Archives de la Catégorie : Isolation

Juin 23 2018

Nouveaux produits bâtiment : ACTIS lance TRISO-BARDAGE, l’isolant alvéolaire réflecteur 3 en 1, pour isoler les murs par l’extérieur

Le blog du bâtiment : ACTIS, leader européen sur le marché des isolants réflecteurs, lance une nouvelle solution d’isolation par l’extérieur éligible au crédit d’impôt pour les murs sous bardage ventilé rapporté : TRISO-BARDAGE.
TRISO-BARDAGE est un isolant 3 en 1 (thermique, phonique et étanchéité à l’air) basé sur la nouvelle technologie alvéolaire brevetée TRIPLEX, qui offre une performance thermique élevée et durable, hiver comme été, avec une valeur de R>3,80 m².K/W en installé (normes NF EN 16012 et NF EN ISO 6946) ainsi qu’une bonne isolation phonique.
Grâce à sa légèreté, sa souplesse et sa languette débordante adhésive intégrée, TRISO-BARDAGE est une solution rapide et agréable à mettre en œuvre, qui n’émet ni poussière ni fibres irritantes.

 Le blog du bâtiment Actis

UNE SOLUTION D’ITE 3 EN 1 : THERMIQUE, PHONIQUE, ÉTANCHÉITÉ À L’AIR

Destiné à l’isolation par l’extérieur des murs sous bardage rapporté ventilé, l’isolant alvéolaire réflecteur souple TRISO-BARDAGE assure à la fois l’isolation thermique, phonique et l’étanchéité à l’air.

Mis en œuvre avec les lames d’air associées, TRISO-BARDAGE permet d’atteindre une performance thermique de R=3,80 m2.K/W.
Grâce à ses films réflecteurs internes, qui renvoient jusqu’à 95% des rayonnements thermiques infrarouges, l’isolant TRISO-BARDAGE procure un grand confort thermique, été comme hiver.

TRISO-BARDAGE apporte également une protection efficace contre le bruit grâce à sa technologie alvéolaire. Isolant souple et absorbant, son réseau de cellules fermées et étanches à l’air est efficace pour piéger les sons et assurer une bonne isolation phonique. Enfin, TRISO-BARDAGE permet de réaliser une isolation continue réduisant fortement les ponts thermiques et infiltrations d’air.

La solution TRISO-BARDAGE d’ACTIS est éligible aux aides publiques : CITE, CEE, Eco-PTZ+, ANAH, TVA 5,5% …

UNE POSE AISÉE, AVEC SA LANGUETTE DÉBORDANTE ADHÉSIVE INTÉGRÉE

En tant qu’isolant « tout en un », combinant isolation thermique, phonique et étanchéité à l’air, TRISO-BARDAGE offre un véritable gain de temps.

TRISO-BARDAGE est rapide et agréable à mettre en œuvre. Léger et flexible, il est présenté en rouleau, se découpe facilement au cutter et se pose par simple agrafage. Sa languette débordante adhésive intégrée facilite sa pose puisqu’il ne nécessite pas de rouleau adhésif pour les jonctions longitudinales des lés.
Non irritant, il n’émet ni agent chimique nocif ni poussière, ce qui est appréciable pour le poseur.

Par ailleurs, TRISO-BARDAGE possède une excellente tenue dans le temps. Solution imputrescible et étanche, elle résiste aux conditions climatiques. De plus, elle ne se tasse pas, ce qui évite les risques de ponts thermiques. Ainsi, ses caractéristiques mécaniques et thermiques sont conservées durablement.

UN ISOLANT ISSU DE LA TECHNOLOGIE ALVÉOLAIRE TRIPLEX D’ACTIS

Isolant souple, TRISO-BARDAGE bénéficie de la technologie alvéolaire TRIPLEX, récemment développée et brevetée par ACTIS.

Grâce à une structure alvéolaire spécifique qui optimise l’utilisation des qualités isolantes de l’air en le piégeant entre des films réflecteurs de très basse émissivité, TRIPLEX permet d’obtenir des isolants souples aux résistances thermiques élevées en un minimum d’épaisseur.

www.fpa.fr 

Juin 20 2018

Nouveaux produits bâtiment : PLACO® SE POSITIONNE SUR TOUS LES PLANCHERS DE MAISON INDIVIDUELLE AVEC LES NOUVEAUX RUPTEURS RUPSILON® PI

Le blog du bâtiment : La part des déperditions thermiques des sols et planchers représente entre 7 et 10 % des déperditions globales d’un bâtiment. La RT 2012 a ainsi fixé à 0,6 W/(m.K) la valeur maximale du pont thermique en plancher intermédiaire, et à 0,28 W/(m.K) la valeur moyenne sur l’ensemble du bâtiment. L’utilisation de rupteurs est devenue essentielle pour respecter ces exigences et traiter durablement et économiquement l’isolation du bâti. Proposer une solution polyvalente performante, tel est le leitmotiv de PLACO® avec le lancement de la nouvelle gamme de rupteurs de ponts thermiques pour planchers intermédiaires RUPSILON® PI.

Le blog du bâtiment Placo

 

Destinée au marché de la maison individuelle neuve, la gamme RUPSILON® PI s’adapte à tous les types d’entrevous en béton, bois, plastique ou polystyrène ainsi qu’à toutes les poutrelles, précontraintes (hors Avis Technique) ou treillis, dans différentes hauteurs et largeurs. Ce large spectre de domaines d’emploi, validé sous Avis Technique 3.1/16-888_V1, constitue un atout pour les :

  • distributeurs et négoces, qui disposent d’une gamme claire et polyvalente. Facilitant la gestion de leurs stocks, elle leur permet de répondre à toutes les consultations pour des chantiers de planchers en maison individuelle,
  • maîtres d’ouvrage (constructeurs, promoteurs), qui sont sécurisés sur un plan règlementaire et assurantiel, grâce un Avis Technique*. Ils peuvent ainsi optimiser leurs chantiers avec une solution technique et économique,
  • artisans, pour qui la pose est facilitée avec des produits légers ne modifiant pas la mise en oeuvre classique du plancher,
  • prescripteurs et bureaux d’études, qui peuvent valider des performances thermiques certifiées dans le dossier d’Avis Technique, et attester ainsi du respect de la Réglementation Thermique.

* L’Avis Technique couvre uniquement les montages avec poutrelles treillis.

 

GUIDE DE CHOIX : À CHAQUE CHANTIER SA SOLUTION RUPSILON® PI !

La largeur de la gamme permet de répondre à tous les besoins :

  • RUPSILON® PI T : Rupteur de pont thermique transversal compatible avec les poutrelles treillis et précontraintes (hors Avis Technique), en quatre hauteurs (160, 170, 200 et 250 mm) et quatre largeurs (520, 540, 550 et 570 mm) pour s’adapter à la majorité des montages courants en plancher de maison individuelle.
  • RUPSILON® PI L : Rupteur de pont thermique longitudinal d’une longueur de 1,2 m, disponible en quatre hauteurs (160, 170, 200 et 250 mm). La partie sécable, aux extrémités supérieures du rupteur, permet le positionnement des aciers de ferraillage dans les angles du plancher.
  • RUPSILON® PI T PROTECT et RUPSILON® PI L PROTECT : Pour les planchers de haut de sous-sol et les planchers de toiture-terrasse, ces rupteurs se dotent d’un parement coupe-feu EI15 (résistance au feu de quinze minutes) dédié aux applications nécessitant des exigences incendie (hauts de sous-sols…).

 

RUPSILON® PI vient enrichir l’offre existante du système EPSILON® de PLACO®, composé notamment du RUPSILON® TLR. Ce rupteur de pont thermique 3 en 1 (traitement des ponts thermiques de rives, d’about et du mur de refend) est conçu pour les planchers sur vide-sanitaire avec entrevous en polystyrène.

 

LES [+] DE RUPSILON® PI : LE SOIN DU DÉTAIL

Les rupteurs présentent un profil identique, adaptable à tous les types de poutrelles. Des traits de coupe sur les rupteurs transversaux et des ergots permettant l’emboîtement sur les modèles longitudinaux ont été ajoutés pour faciliter la manipulation et la mise en oeuvre sur chantier. Gain de temps assuré !

 

www.placo.fr

Juin 14 2018

Nouveaux produits bâtiment : Système Microflex® de WATTS Des tubes flexibles pré-isolés pour une réalisation personnalisée des réseaux enterrés

Le blog du bâtiment : Composés de canalisations pré-isolées, les réseaux de distribution enterrés alimentent en chaleur les bâtiments à usage privé, public ou industriel pour couvrir leurs besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire, et transportent de l’eau glacée pour la climatisation et le refroidissement de certains sites. Selon la température des fluides véhiculés, la conception de ces réseaux requiert la plus grande rigueur. Pour apporter une réponse personnalisée à chaque application et garantir une fiabilité optimale, WATTS présente le système Microflex®, une gamme complète de tubes flexibles pré-isolés, de raccords et d’accessoires.

Le blog du bâtiment WATTS

 

Un système hautement performant

D’une grande flexibilité, les tubes pré-isolés Microflex® de WATTS se distinguent par :

• leur structure et géométrie unique,

• leur double gaine extérieure en polyéthylène haute densité à double paroi qui garantit une protection renforcée et une grande robustesse,

• leur isolation multicouches ultra-flexible obtenue grâce à une mousse en polyéthylène réticulé à cellules fermées. Cette conception inédite des tubes Microflex® limite les pertes thermiques lors du transport des fluides et assure une isolation constante tout au long de la durée de vie des canalisations.

Mais les tubes pré-isolés Microflex® s’illustrent surtout par leur grande souplesse qui offre la possibilité de s’adapter à n’importe quelle configuration, en particulier au niveau des raccordements secondaires, où leur flexibilité évite d’effectuer une dérivation. Il suffit de plier la conduite afin de contourner l’obstacle !

Solution ultra-flexible, le système Microflex® de WATTS permet aux gestionnaires de réseaux, aux entreprises de travaux publics et de chauffage de réaliser encore plus rapidement  l’installation d’un réseau enterré de chauffage, d’eau glacée, d’eau sanitaire ou d’eau potable, en milieu urbain ou résidentiel. Avec une couleur par application, il facilite aussi la sélection de la canalisation qui sera parfaitement adaptée à leur chantier.

 

Une solution pour chaque application

Chauffage ou refroidissement urbain, distribution d’eau chaude sanitaire…, avec son système Microflex®, WATTS apporte une réponse performante à chaque application.

Complète, la gamme se compose de tubes flexibles pré-isolés, d’un diamètre de 20 mm à 125 mm selon le modèle, disponibles en version simple ou double tuyau caloporteur.

Pratique, leur destination est facilement identifiable grâce à leur couleur :

• blanc pour les installations sanitaires (transport de l’eau jusqu’à 95°C avec des pressions jusqu’à 10 bars),

• jaune, avec barrière anti-oxygène, pour le chauffage (transport des fluides ayant une température comprise entre -10 et +95°C et des pressions jusqu’à 6 bars). A noter, un tube quadruple est proposé pour réaliser avec une seule conduite Microflex® les réseaux de chauffage, climatisation et sanitaires,

• noir pour les installations de climatisation, d’eau potable ou eaux usées. En option, un câble chauffant autorégulant peut être fourni pour prévenir en cas de risque de gel.

Facile à poser même dans les endroits les plus difficiles d’accès, le système Microflex® est proposé avec une large gamme de raccords et accessoires.

 

Un système complet

Pour réaliser des jonctions et ramifications enterrées et visitables, des départs filetés et à bride, avec ou sans traversées de cloisons et traversées étanches, WATTS accompagne son système Microflex® de nombreux raccords et accessoires.

Filetés ou à souder, de 20 à 125 mm de diamètre, les raccords ne nécessitent aucun outil spécifique pour leur montage. Résistants dans le temps aux phénomènes de contraction et de dilatation grâce au principe d’auto-compensation, ils permettent de réaliser des jonctions droites, coudées et en té. En complément, WATTS dispose d’une gamme complète de kits d’isolation et d’étanchéité de raccordement des conduites ainsi que d’un kit de jonction.

Enfin, le système Microflex® est fourni avec des accessoires spécialement conçus pour la mise en place d’installations complexes tels que des boîtiers rigides isolés pour les jonctions enterrées, des regards de visite, un système d’ancrage et d’imperméabilisation ainsi que des bandes de signalisation du tube.

 

Un service premium

A une solution globale avec des produits de qualité garantis 10 ans, WATTS associe un service haut de gamme. Outre la conception de produits Microflex® sur-mesure, une équipe de spécialistes dédiés pour aider à concevoir et optimiser les réseaux, un stock de tubes pré-isolés toujours disponibles, WATTS vient d’investir dans une machine de découpe nouvelle génération, située à Sorgues (84), plate-forme logistique du groupe Watts en France.

A partir d’une couronne de 100 ml, cet outil de haute technologie :

• déroule la couronne,

• découpe le tube flexible pré-isolé à la dimension souhaitée grâce à un compteur automatique de longueur situé sur le tableau de contrôle,

• enroule le tube Microflex® et le met sous film,

pour une livraison à J+5 directement sur le chantier avec tous les accessoires correspondants !

 

wattswater.fr

Juin 12 2018

Nouveaux produits bâtiment : ISOLTECO® d’EDILTECO – LE NOUVEL ENDUIT LÉGER ISOLANT POUR L’ISOLATION THERMIQUE DES FAÇADES LES PLUS COMPLEXES

Le blog du bâtiment :  Présenté en avant première sur le dernier salon Batimat, ISOLTECO est un nouvel enduit léger isolant. Sa formulation exclusive lui offre une légèreté unique : 230 kg/m3.

Néanmoins, ISOLTECO® possède un rendement élevé qui assure, en une seule opération, l’isolation thermique et l’imperméabilisation des murs – sans fixation ni colle – contribuant, de ce fait, à la protection du bâti et à la réduction de la consommation d’énergie.

Le blog du bâtiment ISOLTECO

 

UNE ISOLATION THERMIQUE RENFORCÉE POUR UNE CONSOMMATION D’ÉNERGIE RÉDUITE

Enduit léger isolant en sac prêt à l’emploi, ISOLTECO® est allégé par des billes de polystyrène vierge expansées à granulométrie contrôlée et enrobées de l’adjuvant E.I.A. (diamètre 2 mm).

Le rendement élevé d’ISOLTECO®, qui isole et imperméabilise les murs en une seule opération, permet d’obtenir une résistance thermique très performante (conductivité thermique λ : 0,058 W/mK.), en maintenant, été comme hiver, les murs extérieurs à température constante : un gain de confort inégalé.

Issu d’une technologie révolutionnaire, cet enduit favorise ainsi l’évolution des bâtiments basse consommation.

Sa légèreté et son application par projection offrent la possibilité d’isoler des bâtiments aux formes angulaires, bombées, cintrées ; là où les systèmes isolants traditionnels ne peuvent pas s’adapter aux formes architecturales des façades.

ISOLTECO®, c’est donc l’assurance d’une grande fiabilité technologique, dans un objectif de rénovation énergétique, destinée aussi bien aux réalisations I.T.E. (Isolation Thermique par l’Extérieur) que I.T.I. (Isolation Thermique par l’Intérieur), soit une grande polyvalence d’exploitation.

ISOLTECO® s’applique aux bâtiments neufs et anciens, aux logements individuels et collectifs, aux bâtiments tertiaires, administratifs ou commerciaux, et aussi, aux bâtiments industriels et agricoles. La déclinaison d’ISOLTECO® sur un très grand nombre de supports permet une utilisation dans des bâtiments à usage civil comme à usage industriel.

Il s’emploie aussi bien pour la réfection et la protection des façades dégradées, que comme complément d’isolation thermique, mais aussi, comme isolation thermique des murs et des sous-faces de planchers, des toitures et des parois respirantes.

 

D’AUTRES AVANTAGES : FACILITÉ À L’EMPLOI, GAIN DE TEMPS ET ADAPTABILITÉ ! 

ISOLTECO® est applicable à toutes les machines à enduire ! Il s’utilise comme un enduit classique avec une machine à projeter traditionnelle ou une machine à plâtre type PFT (machine équipée d’un mélangeur hélicoïdal à pales – hélice pleine) et se travaille facilement, permettant d’obtenir des surfaces planes.

ISOLTECO®c’est donc une technologie très adaptable même dans le cas de chantiers complexes : compatible avec tous les supports porteurs y compris les supports irréguliers, cette technologie corrige les erreurs d’épaisseur et de faux aplombs des murs, les remet à niveau, et rattrape les défauts de planimétrie en travaux neufs. Il permet également de supprimer les ponts thermiques et les spectres de maçonnerie.

Pour l’utilisateur, la mise en oeuvre est grandement facilitée sur les différents supports, car il est parfaitement pompable sur de longues distances et à grande hauteur, perméable à la vapeur d’eau et permettant une isolation sans fixation ni colle.

Sa consistance légère offre une application simple et efficace, ce qui permet un gain de temps considérable dans la mise en oeuvre de chantier ; mais également un gain de productivité, car sa grande légèreté (230 kg/ m3) permet de couvrir de plus grandes surfaces.

Pour l’habitant, il n’y a aucun désagrément lors des travaux de mise en oeuvre puisque l’utilisation d’ISOLTECO® permet de conserver les locaux habitables pendant la période des travaux.

Consistance légère de l’enduit ISOLTECO®à base de billes de polystyrène vierge expansées à granulométrie contrôlée et enrobées de l’adjuvant E.I.A. (diamètre 2 mm).

 

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 

• Densité à sec : 230 kg/m3.

• Conductivité thermique λ : 0,058 W/mK.

• Résistance à la compression : 1,07 N/mm2.

• Résistance à la flexion : 0,59 N/mm2

• Réaction au feu : M0.

• Adhérence : 0,13 N/mm2.

• Absorption d’eau (W1) : 9,60 %.

• Résistance à la diffusion de la vapeur d’eau μ : 12,67.

• Température d’application : + 5 °C et + 30 °C.

 

En améliorant l’isolation thermique et l’imperméabilisation des façades, Edilteco répond donc aux exigences de plus en plus élevées en matière d’efficacité énergétique et de confort accru des logements.

Cette innovation garantit, à la fois, un impact environnemental significatif, tout en permettant une réduction de la facture énergétique.

Par cette innovation, Edilteco poursuit sa démarche éco-responsable en proposant des enduits toujours plus favorables au développement durable, dans le respect d’une fabrication française dans les règles de l’art.

Parce que la protection du bâti est une préoccupation constante, rejoignant des défis similaires pour tous les acteurs de la construction, EDILTECO avec ISOLTECO®, marque, une nouvelle fois, son engagement dans un processus de développement technologique continu, visant à sauvegarder les infrastructures et à les maintenir pérennes.

 

www.edilteco.fr

Juin 08 2018

Nouveaux produits bâtiment : Milliwatt Chauffant de KP1, la référence du plancher chauffant intégré, évolue pour optimiser la pose et l’impact environnemental

Le blog du bâtiment :  Leader français des systèmes constructifs préfabriqués, KP1 fait évoluer les performances de Milliwatt Chauffant*, son système de chauffage intégré dans le plancher structurel isolant.

Cette nouvelle version est le fruit d’un développement en étroite collaboration avec les entreprises clientes. Elle répond aux attentes terrain des professionnels, notamment en termes de facilité et de rapidité de mise en oeuvre. Le nouveau kit arceau garantit par exemple une installation trois fois plus rapide sur chantier et une finition plus esthétique.

Milliwatt Chauffant renforce également la démarche environnementale de l’entreprise. Son nouveau système de calepinage des trames permet ainsi de diviser par deux les chutes de tubes et de grillage.

Le blog du bâtiment KP1

 

Une pose aisée et fiable 

Milliwatt Chauffant se dote d’un nouveau kit arceau exclusif. Il intègre des coudes de mise en forme, qui suppriment les nombreuses attaches requises auparavant. Ce dispositif permet de gagner du temps et améliore la stabilité. Plus précis, l’alignement des tubes offre un rendu esthétique.

La nouvelle génération de tubes opacifiés et le nouveau procédé de préformage de la trame permettent d’obtenir une trame ultra-plane. La mise en place d’un grillage n’est plus nécessaire sur l’ensemble de la surface mais uniquement pour les zones singulières (refends, travées démodulées à l’étage…). L’entreprise de pose réalise ainsi une économie d’argent et de temps !

Milliwatt Chauffant peut être mis en oeuvre sur tous les types de planchers (étage, bas et haut de sous-sol) des maisons individuelles et en bandes, et logements collectifs (jusqu’à R+3) :

– à l’étage, l’optimisation du dimensionnement hydraulique permet de s’affranchir de l’isolant dans le plénum, tout en conservant une efficacité optimale,

– en haut de sous-sol, le nouveau rupteur Ei15, associé à l’entrevous Isoleader SPX, est spécifiquement pensé pour cette application.

* Développé par KP1 en partenariat avec THERMACOME.

 

Une solution environnementale et économique 

Une fois installé, le plancher Milliwatt Chauffant permet de disposer d’une température uniforme tout en optimisant l’isolation de l’habitat grâce à ses rupteurs de ponts thermiques. Il diffuse une chaleur douce et non asséchée, qui contribue au bien-être des occupants, du sol au plafond !

Les clients utilisateurs du système peuvent choisir le type de régulation qui correspond le mieux à leurs envies et à leur mode de vie : ajustement de la température selon les zones jour et nuit, réglage pièce par pièce ou encore mixité entre chauffage sol et mural. Reliée à un thermostat certifié, cette solution « intelligente » permet de réduire la consommation d’énergie primaire du projet d’environ 10 % (CEP), voire plus.

 

 

Les [+] entreprise de pose 

La satisfaction-client constitue l’un des leitmotivs de KP1, en témoigne l’amélioration de ses services dédiés à Milliwatt Chauffant. En phase d’étude, un nouveau document facilite les réglages du collecteur lors de la mise en service et de l’installation de la régulation. L’ergonomie des plans a également été repensée avec des codes couleurs distinctifs afin de simplifier la lecture. L’ouverture d’un nouveau site logistique permet de livrer les chantiers dans les plus brefs délais.

KP1 fabrique sur-mesure chaque plancher Milliwatt Chauffant afin qu’il soit dimensionné conformément aux études thermiques. Ses équipes accompagnent et assistent les entreprises de pose agréées à toutes les étapes du projet, de l’étude à la mise en oeuvre, en passant par le service après-vente.

 

www.kp1.fr

Mai 30 2018

Nouveaux produits bâtiment : Schöck – Les rupteurs de ponts thermiques, alliés de la sécurité des balcons

Le blog du bâtiment : Les éléments particuliers de façade (balcons et loggias) se révèlent souvent sujets sensibles pour les acteurs de la construction. L’effondrement d’un balcon à Angers en 2016 qui avait fait 4 victimes, ou plus récemment, en mars dernier, la chute de trois balcons d’un immeuble en rénovation à Nanterre, ont marqué les esprits. Actualité toujours : le Ministère de la Cohésion des territoires a sollicité une étude sur la sécurité des balcons, sous l’égide de l’Agence Qualité Construction (AQC), impliquant également l’Association de certification des armatures béton (Afcab). Faire progresser la solidité des bâtiments s’avère plus que jamais à l’ordre du jour, notamment à l’orée des chantiers du Grand Paris. Une conviction que partage Schöck, l’inventeur des rupteurs de ponts thermiques.

Le blog du bâtiment Schöck

 

La pathologie des balcons selon l’AQC

Les désordres affectant les balcons se répartissent en deux catégories : ceux structurels, ayant trait à des défauts de mise en œuvre sur chantier, aux conséquences allant du simple effritement en nez de dalle jusqu’à la rupture du balcon ; ceux relatifs à des problèmes climatiques et d’humidité, aux répercussions telles que la formation d’efflorescences et de stalactites en sous-face, ou des infiltrations. Rappelons d’ailleurs, qu’à ce jour, la réglementation n’oblige pas le constructeur à effectuer une étanchéité des balcons. Ainsi, nombre de sinistres émanent de conceptions ou de réalisations défectueuses des pentes sensées acheminer l’eau vers les ouvrages de récupération et d’évacuation : insuffisamment inclinées, parfois même dirigées vers les seuils de fenêtres, l’écoulement est rendu inopérant et l’eau stagne induisant des infiltrations à l’intérieur du logement.

 

Les risques d’effondrement

Les défauts de ferraillage constituent l’origine la plus fréquente des effondrements, sachant que bien souvent l’erreur ne vient pas de la conception des plans de béton armé mais plutôt d’une lecture erronée de ceux-ci (avec confusion entre lit supérieur d’armatures et lit inférieur par exemple). Les fissures en partie supérieure de la dalle et parallèles à l’appui peuvent s’expliquer par une insuffisance de section d’acier : en effet, pour un balcon en porte-à-faux, la quantité d’aciers (nombre et diamètre) pour la reprise structurelle de l’élément doit être définie rigoureusement. De même, un mauvais positionnement altimétrique des aciers est préjudiciable : placés trop hauts, ils occasionnent un défaut d’enrobage du béton favorisant la corrosion et l’apparition de fissures ; mis en œuvre trop bas, cela entraîne une diminution de la reprise du moment (bras de levier) de l’élément en porte-à-faux.

 

Les bonnes pratiques

L’AQC met en évidence quelques bonnes pratiques pour pallier tout risque de désordres :

• procéder à une vigilance accrue de l’encadrement des compagnons et mettre en place un système d’autocontrôle sur chantier ;

• vérifier systématiquement le bon positionnement et le ratio des armatures ;

• porter un soin particulier à la réalisation des pentes de balcon en exploitation, facilitant l’évacuation des eaux pour éviter leur percolation à travers le béton ;

• étancher la surface du balcon ;

• veiller à éviter les effets de ponts thermiques.

Schöck, acteur majeur dans le domaine du traitement des ponts thermiques, fait justement valoir en quoi la mise en place d’un rupteur répond parfaitement aux attentes de sécurité sur balcon.

 

Les rupteurs de ponts thermiques Schöck, garants de la sécurité des balcons

Reconnus pour leurs performances structurelles, thermiques et acoustiques (certifiés CERQUAL dans le cadre du traitement des bruits de chocs des coursives en ITE), les rupteurs Schöck entendent également garantir un degré maximum de sécurité des balcons où ils sont mis en œuvre.

Le rupteur est défini par le Service Ingénierie Schöck sur la base des efforts structurels à reprendre (traction, compression et cisaillement) et des plans fournis par le bureau d’études structure du projet. Chaque rupteur est fabriqué sur mesure puis livré sur chantier pour une configuration spécifiquement étudiée.

Ainsi, la conception d’un rupteur d’1 mètre de long, par exemple, tient compte d’un ratio d’armatures au mètre (nombre et diamètre de barres d’aciers par mètre) tout en respectant l’altimétrie des aciers en partie supérieure. Schöck prend également la précaution d’indiquer très clairement sur ses rupteurs, via plaque signalétique, leur référence et leur sens de pose afin de guider les ouvriers sur le chantier.

Steffen Scheer, Directeur technique Schöck, confie : « Le rupteur apporte une double sécurité quant à l’altimétrie des armatures. L’utilisation d’un isolant dense de type NEOPOR® et la présence, en partie supérieure du rupteur, d’un capot plastique muni de crochets permettent de garantir le bon positionnement des barres d’acier, à la hauteur définie, et ce, même si des intervenants marchent sur les armatures des rupteurs. »

Précisons que le rupteur s’avère insensible aux potentielles infiltrations d’eau puisque, d’une part, le corps isolant des rupteurs Schöck est en polystyrène graphité expansé (n’absorbe pas l’eau) et que, d’autre part, les aciers traversant le corps isolant présentent un caractère inoxydable pour justement contrer la corrosion des aciers en cas d’humidité. Un atout qui n’exempte pas les constructeurs d’étancher les balcons, bien entendu.

Enfin, autres valeurs ajoutées de l’expertise Schöck : son accompagnement clients et la traçabilité de ses produits. De la phase conception jusqu’à la mise en œuvre, les équipes Schöck sont présentes durant toute la réalisation du projet. Études de faisabilité, estimations budgétaires, supports techniques, plan de calepinage pour chaque ouvrage, aide au démarrage du chantier, formation du partenaire à la pose des rupteurs dans les règles de l’art jusqu’à la délivrance d’une AFP (Attestation de Formation à la Pose des rupteurs)… : Schöck développe une panoplie de services appréciés des professionnels, qu’ils soient maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises de construction ou bureaux de contrôle.

Industriel engagé et certifié ISO, Schöck réfléchit donc légitimement aux moyens d’assurer toujours davantage la sécurité des constructions, en particulier des balcons. La généralisation du recours aux rupteurs de ponts thermiques, titulaires d’un Avis Technique, pourrait être un des moyens efficaces pour que ces derniers cessent d’être considérés comme les talons d’Achille des bâtiments.

 

Une expertise hors pair… Schöck France, filiale basée à Entzheim (près de Strasbourg), développe et commercialise un ensemble de solutions ultra-performantes de traitement de ponts thermiques. La gamme Schöck Rutherma® / Isokorb® répond aux différents défis des constructions en proposant des solutions sur mesure pour des liaisons béton-béton, béton-acier, acier-acier ou encore béton-bois.

Schöck affiche un chiffre d’affaires annuel de 158,8 millions d’euros en 2016 et une présence commerciale dans 31 pays.

 

www.schoeck.fr

Articles plus anciens «