filière en plein essor et qui laisse entrevoir un champ des possibles immense.

 

Le BTP, un secteur avec une forte marge de progrès

Comme nous vous le faisions remarquer en introduction, le BTP est en constante évolution et a connu différents stades de mutation durant son histoire. Outre la croissance économique que le secteur connaît actuellement, de nombreux facteurs sont à prendre en considération afin de dresser un portrait fidèle de la situation. On peut notamment évoquer l’amélioration des conditions de travail, qui a pour résultante d’avoir fait baisser considérablement le taux d’accident de travail au cours de ces dernières décennies. L’efficacité des méthodes de prévention associée à des nouvelles techniques et à des outils de travail innovants ont permis de réduire significativement la dangerosité de certains postes. Chaque année, le nombre d’accidents mortels et de maladies professionnelles enregistre une baisse qui atteint désormais un pourcentage record pour ce secteur. La sécurité sur les chantiers est devenue une priorité pour les autorités publiques et pour les entreprises, si bien que chaque année de nombreuses actions sont menées afin de renforcer et de confirmer cette tendance.

Un autre indicateur important du progrès, qui concerne toutes les filières que comprend le BTP, est la démarche d’éco-responsabilité dans laquelle les entreprises s’engagent. En effet, les déchets émanant des chantiers sont nombreux et se comptent en millions de tonnes par an. Ils sont désormais systématiquement valorisés, dès que cela est possible. Le secteur dans son intégralité montre la volonté de réduire son impact sur l’environnement. Utilisation de matériaux écologiques et responsables, recyclage, énergies renouvelables, les nouvelles technologies permettent de réaliser des projets toujours plus respectueux de l’environnement et apporteront, dans un futur proche, encore beaucoup d’avantages et de solutions.

Secteur à l’origine essentiellement masculin, le BTP n’est pas à l’abri des stéréotypes. Cependant, preuve incontestable de progrès, une certaine mixité commence à grandir au sein des entreprises et des chantiers. Non, les femmes ne sont pas forcément cantonnées dans les postes administratifs. Un nombre croissant de femmes s’engagent dans ce secteur prometteur. Maçon, couvreur, conducteur d’engins ou électricien, ne sont pas que des métiers réservés aux hommes. Malgré les efforts physiques que peuvent demander certains métiers, beaucoup de femmes se lancent et trouvent leur vocation. Par ailleurs, elles sont également nombreuses à devenir cheffes d’entreprises, essentiellement dans le bâtiment. Presque 30 % des TPE/PME ont une femme à leur tête. Ainsi, 12 % des salariés du secteur sont des femmes, contre 2 % il y a encore quelques dizaines d’années, bien que la majorité occupe des postes de cadres ou de techniciennes. Comme quoi, le temps des préjugés est bien loin et le secteur devrait, sans nul doute, continuer sa féminisation dans les années qui viennent.

De très belles années se profilent donc pour le bâtiment et les travaux publics et les conséquences directes et indirectes, actuelles et futures, sont, d’un point de vue social comme économique, des arguments de poids qui placent l’industrie française parmi les élites mondiales.

 

Herman Kiwa – Groupe Via Mobilis

Article sponsorisé

Jan 18 2018

Nouveaux produits bâtiment : Polyplac Brick de Knauf : pour des constructions briques toujours plus performantes

Le blog du bâtiment : Knauf propose Polyplac Brick, un nouveau complexe de doublage composite tout en un, destiné à l’isolation thermique et acoustique des constructions en briques, leur conférant aussi, en une seule opération, une résistance complémentaire au feu (REI 60).

Le blog du bâtiment KNAUF

Polyplac Brick : le complexe de doublage composite hautes performances thermiques, acoustiques et feu

Complexe de doublage composite hautes performances d’une largeur de 1,2 m, Polyplac Brick est constitué de 30 mm de laine de roche, de polystyrène expansé graphité Knauf XTherm ULTRA 32 Mur (avec épaisseur variable selon la résistance recherchée) et d’une plaque de plâtre Knauf BA 13, standard ou hydro.

En neuf comme en rénovation, Polyplac Brick se destine ainsi à de nombreuses typologies de bâtiments en briques : principalement les logements collectifs (de la 1re à la 3e famille), mais aussi les maisons individuelles, les ERP, les bureaux ou bien encore les bâtiments industriels.

En une seule opération, ce complexe de doublage léger, particulièrement maniable (3 longueurs 2500, 2600 et 2700 mm) et rapide de mise en œuvre, conjugue sur briques creuses d’excellentes performances acoustiques et thermiques, tout en revendiquant une réaction feu B-S 1,d0 (Rapport de Classement RA 16-0130).

Polyplac Brick permet ainsi d’assurer la protection des éléments porteurs vis-à-vis du feu. Il convient de s’assurer avec le fabricant de briques de la disponibilité du PV REI 60 sur la brique concernée. En effet, avec des épaisseurs de 80 à 140 mm, Polyplac Brick affiche des résistances R allant de 2,45 à 4,30 m².K/W !

Avec un classement COV A+ pour une qualité de l’air intérieur préservée, Polyplac Brick, complexe de doublage tout en un, se veut résolument compétitif puisqu’il se met en œuvre avec collage par plots uniquement, sans double encollage, à raison de 10 plots/m² environ.

Notons que conformément au DTU 25.42 P 1-1 § 4. 7, le passage des gaines verticales est possible dans l’isolant côté chaud au moyen d’un thermo-furet, tout comme un passage encastré dans la paroi sans endommager la structure. Enfin, précisons aussi qu’en maison individuelle uniquement la découpe est permise dans la laine minérale jusqu’à 16 mm.

 

Toutes les performances de la gamme Polyplac Brick 

Les atouts du nouveau doublage

• REI 60 sur différentes briques support, avec un composant unique.

• Une seule opération : économique, facile et rapide de mise en œuvre.

• Doublage léger, permettant plus de maniabilité et de productivité.

• Collage par plots uniquement, sans double encollage.

• Haute performance thermique.

• Classement COV A+, pour la qualité de l’air intérieur.

• Excellentes performances acoustiques sur briques creuses.

 

www.knauf-batiment.fr

Jan 03 2018

Nouveaux produits bâtiment : 5078 PROLIFLUIDE CHRONO DE PAREXLANKO, MORTIER-COLLE FLUIDE FIBRÉ – UNE REMISE EN SERVICE RAPIDE DANS LA JOURNÉE !

Le blog du bâtiment : Parexlanko, spécialiste des mortiers industriels depuis plus de 30 ans, lance 5078 PROLIFLUIDE CHRONO C2S EG, nouveau mortier-colle fluide fibré qui garantit aux professionnels une constance des performances, dans les conditions les plus extrêmes.

  • Jointoiement seulement 4 heures après la pose
  • Temps ouvert allongé jusqu’à 30 minutes
  • Renforcé en fibres pour une très haute déformabilité

Le blog du bâtiment Parexlanko

 

Un grand confort d’utilisation 

Le nouveau mortier-colle 5078 PROLIFLUIDE CHRONO apporte aux professionnels un confort d’utilisation de tout premier plan grâce notamment à la stabilité de ses performances, par tous les temps : chaud, froid et/ou humide. 

Sa durée de vie en auge de 1h30 pour un sac complet gâché permet un travail en toute sérénité.

De plus, 5078 PROLIFLUIDE CHRONO bénéficie d’un temps ouvert allongé de 30 minutes pour la pose de carreaux et sols, avec un ajustement possible jusqu’à 20 minutes, en toutes saisons.

 

Un rendement élevé 

La granulométrie fine et la grande onctuosité de ce mortier-colle facilitent sa mise en oeuvre en simple encollage des carreaux grands formats jusqu’à 10 000 m2 classés NF UPEC, sur tous les sols, en neuf comme en rénovation, avec une faible consommation au m2.

Renforcé en fibres, ce mortier-colle bénéficie d’une très haute déformabilité.

 

Une remise en service rapide 

5078 PROLIFLUIDE CHRONO réduit le délai de remise en service des revêtements céramiques sur sols intérieurs et extérieurs, planchers chauffants (Plancher Rayonnant Electrique, à eau, basse température, réversible,…), vides sanitaires ou locaux non chauffés, car la réalisation des joints est possible seulement 4 heures après la pose.

 

Coller et jointoyer dans la journée 

Après préparation du support, l’utilisateur procède au mélange d’un sac de 25 kg avec 5,5 à 6 litres d’eau propre (environ 22 à 24 % d’eau), à l’aide d’un malaxeur électrique à vitesse lente, jusqu’à obtention d’une pâte homogène et sans grumeaux.

Le mortier-colle est étalé sur le support à l’aide d’une lisseuse sur une surface de 1 à 2 m2, puis on régularise l’épaisseur avec une taloche crantée adaptée. Le revêtement céramique est ensuite pressé par battage à l’aide d’un maillet, pour assurer un transfert parfait.

Respectueux de la qualité de l’air intérieur, 5078 PROLIFLUIDE CHRONO est classé A+ et à effet de poussières réduites, pour le confort de l’applicateur.

Le délai de séchage de 5078 PROLIFLUIDE CHRONO avant la réalisation des joints est de 4h environ, pour une remise en service rapide des sols, dans la journée.

 

Caractéristiques techniques 

Couleur Poudre grise
Densité apparente de la poudre 1 ± 0,1
pH 12 ± 1
Composition liants hydraulique et organique, charges minérales et adjuvants
Consommation 4 à 7 kg/m2
Taux de gachage 5,5 à 6 litres par sac de 25 kg
Temps ouvert 30 minutes environ
Temps d’ajustabilité 20 minutes environ
Durée de vie en auge 1h30 environ
Délai avant réalisation des joints 4 heures environ
Délai de mise en circulation  – trafic léger : 4 h environ

 – trafic normal : 12 h environ

Conditionnement Sac de 25 kg

 

www.parexgroup.fr

Déc 23 2017

Nouveaux produits bâtiment : KOSMO CITY d’Alkern sous Avis Technique

Le blog du bâtiment : Alkern annonce l’obtention de l’Avis Technique 16/17-753_V1 pour KOSMO CITY, sa solution de bloc isolant de 20 cm fabriqué à base de granulats légers et doté d’une âme en mousse isolante 100 % minérale signée AIRium.

Le blog du bâtiment Alkern

 

KOSMO CITY : la solution isolante, résistante, 100 % minérale et recyclable, coupe-feu et facile à poser

Revendiquant une résistance thermique exceptionnelle (R = 1,7 m2.K/W), KOSMO CITY bénéficie également d’une excellente résistance mécanique, le destinant tout naturellement à la réalisation de bâtiments collectifs jusqu’à R+3. D’autant que KOSMO CITY d’Alkern, certifié NFTh, affiche aussi un affaiblissement acoustique notable allant jusqu’à 55 dB ; un atout supplémentaire pour la maîtrise d’ouvrage (promoteurs, collectivités, majors du BTP) à la recherche de bâtiments performants dans leur globalité, qu’il s’agisse de confort thermique comme acoustique.

Autre performance notable, lorsque le bloc KOSMO CITY (18 kg) est associé à l’ISOPLANEL S, les déperditions thermiques en about de planchers sont traitées efficacement en toutes zones y compris en zones sismiques (Planelle conforme à l’Eurocode 8). Côté réglementation feu, soulignons que KOSMO CITY dépasse les exigences de tenue au feu sur les logements collectifs, avec un coupe-feu de 3 heures sur mur porteur enduit.

Enfin, KOSMO CITY s’inscrit en droite ligne de la politique d’innovation signée Alkern en faveur du respect de l’environnement puisque cette solution de bloc isolant s’avère 100 % recyclable, avec dépose possible sans tri dans les bennes retours chantiers (DIB), engendrant de fait, un impact CO2 plus faible par rapport aux autres solutions.

Premier fabricant indépendant de produits préfabriqués en béton en France et en Belgique, Alkern emploie plus de 950 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires d’environ 200 millions d’euros. Le Groupe s’appuie sur près de 50 sites de production de produits béton avec une présence sur les secteurs du bâtiment, des travaux publics et de l’aménagement extérieur.

 

www.alkern.fr

Déc 21 2017

Nouveaux produits bâtiments : KP1 et WAO dévoilent le 1er mur urbain connecté : Une nouvelle expérience de l’art dans la ville

Le blog du bâtiment : Leader français des systèmes constructifs préfabriqués, KP1 s’est associé à la société WAO* pour concevoir le premier mur d’expression artistique libre et connecté. Le mur « WAO » est proposé aux collectivités, aménageurs, architectes ou paysagistes souhaitant offrir une nouvelle expérience de l’art dans la ville. Installé vierge dans les espaces publics, il est mis à disposition gratuitement des graffeurs, muralistes… Professionnels ou amateurs peuvent ainsi laisser libre cours à leur imaginaire et valoriser leur travail dans un cadre légal.

Le blog du bâtiment KP1 WAO

Ce support mobile innovant est conçu à partir d’un prémur en béton KP1 totalement personnalisable. Son bureau d’études interne le réalise sur-mesure pour répondre au plus près des projets urbains : lignes arrondies ou droites, grandes hauteurs ou largeurs XXL, diversité d’épaisseurs, formats totem, sur socle… Le béton KP1 a été choisi pour son aspect brut et rugueux, qui accroche la matière et offre ainsi un rendu esthétique de qualité.

« WAO » intègre une balise géolocalisable. Ce système connecté permet de découvrir en détails chaque oeuvre via une application « WAO » : fiche de présentation, profil de l’artiste, affichage des réalisations précédentes… Interactif, il permet également de publier des avis ou de contacter directement les créateurs.

Cette initiative a pour volonté de révéler de nouveaux talents et de sensibiliser les différents publics à l’art de rue. Disposés à des emplacements stratégiques, les « WAO » peuvent contribuer par exemple à délimiter des espaces, sécuriser des zones piétonnes de manière permanente ou occasionnelle (festivals, événements sportifs…) ou encore animer des événements.

* La société WAO (Wall Art Organic) a été récompensée par Bourse French Tech & Label Invest Net. Le concept a été créé à La Rochelle, en partenariat avec l’IUT et son département de génie civil. Les prémurs sont fabriqués à l’usine KP1 de Graulhet (81). Il s’agit d’un projet 100 % français. Le mur « WAO » a été présenté en avant-première au Salon des Maires.

 

www.kp1.fr

Déc 13 2017

Nouveau produits bâtiment : FENÊTRE CLIMATIQUE, FENÊTRE ACOUSTIQUE et FENÊTRE SOLEAL OPTIMIZED : les nouveautés de TECHNAL présentées à BATIMAT 2017

Le blog du bâtiment : Les attentes en termes d’efficacité énergétique des bâtis sont de plus en plus élevées, à l’instar de la future Réglementation Environnementale. Elles induisent l’optimisation des composants de l’enveloppe afin de réduire l’empreinte écologique et de favoriser le confort thermique des occupants. D’autres exigences liées au bien-être intérieur sont également à prendre en compte telle que la pollution sonore, un sujet sociétal grandissant à l’ère de la sur-urbanisation.

La recherche continue de menuiseries aluminium innovantes constitue le fil rouge du département R&D de TECHNAL. Dédiées aux bâtiments et maisons de demain, elles sont durables, et performantes aux niveaux thermique et acoustique :

  • la FENÊTRE CLIMATIQUE, qui produit de la chaleur ou du froid à partir de son cadre en aluminium. Ce concept exclusif est en rupture avec l’usage traditionnel d’une menuiserie,
  • la FENÊTRE ACOUSTIQUE isole des bruits extérieurs même en position ouverte,
  • la FENÊTRE SOLEAL OPTIMIZED utilise moins de matériau (module de 65 mm) pour des performances supérieures à un module 75 mm. Ce principe est en opposition avec ce qui se fabrique a c tu e l lement su r l e ma rc h é . Elle a obtenu la Médaille de Bronze dans la catégorie « MENUISERIE ET FERMETURE » au Concours de l’Innovation Mondial du Bâtiment 2017.

Le blog du bâtiment TECHNAL

CONCEPT INÉDIT DE FENÊTRE CLIMATIQUE TECHNAL : CHAUFFER OU RAFRAÎCHIR LES INTÉRIEURS

En appartement, dans une maison individuelle, un immeuble de bureaux ou encore un hôtel, l’optimisation de l’espace et le confort intérieur sont des sujets essentiels abordés régulièrement par les maîtres d’oeuvre et d’ouvrage. Avant-gardiste et en rupture avec l ’usage traditionnel d’une menuiserie, TECHNAL a imaginé une FENÊTRE CLIMATIQUE innovante, qui produit de la chaleur ou du froid grâce à son cadre en aluminium.

Pour développer ce concept inédit, la marque al l ie le phénomène phys ique de l’Effet Peltier à un système breveté de couvre-joint technique. L’ensemble permet de chauffer une pièce bien isolée en hiver et de la raf raîchir * en été. Il s’ inscrit particulièrement dans le contexte des constructions thermiquement performantes répondant à la RT 2012 et à la prochaine Réglementation Environnementale.

La FENÊTRE CLIMATIQUE devient un élément de chauffage à part entière, pilotable à l’aide d’un thermostat. Elle peut se substituer à un système traditionnel et assurer ainsi un gain de place. Pratique pour les petites pièces à vivre situées dans des appartements en zone urbaine où chaque m² est compté. Elle limite également la sensation de paroi froide à proximité de la fenêtre, maximisant le bien-être des occupants. TECHNAL a réal isé de nombreuses simulations en besoin de chauf fage. Par exemple, pour un intérieur de 35 m², équipé de deux fenêtres 2 vantaux (L. 1 x H. 1,2 m) et d’une baie coulissante (L. 1,8 x H. 2,15 m), il faut moins de 1 000 W pour passer en une heure de 15°C à 19°C, et maintenir cette température lorsqu’il fait 0°C à l’extérieur.

Ce besoin peut aisément être couvert par la FENÊTRE CLIMATIQUE, qui génère jusqu’à 400 W par mètre linéaire de hauteur de fenêtre.

La FENÊTRE CLIMATIQUE peut également rafraîchir la pièce de quelques degrés en produisant et diffusant de l’air froid par rayonnement et convection. Un système de contrôle régule la température du cadre selon les caractéristiques de l’air intérieur afin d’éviter toute condensation.

Ces résultats sont obtenus grâce aux propriétés naturelles des profilés aluminium :

  • une émissivité qui garantit la diffusion de la chaleur par effet radiatif,
  • une bonne di f fusivité permet tant d’obtenir une répartition rapide et homogène sur toute la surface du cadre,
  • des per formances thermiques qui atteignent un Uw proche de 1 W/m².K.

 

 

NOUVELLE FENÊTRE ACOUSTIQUE ACTIVE : OUVRIR TOUT EN SE PROTÉGEANT DU BRUIT !

Commercialisée début 2018, la FENÊTRE ACOUSTIQUE ACTIVE est une véritable innovation pour les occupants qui souhaitent ventiler leurs intérieurs tout en se préservant des bruits extérieurs. Cette menuiserie coulissante assure un isolement acoustique même lorsque celle-ci est en position ouverte. Son système breveté, développé en partenariat avec le Groupe Gamba Acoustique et le Laboratoire de Mécanique et D’acoustique du CNRS, repose sur l’association des deux technologies « passive » et « active ». Complémentaires, elles permettent de traiter l ’ensemble du spectre en termes de fréquences : entre 500 à 4 000 Hz pour la passive et entre 80 et 500 Hz pour l’active. Sur une fenêtre ouverte de 10 cm intégrant un vitrage acoustique 44.2/14/10, l’atténuation peut atteindre 25 dB, soit en moyenne 300 fois moins de bruit à l’intérieur. Plus besoin de fermer ses fenêtres lorsqu’il fait chaud même en centre-ville ou à proximité d’un axe routier important ! Totalement intégré aux profilés aluminium, le système « passif/actif » permet de conserver une esthétique similaire à une menuiserie classique.

 

TECHNOLOGIE PASSIVE

Le système a été développé et testé sur une ouverture du vantail de 10 cm compatible a v e c l e s n o rme s d e s é c u r i t é anti-défenestration. Pour absorber les bruits, cette « fente » est bordée de deux parois latérales qui créent un tunnel jouant le rôle de silencieux. Elles se composent d’un isolant acoustique (laine minérale d’une épaisseur de 6 à 20 cm sur une profondeur de 25 cm environ) placé sur les montants extérieurs du cadre ouvrant et du montant dormant. Lorsque les sons pénètrent dans ce silencieux, ils sont absorbés par les parois tout au long de leur cheminement. Au final, le bruit est atténué, dans les moyennes et hautes fréquences, qui correspondent aux bruits aigus comme la voix.

 

TECHNOLOGIE ACTIVE

Le son est une onde de pression, composée de « creux » et de « sommets », qui se propage dans l’air comme les vagues à la surface de l’eau. Le principe de la technologie active consiste à capter cette onde, à l’analyser en temps réel puis à générer un son inverse. En envoyant cette contre-onde sur l’onde incidente, les « creux » et les « sommets » se compensent. Le son initial et le son inverse s’annulent, atténuant le bruit. Les micros* enregistrent le bruit incident qui passe à travers le tunnel. Un calculateur l’analyse et produit le contre-bruit diffusé grâce aux haut-parleurs*. Ce système contrôle les sons et annule les composantes bas ses fréquences (bruit g rave) . Le calculateur met en place un algorithme de contrôle actif (référence filtrée) pour optimiser les signaux de commande envoyés à chaque haut-parleur.

* Les nombres de micros et de haut-parleurs varient selon la hauteur de la fenêtre. Les haut-parleurs peuvent posséder des diamètres différents selon le volume utile nécessaire pour chaque haut-parleur et la gamme de fréquence.

 

 

NOUVELLE FENÊTRE SOLEAL OPTIMIZED : LA SOLUTION TOUT EN 1, DESIGN ET AUX PERFORMANCES RENFORCÉES

Médaillée de Bronze, dans la catégorie « MENUISERIE ET FERMETURE », au Concours de l’Innovation Mondial du Bâtiment 2017, la nouvelle FENÊTRE SOLEAL OPTIMIZED est étudiée pour garantir un compromis optimal entre performances thermiques et acoustiques, étanchéité AEV, design et facilité de fabrication. Jusqu’à présent, le renforcement de la performance d’un châssis était synonyme d’une augmentation d’épaisseur du module et d’ajouts d’éléments techniques tels que des boucliers, mousses… Pour cette FENÊTRE SOLEAL OPTIMIZED, conçue sur la base d’un ouvrant caché et d’un module standard de 65 mm, la marque adopte des choix qui révolutionnent le marché actuel. Ces résultats sont obtenus grâce à une remise à plat de la configuration qui a fait l’objet d’un dépôt de brevet. La FENÊTRE SOLEAL OPTIMIZED constitue une option de la gamme SOLEAL et assure une totale compatibilité avec les applications existantes.

 

PERFORMANCES THERMIQUES

Développée sur un module de 65 mm et sans rupture de pont thermique sur l’ouvrant, la FENÊTRE SOLEAL OPTIMIZED présente un Uw de 1.2 W/m².K avec un vitrage Ug = 1.0 et de 1.3 W/m².K avec un vitrage Ug = 1 .1 . Des performances thermiques supérieures à celles obtenues sur une fenêtre classique en module 75, à vitrages équivalents. L’ouvrant caché off re des profi lés minimalistes, qui maximisent les apports solaires et lumineux. Les occupants diminuent ainsi leur consommation de chauffage et d’électricité. Une solution qui contribue à l’efficacité énergétique et à la réduction de l’empreinte carbone.

 

PERFORMANCES ACOUSTIQUES

La FENÊTRE SOLEAL OPTIMIZED est l’un des seuls ouvrants cachés du marché à garantir un indice RA,tr de 35 dB avec un vitrage monolithique 6/16/10. Ce résultat est atteint grâce au système breveté d’amortisseur acoustique dynamique. Ce projet de recherche est mené depuis plus de deux années en étroite collaboration avec l ’entreprise HUTCHINSON. Plus besoin d’installer un vitrage spécifique feuilleté contre le bruit, une source d’économie pour les maîtres d’oeuvre et d’ouvrage !

 

LES [+] FABRICANT

La facilité de fabrication et de mise en oeuvre, et la fiabilité sont également au coeur des enjeux. L’étanchéité AEV et le fonctionnement de la menuiserie sont renforcés avec :

  • un recouvrement de joint central de 4 mm,
  • un jeu entre ouvrant et dormant de près de 5 mm,
  • une technologie d’assemblage de vitrage, gage de stabilité dimensionnelle et mécanique.

 

www.technal.com/fr/fr/

Articles plus anciens «