Archives de la Catégorie : Restauration

Mar 29 2018

Nouveaux produits bâtiment : LEGALITHE E & R DU GROUPE VEGA, DEUX MORTIERS UNIQUES POUR LA RÉNOVATION ET LA RESTAURATION DES BÂTIMENTS ANCIENS

Le blog du bâtiment : Le Groupe VEGA – spécialiste dans la fabrication de mortiers et d’enduits destinés à la rénovation et à la réhabilitation de l’habitat ancien et des constructions à caractère historique – présente une de ses gammes, essentielle et historique, les LEGALITHE, ces mortiers plâtre et chaux.

Le blog du bâtiment Groupe VEGA

 

Destinés aux façades enduites, dites « plâtres parisiens » en plâtre, ou plâtre & chaux, ces deux enduits peuvent s’utiliser à l’extérieur comme à l’intérieur en décoration.

Ils signent également l’assurance d’une grande fiabilité technologique, au service des professionnels toujours soucieux d’améliorer les rendus esthétiques.

 

Dans une volonté de performances techniques au service de l’exigence esthétique, et de la recherche d’une authenticité personnalisée pour chaque client, le Groupe VEGA proposera, pour ces mortiers, un nouveau nuancier de coloris au printemps, avec des tons beiges, pierres, légèrement rosés, etc.

Grâce à une gamme étendue de produits, le Groupe propose des solutions, toujours renouvelées et innovantes, pour le nettoyage, le traitement, la rénovation et l’entretien des façades.

 

La LEGALITHE ou l’histoire du mortier plâtre et chaux parisien, résistant au feu.

Au cours des siècles, les incendies se sont parfois avérés être les façonneurs historiques d’une ville.

En 1666, l’incendie tragique du centre ville de Londres ravage 13 200 maisons et 87 paroisses, en 3 jours. En 1702, 80 % de la ville de Bergen (majoritairement construite en bois) et la quasi-totalité des archives sont détruites.

En France, c’est Louis XIV qui, par l’ordonnance du 18 août 1667, rend obligatoire à Paris le recouvrement du bois des maisons avec du plâtre pour qu’elles résistent au feu : quiconque refusait d’utiliser le plâtre sur son bâtiment, payait une amende.

Ainsi, si Paris a échappé aux grands incendies depuis la fin du Moyen Âge, c’est que le plâtre y a fait son apparition dans la quasi-totalité des constructions, pour protéger les structures en bois.

Le bassin parisien présentait alors le gros avantage de posséder de nombreuses carrières de gypse exploitables, desquelles était extrait le plâtre gros pour la construction.

Au cours des années, de la chaux aérienne est ajoutée pour apporter plus de souplesse au mortier.

Aujourd’hui, encore la moitié des bâtiments parisiens est recouverte de plâtre. Ce matériau incombustible apporte une protection des supports sur lesquels il est appliqué.

En effet, au cours d’un incendie, le plâtre ne libère pas de produit toxique, mais de la vapeur d’eau. L’eau contenue dans le plâtre -l’enduit de plâtre émet 20% de son poids en eau- en s’évaporant, consomme beaucoup d’énergie de l’incendie.

Il absorbe ainsi la chaleur. Les supports protégés par l’enduit de plâtre montant plus tardivement en température, la perte de résistance en est prolongée.

 

 

Cette utilisation historique et contemporaine du plâtre, laisse entrevoir une évolution significative de la LEGALITHE ! Récemment, la ville de Versailles a accordé le prix du ravalement 2017 à une façade en trompe-l’oeil réalisée en LEGALITHE.

Avec ces deux mortiers, le Groupe VEGA voit de nombreux et prestigieux chantiers de restauration en LEGALITHE se dessiner.

Mais, que sont précisément les LEGALITHE E & R ?

 

LEGALITHE E & R : présentation, composition, utilisation

Les LEGALITHE E et R sont des mortiers d’enduit secs, mono-composant, prêts à l’emploi, destinés à la réfection des façades. Ils sont adaptés aux façades enduites dites « plâtre parisien », et sont recommandés pour les façades à pans de bois.

Leurs compositions sont naturellement conformes au DTU 26.1 : sables, sélections calcaires et siliceux, chaux aérienne et plâtre gros. Les LEGALITHE peuvent également être teintés dans la masse avec des pigments naturels (terre, ocre, …).

Ils existent deux granulométries:

  • La LEGALITHE R, gros grains, le « corps d’enduit » qui s’applique en forte épaisseur.
  • La LEGALITHE E, grains fins, pour une finition soignée à base de plâtre.

Cette spécificité offre donc l’option d’appliquer la LEGALITHE R seule ou de rajouter la LEGALITHE E pour une finition plus soignée et un rendu plus lisse. L’ensemble des composants est mélangé à sec en usine et livré prêt au gâchage sur le chantier, en sac de 25 kg garantissant une conservation de 6 mois dans son emballage d’origine non ouvert.

 

LEGALITHE, une mise en oeuvre dans les règles de l’art, lorsque l’exigence technologique rime avec le défi esthétique !

Les LEGALITHE E & R s’appliquent principalement en extérieur et exclusivement manuellement, conformément au DTU 26.1 sur la plupart des maçonneries anciennes mises à nu (de pierres, briques, ou moellons), enduites et hourdées au plâtre gros. Ces mortiers sont également utilisés sur des enduits anciens à base de plâtre, de chaux aérienne, ou de plâtre et chaux.

Les déclinaisons d’utilisation sont donc nombreuses mais très exigeantes et ciblées.

C’est le produit idéal et incontournable pour les façades hourdées et enduites au plâtre. La mise en oeuvre se fait donc de manière traditionnelle, dans les règles de l’art, à la main, avec une truelle Berthelée, ou avec une taloche, une spatule, ou une lisseuse métallique, offrant ainsi une finition très soignée.

Quant aux techniques de pigmentation, deux options peuvent être envisagées : soit le mortier est pré-teinté dans la masse, lors de sa fabrication en usine, soit on applique un badigeon à la chaux aérienne qui viendra uniformiser la couleur de la façade.

Enfin, et dans un but de protection et de sécurité, faisant la rareté spécifique de ce produit, VEGA a volontairement limité son champ d’emploi, en ciblant une utilisation exclusive des LEGALITHE E & R.

C’est pourquoi, ces mortiers sont interdits en extérieur pour les bâtiments neufs, et, uniquement destinés à la rénovation et la restauration des bâtiments parisiens.

Ils ne peuvent pas être appliqués sur des supports peints ou hydrofugés sans préparation, sur des façades exposées, non protégées et en soubassement. De même, ils ne conviennent pas aux surfaces immergées et horizontales.

En dépit d’un domaine d’application très spécifique, la gamme LEGALITHE décore et protège plusieurs milliers de m2 de façades en région parisienne.

Le Groupe VEGA, spécialiste de la restauration des façades anciennes, se différencie une nouvelle fois de ses concurrents, par son savoir-faire dans la prescription du produit et l’orientation technique qu’il en propose.

 

www.groupevega.fr

Jan 25 2018

Nouveaux produits bâtiment : Rénovation de cave humide DELTA®-PT, la solution simple, rapide et économique

Le blog du bâtiment :  Après les combles, ce sont désormais les caves qui se colonisent.

Le blog du bâtiment Doerken DELTA-PT

Que ce soit pour créer une pièce noble (chambre, salle de jeu, de musique, de cinéma) ou une pièce d’entreposage (pour les vêtements hors saison, par exemple, la cave est le lieu idéal pour gagner de l’espace ou donner plus de valeur à l’habitation !

Mais dans les caves humides aux murs couverts de salpêtre, aménager une pièce s’avère souvent impossible. Contrairement aux enduits hydrofuges, mortiers d’étanchéité ou au traitement par injection, DELTA-PT ne repousse pas l’humidité (qui risque alors d’attaquer les étages supérieurs) mais laisse la paroi humide « vivre » telle quelle et offre une nouvelle peau saine et propre.

En dissociant la paroi humide par l’intérieur, Doerken offre la solution idéale : la membrane DELTA-PT sert de support sain à la nouvelle couche de finition : plaque de plâtre, enduit, etc.

 

Avantages de la solution DELTA-PT : 

  • Solution la plus économique du marché.
  • Pose rapide : on déroule le rouleau, on fixe à la cheville inox ; pas de gros outillage nécessaire.
  • Ne nécessite pas un mur sain et sec ou un décapage préalable pour être appliqué.
  • Pas de temps de séchage. Possibilité de passer directement à la finition.
  • Sans risque pour l’intégrité des murs.
  • Rouleaux de 10 m x 1,5 m soit environ 13 m² traités.

 

DELTA-PT n’est pas un nouveau produit ! 

Il est utilisé depuis presque 20 ans pour la rénovation de tunnels humides (RATP notamment).

 

www.doerken.fr

Déc 27 2017

Courtage en travaux et franchise, un rapprochement naturel

Véritable baromètre de l’économie française, le secteur du bâtiment a confirmé en 2017 une reprise amorcée en 2016 avec une augmentation d’activité de 1,9 %. Les taux d’intérêt très bas ou des dispositifs d’investissement tel que la loi Pinel ont permis la mise en chantier de nombreux logements. Pourtant malgré cette embellie le secteur manque de réseau de franchises alors même que le secteur de la rénovation représente une mine d’opportunités pour les entrepreneurs.

Le blog du bâtiment courtage travaux franchise rénovation

La rénovation de l’habitat : un secteur en expansion

Le marché de la rénovation et des travaux d’entretien a généré 41 milliards d’euros en 2016 soit 33 % du CA réalisé dans le bâtiment. Une bonne santé qui s’explique en partie par les primes et autres leviers de défiscalisations possibles lors de travaux d’amélioration de l’habitat en matière de chauffage ou d’isolation thermique. Environ 10 millions de ménages entreprennent chaque année ce type de travaux. Cependant, 61 % d’entre eux cherchent chaque année des entreprises et artisans fiables pour les concrétiser et 55 % estiment manquer d’informations pour mener à bien ces travaux de rénovation.

Le développement des réseaux de courtages en travaux

Si les professionnels interviennent de gré à gré, les sociétés de courtage se développent pour faciliter les démarches des particuliers et les rassurer sur la qualité des entreprises sollicitées. En 2017, 600 professionnels selon la Fédération française du courtage en travaux (FFCT), dont 250 réseaux interviennent comme intermédiaire entre les professionnels et les particuliers.

Le métier de courtier en travaux se développe très rapidement depuis sa création donnant naissance à de nouveaux réseaux de franchise dans le courtage. Ce nouveau métier, qui complète ceux de métreur, chef de chantier ou architecte, attire, car il permet de développer rapidement une activité sans nécessiter un capital important pour débuter. Le courtier en travaux doit avoir un véritable intérêt pour tous les domaines touchant au bâtiment et à l’immobilier sans être obligatoirement un professionnel diplômé à l’exemple d’un architecte.

Le courtage en travaux : un métier fondé sur le contact

Pour offrir une valeur ajoutée, le courtier doit posséder un bon carnet d’adresses de professionnels du bâtiment. Sa crédibilité se fondera sur le soin qu’il met à s’assurer du sérieux, de la solvabilité et des assurances professionnelles contractées par les entreprises ou les artisans qu’il propose. Le courtier négocie les devis et il se rémunère uniquement en prenant une commission sur les chantiers décrochés par les entreprises présentées. Le courtier en travaux n’est pas tenu au suivi du chantier. Cependant, son succès tient en sa capacité à rassurer les particuliers sur les compétences des professionnels recommandés et le bien-fondé de celles-ci.

Pour pallier ce manque, des réseaux comme Kelisol.fr proposent la coordination des travaux réalisés par ses équipes de professionnels ou des entreprises sous-traitantes choisies par les particuliers. L’avantage pour ceux-ci est d’avoir dans ce cas un seul interlocuteur. Dans le domaine du courtage en travaux, les principaux réseaux cherchent activement de nouveaux partenaires sur l’ensemble du territoire pour combler les nombreuses zones vacantes.

 

Article sponsorisé

Sep 27 2017

Nouveaux produits bâtiment : JACKON – Qboard® basiq reno : Le nouveau panneau d’aménagement toutes finitions pour les murs et les sols

Le blog du bâtiment : Grâce au nouveau panneau de construction Qboard® basiq reno, la réalisation de murs et de sols devient encore plus facile et toujours plus rapide. Cette innovation du fabricant JACKON Insulation permet de créer des surfaces parfaitement lisses. Doté d’un revêtement non tissé sur ses deux faces, il permet d’être carrelé, enduit ou recouvert de peinture ou de papier peint, en un tour de main. Extrêmement léger et stable, Qboard® basiq reno est facile à découper et très résistant à la pression. Hydrofuge, il est utilisableégalement dans les pièces humides comme les salles de bains.

Avant l’application de la surface de finition, tous les contours des panneaux et les champs visibles sont renforcés par une bande d’armature. Dans les lieux propices à l’humidité comme les salles de bains, l’herméticité des bords des panneaux est assurée par une bande d’étanchéité.

Le blog du bâtiment Jackon Insulation

 

Des possibilités d’aménagement multiples

Le revêtement spécifique non tissé permet de recouvrir le panneau avec tout type de finition : carrelage, enduit, papier peint, peinture… Ainsi, sur un même mur, il est possible de réaliser une partie avec du papier peint et une autre avec du carrelage.

 

Des bords amincis pour une surface plane

Grâce à ses bords amincis, les raccords entre les panneaux sont traités facilement avec une spatule et de la bande d’armature. Résultat, une pose parfaite avec des joints ajustés au millimètre près et une surface toujours aussi plane. Il n’est même plus nécessaire de recouvrir entièrement le panneau avec de l’enduit. Un gain de temps considérable pour l’artisan???!

Avec son cœur en polystyrène extrudé (XPS), Qboard® basiq reno est imputrescible, stable et applicable sur de multiples supports. Il est disponible en deux dimensions, 1200 x 600 mm et 2600 x 600 mm, et en deux épaisseurs.

Avec la gamme de panneaux d’aménagement intérieur Qboard® de JACKON Insulation, c’est un véritable jeu d’enfant de créer des formes originales sans maçonnerie. Meubles de salle de bains, plans de toilettes, habillage de baignoire, banquettes, cloisons, receveurs de douche, murs ou encore sols, l’artisan dispose d’une diversité d’aménagement illimitée.

 

Caractéristiques Qboard® basiq reno :

  • Panneau d’aménagement toutes finitions
  • Non-tissé spécifique sur les deux faces
  •  Bords amincis pour une surface plane
  • Noyau en mousse de polystyrène extrudé (XPS)
  • Forte résistance à la compression > 200 kPA
  • Facile à découper
  • Revêtements multiples : carrelage, enduit, peinture, papier peint…
  •  Épaisseur : 12,5 mm et 20 mm
  • Dimensions : 1200 x 600 mm, 2600 x 600 mm

 

www.jackon-insulation.fr

Juin 20 2017

Nouveaux produits bâtiment : Techniseal – Anti-mousses concentré – Un traitement efficace contre les mousses, les lichens et les algues

Le blog du bâtiment : Pour conserver pendant de longues années l’esthétisme d’une toiture, d’une terrasse ou d’un muret, il est indispensable de les entretenir avec des produits adéquates. Au fil des saisons, sous l’action des intempéries et des diverses pollutions, les matériaux poreux tels que la tuile, l’ardoise, le béton, la pierre… noircissent et se couvrent de mousses, de champignons… Pour éliminer efficacement et durablement les mousses, les lichens et les algues et redonner une nouvelle jeunesse aux espaces extérieurs, Techniseal a mis au point l’Anti-mousses concentré.

Le blog du bâtiment TECHNISEAL

 

Plus pratique et économique, ce produit qui s’utilise en traitement préventif ou curatif offre un excellent rendement. En effet, 1 bidon de 1 litre d’Anti-mousses concentré permet de traiter jusqu’à 250 m2 de surface une fois dilué. Éco-responsable, sa formulation concentrée permet de proposer un petit conditionnement qui produit moins de déchet. En transportant moins d’eau, il réduit également l’impact lié à son transport sur l’environnement.

 

Une formule ultra-puissante

Puissant fongicide et algicide, l’Anti-mousses concentré Techniseal détruit efficacement et durablement toutes les mousses, les lichens et les algues présents sur les surfaces dures.

Sa nouvelle formule concentrée est ultra-performante en action curative ou préventive. Il détruit en profondeur les micro-organismes et retarde leur apparition. Son action est visible après quelques jours : les végétaux parasites brunissent et leur élimination se fait avec la pluie et le vent.

Incolore et sans javel, l’Anti-mousses Techniseal ne modifie ni l’aspect ni la structure des matériaux, et s’utilise sur tous les matériaux poreux des toitures (tuile, ardoise, béton, fibre ciment), des dallages (brique, pierre, ciment) et des murs.

 

Un excellent rendement

Très économique, l’Anti-mousses concentré Techniseal offre un très bon rendement. Il permet de traiter 25 m2 de surface avec :

– En traitement normal (épaisseur des mousses inférieure à 0,5 cm) : 100 ml d’Anti-mousses mélangés à 1 L d’eau,
– En traitement sévère (épaisseur des mousses supérieure à 0,5 cm, algues rouges…) : 150 ml d’Anti-mousses mélangés à 1 L d’eau.

Pour optimiser la protection dans le temps, il suffit d’appliquer en traitement préventif 50 ml dans 1 L d’eau.

Prix public indicatif 1 L : 20,90 euros TTC

Existe également en version prête à l’emploi.
Conditionnement 5 L

www.techniseal.com