Archives du mot-clé : Cellumat

Déc 04 2017

Nouveaux produits bâtiment : Sécurité incendie : les blocs de béton cellulaire Cellumat une véritable barrière anti-feu, classée A1

Le blog du bâtiment : La sécurité incendie dans les bâtiments d’habitation dépend en grande partie des matériaux de construction qui ont été utilisés et de la configuration des lieux. Après le terrible incendie de la tour Grenfeel à Londres qui a fait près de 80 morts, et dont l’isolant pour la façade extérieure et les panneaux de bardage utilisés seraient à l’origine de la propagation du feu et des fumées toxiques, la réglementation incendie dans les bâtiments a fait l’objet d’un nouveau rapport du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment).

En France, la construction et la conception des bâtiments d’habitation de moins de 50 m (familles 1 à 4) et des immeubles de grande hauteur (IGH) de plus de 50 m sont soumises à des normes contre le feu très exigeantes, voire les plus strictes d’europe. Toutefois, à travers son rapport, le CSTB a relevé certaines failles liées aux réglementations thermiques successives et aux nouvelles pratiques constructives : épaisseurs d’isolants plus importantes, diversification des matériaux isolants, développement de l’ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur), renforcement de l’étanchéité à l’air, utilisation de matériaux combustibles dans les structures… En matière de prévention incendie et de dispositifs de sécurité qui limitent la propagation du feu, les solutions monomur en béton cellulaire Cellumat, classées A1, sont une excellente alternative constructive. Les propriétés physiques du béton cellulaire Cellumat constituent une véritable barrière infranchissable aux flammes car le matériau ne contribue pas à la propagation du feu, ne développe pas de fumées toxiques en cas d’incendie et ne se déforme pas.

Le blog du bâtiment Cellumat

 

Le béton cellulaire : une solution monomur anti-feu

Les enjeux de la transition énergétique et les réglementations thermiques successives (RT88, RT2000, RT2005, RT2012 et RT2020) ont fait évoluer les pratiques et les techniques constructives. Dans un souci de traitement des ponts thermiques, l’ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) s’est fortement développé dans la construction de bâtiments d’habitation et avec lui l’augmentation progressive de l’épaisseur des isolants. Fort est de constater, que cette nouvelle masse combustible représente un facteur de risque incendie non négligeable. De plus, la diversité des matériaux d’isolation utilisés et les différentes réactions au feu qu’ils peuvent engendrer (feu couvant par exemple) présentent également de nouveaux risques pour les immeubles.

Appartenant à la classe Européenne A1 « matériaux non combustibles », le béton cellulaire Cellumat possèdent des propriétés thermiques exceptionnelles qui permettent de construire des murs RT2012/RT2020, et passifs selon le principe du monomur. Cette technique sans isolants rapportés, et qui sont susceptibles d’être une source de propagation des flammes, est plus sûre et peut limiter l’embrasement généralisé du bâti.

 

Un matériau incombustible pour limiter la propagation du feu et éviter les intoxications liées aux fumées toxiques

Dans son rapport, le CSTB a également constaté que face au développement de bâtiments, y compris de grande hauteur, qui utilisent en structure des solutions multi-matériau ou des matériaux combustibles (bois par exemple) qui favorisent les incendies, les exigences de réaction et de résistance au feu apparaissaient insuffisantes.

Avec la structure en cellules fermées, le béton cellulaire Cellumat est une solution constructive qui limite l’extension de l’incendie et l’élévation de température. Il enregistre de très bons résultats aussi bien sur le plan de la réaction au feu que de la résistance au feu.

 

Réaction au feu
Ininflammable, le béton cellulaire Cellumat n’alimente pas le feu ni ne contribue à la combustion car il ne peut être consommé par le feu. Il n’émettra donc aucune fumée toxique, source de près 75 % des décès dues aux incendies et qui a été l’un des facteurs qui a alourdit le triste bilan de l’incendie de la Tour Grenfell .

 

Résistance au feu
En cas d’incendie, le béton cellulaire Cellumat conserve sa résistance mécanique (R), ses qualités d’étanchéité aux flammes (E) et d’isolation thermique (I). Même en cas d’exposition prolongée à une forte température, la structure du matériau n’est pas influencée. Le béton cellulaire ne fond pas et ne se déforme pas. Il évite ainsi les risques de propagation des flammes et prévient les risques d’effondrement du bâtiment.
Par ailleurs, grâce à sa structure cellulaire isolante, la température interne progresse moins vite dans un mur de béton cellulaire que dans un mur de béton classique.

Les blocs en béton cellulaire Cellumat limitent également le risque de propagation du feu via les façades. L’incendie en façade se propage souvent par la surface du revêtement de façade, d’un compartiment à l’autre par l’intérieur ou l’extérieur, ou au sein de la façade par le biais des composants combustibles (isolants) ou de la lame d’air ventilée située derrière le revêtement.

Dans le cas de bâtiments réalisés en blocs Cellumat, le risque de propagation du feu entre les compartiments est fortement réduit grâce à la haute résistance des blocs de béton cellulaire qui forment la structure du bâtiment (évitant la propagation par l’extérieur) et des planelles Cellumat, mises en œuvre dans la jonction entre la façade et le plancher (évitant la propagation par l’intérieur).

 

SOLUTIONS COUPE-FEU

Conforme à la nouvelle réglementation européenne (1364-1), les blocs en béton cellulaire Cellumat détiennent une série de PV d’essai feu ainsi qu’un PV test Hydrocarbure majoré (HCM N°11 DRI 237). Cellumat dispose de PV’s feu allant jusqu’à EI240 pour ses blocs Maxibloc et GIGABLOC, et propose donc des produits optimisés pour la réalisation des murs coupe-feu.

Le GIGABLOC permet, suivant l’épaisseur de la cloison, la réalisation de parois jusqu’à 24 m de hauteur. Le grand module de 120 x 60 cm permet de construire rapidement : à l’aide d’une petite grue de chantier, le rendement de pose est de minimum 10 m²/h.
Le Maxibloc est manuportable ; en épaisseur 17,5 cm et pour un mur de 20 m de longueur, le EI s’élève à 240 min.

Définitions des valeurs :
R = stabilité : laps de temps pendant lequel un élément de construction continue à remplir sa fonction porteuse et maintient sa stabilité pendant un incendie.
E = étanchéité aux flammes : le laps de temps pendant lequel un élément de construction reste étanche aux flammes, à la fumée et aux gaz.
I = isolation thermique : le laps de temps pendant lequel l’élement de construction limite la température du côté qui n’est pas exposé au feu, de telle sorte qu’il n’y ait pas de combustion spontanée dans l’espace qui ne brûle pas.

 

Un impact environnemental réduit

Un incendie peut accroître de 14 % l’empreinte CO2 d’un bâtiment, suite aux émissions de carbone liées aux gaz de combustion. Cet impact environnemental est d’autant plus accentué sur les bâtiment HQE, construits selon les modes constructifs traditionnels qui utilisent des matériaux présentant des hautes performances énergétiques mais de moins bonnes résistances au feu. Le béton cellulaire Cellumat n’a aucun impact négatif sur l’environnement lors d’un incendie car il est incombustible et ne produit aucune fumée.
Entièrement minéraux et recyclables à 100 %, les blocs Cellumat ont une empreinte écologique exceptionnellement réduite. De par leur faible poids, leur fabrication consomme peu de matière première et peu d’énergie.

Certifiés A+, ils ne génèrent pas de poussières ni de particules dans l’air.

Par ailleurs, certifié ISO 1400, Cellumat s’engage à améliorer son procédé de fabrication pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement.
Cellumat développe et fabrique des matériaux innovants en béton cellulaire et en silicate de calcium pour la construction et l’aménagement extérieur.
L’usine ultramoderne Cellumat, située à Valenciennes, intègre les toutes dernières technologies. La capacité de production de 250 000 m3 par an et le stock permanent de 10 000 m3 permettent de répondre, de façon flexible, à toutes les demandes du marché.

 

www.cellumat.fr

Déc 19 2016

Nouveaux produits bâtiment : Sécurité incendie : Incombustibles et ininflammables, les blocs de béton cellulaire Cellumat sont la solution constructive sûre

Le Blog Du Bâtiment : Une des règles fondamentales dans la construction est la sécurité incendie, avec comme priorité l’évacuation des personnes et la préservation du bâti. Cette sécurité incendie dépend en grande partie des matériaux de construction qui ont été utilisés et de la configuration des lieux.

Le blog du bâtiment Cellumat

En matière de prévention incendie, les bâtiments, notamment industriels et logistiques, doivent adopter des dispositions constructives destinées à limiter la propagation du feu. Le compartimentage des espaces, avec des murs coupe-feu, est la mesure la plus efficace. Répondant aux normes européennes (1364-1) relatives à la sécurité au feu, les blocs de béton cellulaire Cellumat constituent une véritable barrière infranchissable aux flammes. Ils ont des propriétés physiques qui en font l’un des matériaux les plus performants pour la construction de murs coupe-feu. De la meilleure Euroclasse (A1), ils ne contribuent pas à la propagation du feu, ne développent pas de fumées toxiques en cas d’incendie et ne se déforment pas.

 

Le béton cellulaire : un excellent rempart contre le feu 

Le béton cellulaire Cellumat appartient à la classe Européenne A1 « matériaux non combustibles », ce qui en fait le matériau par excellence pour la réalisation de murs coupe-feu. Ces propriétés antifeu uniques résultent de la structure en cellules fermées qui limite l’extension de l’incendie et l’élévation de température dans les locaux adjacents. Il enregistre de très bons résultats aussi bien sur le plan de la réaction au feu que de la résistance au feu.

Réaction au feu
Ininflammable, le béton cellulaire Cellumat n’alimente pas le feu ni ne contribue à la combustion car il ne peut être consommé par le feu. Il n’émettra donc aucune fumée toxique, source de près 75 % des décès dues aux incendies.

Résistance au feu
En cas d’incendie, le béton cellulaire Cellumat conserve sa résistance mécanique (R), ses qualités d’étanchéité aux flammes (E) et d’isolation thermique (I). Même en cas d’exposition prolongée à une forte température, la structure du matériau n’est pas influencée. Le béton cellulaire ne fond pas et ne se déforme pas. Il évite ainsi les risques de propagation des flammes et prévient les risques d’effondrement du bâtiment. Par ailleurs, grâce à sa structure cellulaire isolante, la température interne progresse moins vite dans un mur de béton cellulaire que dans un mur de béton classique.

 

Pas d’impact environnemental

Un incendie a un impact sur l’environnement. ll peut accroître de 14 % l’empreinte CO2 d’un bâtiment, suite aux émissions de carbone liées aux gaz de combustion. Cet impact est d’autant plus accentué sur les bâtiment HQE, construits selon les modes constructifs traditionnels qui utilisent des matériaux présentant des hautes performances énergétiques mais de moins bonnes résistances au feu.

Le béton cellulaire Cellumat n’a aucun impact négatif sur l’environnement lors d’un incendie car il est incombustible et ne produit aucune fumée. 
De plus ses propriétés thermiques exceptionnelles permettent de construire des murs RT2012/RT2020, et passifs selon le principe du monomur. Cette technique sans isolants rapportés, qui sont une source de propagation des flammes, est plus sûre et peut limiter l’embrasement généralisé du bâti.

Entièrement minéraux et recyclables à 100 %, les blocs Cellumat ont une empreinte écologique exceptionnellement réduite. 
De par leur faible poids, leur fabrication consomme peu de matière première et peu d’énergie.

Certifiés A+, ils ne génèrent pas de poussières ni de particules dans l’air.

Par ailleurs, certifié ISO 1400, Cellumat s’engage à améliorer son procédé de fabrication pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement.

Un matériau coupe-feu testé et approuvé

Conforme à la nouvelle réglementation européenne (1364-1), les blocs en béton cellulaire Cellumat détiennent une série de PV d’essai feu ainsi qu’un PV test Hydrocarbure majoré (HCM N°11 DRI 237), qui atteste que le matériau convient dans des circonstances à risque tels que dans des tunnels.

Test 1 : mur porteur 
– blocs de béton cellulaire Cellumat :
classe de densité MVn450, emboîtement, joints verticaux non collés
R.E.I. : 180 minutes
Avec de telles valeurs, la protection de la maison contre les incendies est remarquable.

Test 2 : mur non porteur – blocs de béton cellulaire Cellumat :
classe de densité MVn450, emboîtement, joints verticaux non collés
E.I. : 240 minutes 

Ces valeurs sont exceptionnelles pour l’installation de grands murs coupe-feu tels que dans les entrepôts.


BLOC 60x25xép. MVn450
Épaisseur 25                                                                           Épaisseur 15, 17.5, 20, 24, 25, 30, 36.5, 40 et 50    

Mur porteur devant reprendre une charge verticale      Cloison de séparation    

REI180 Charge de 200 kN/ml                                             EI240 (Conforme au DTU20.13 et EC6 Raidisseur vertical et horizontal)

                                                 GIGABLOC 120x60xép. MVn450

                                    Épaisseur 15, 17.5, 20, 24, 25, 30, 36.5, 40 et 50

                                                      Cloison de séparation
EI240

Définitions des valeurs :
R = stabilité : laps de temps pendant lequel un élément de construction continue à remplir sa fonction porteuse et maintient sa stabilité pendant un incendie.
E = étanchéité aux flammes : le laps de temps pendant lequel un élément de construction reste étanche aux flammes, à la fumée et aux gaz.
I = isolation thermique : le laps de temps pendant lequel l’élement de construction limite la température du côté qui n’est pas exposé au feu, de telle sorte qu’il n’y ait pas de combustion spontanée dans l’espace qui ne brûle pas.

SOLUTION CELLUMAT : GIGABLOC® 

Le GIGABLOC® de Cellumat est la solution par excellence pour la construction de murs coupe-feu, bénéficiant d’excellentes performances en termes de résistance au feu :

E.I. de 90’ à partir de 7 cm d’épaisseur
E.I. de 120’ à partir de 10 cm d’épaisseur
E.I. de 240’ à partir de 15 cm d’épaisseur

Spécialement conçu pour le bâtiment industriel, commercial et tertiaire, il se pose aisément et rapidement avec une petite grue de chantier.
Le rendement moyen de pose est de 10m²/h.

Cellumat développe et fabrique des matériaux innovants en béton cellulaire et en silicate de calcium pour la construction et l’aménagement extérieur.L’usine ultramoderne Cellumat, située à Valenciennes, intègre les toutes dernières technologies. La capacité de production de 250 000 m3 par an et le stock permanent de 10 000 m3 permettent de répondre, de façon flexible, à toutes les demandes du marché.

 

www.cellumat.fr

Mai 20 2016

Nouveaux produits bâtiments : CELLUMAT – NOUVEAU PASSIFBLOC+ ET PASSIF+CONCEPT – La nouvelle solution globale et pérenne pour construire passif

Le Blog du Bâtiment : Que ce soit une maison individuelle, un résidentiel collectif ou un bâtiment tertiaire, la construction passive doit être très bien isolée, ne pas avoir de ponts thermiques, être très étanche à l’air et assurer un confort d’été excellent pour répondre aux critères passifs PHPP. Avec une consommation d’énergie du chauffage 90 % inférieure à celle d’une construction neuve traditionnelle, et 50 % de moins qu’une maison construite selon la RT 2012, le concept de construction passive est la base indispensable pour la RT 2020 (qui prévoit des maisons à énergie positive).

Le blog du bâtiment Cellumat

 

Fabricant de béton cellulaire, Cellumat propose des solutions aux remarquables qualités d’étanchéité et d’isolation, et qui sont particulièrement faciles, rapides et économiques à mettre en œuvre. Pour une construction passive, avec des matériaux naturels et sains, Cellumat lance un nouveau bloc de béton cellulaire entièrement minéral, au pouvoir isolant exceptionnel, le PASSIFBLOC+, et propose une solution globale : le Passif+Concept.
Dans le Passif+Concept, Cellumat fédère l’expertise de son département R&D et de ses services technique et commercial pour donner aux maîtres d’œuvre, aux architectes, aux entrepreneurs et aux ingénieurs une réponse à tous les défis que posent la construction passive.
Le Passif+Concept Cellumat permet des constructions passives monomurs simples, qualitatives, rapides, sécurisante pour ses habitants et plus durables que jamais !

Innovant : PASSIFBLOC+ Un bloc minéral, ultra isolant qui répond aux critères de la maison passive

La conception d’une maison passive exige une limitation des pertes chaleurs. Pour cela, l’enveloppe du bâti doit posséder une valeur d’isolation extrêmement élevée U ≤ 15 kWh/m2/an , et une étanchéité à l’air n50<0,6 h-1.
Le nouveau bloc PASSIFBLOC+ Cellumat répond pleinement à ses critères. Il possède un pouvoir isolant exceptionnel (λ de 0,065 W/mK) intégré dans la masse même du bloc, ce qui permet de construire des murs passifs d’une valeur U jusqu’à 0,11 kWh/m2/an, sans matériau d’isolation supplémentaire. 
En construisant sans matériau d’isolation, sans membrane et sans ruban d’étanchéité, mais avec un seul matériau, le PASSIFBLOC+ permet d’éliminer les erreurs d’exécution, et le mur conserve éternellement ses propriétés. L’enveloppe du bâti, construite avec du PASSIFBLOC+, reste passive durablement. 

Grâce à son inertie thermique, le PASSIFBLOC+ est thermorégulateur. Entièrement minéral, il permet, tout au long de l’année, d’égaliser les écarts de température extérieure de manière à maintenir une température constante à l’intérieur. Le même logement reste donc agréablement frais en été et chaud en hiver.
En outre, les blocs de béton cellulaire sont massifs (les cellules sont fermées). Ils sont donc naturellement 100 % étanches à l’air, avec des valeurs jusqu’à 0,0009 m3/h.m2, et le restent pendant toute leur durée de vie, même si l’on réalise des saignées.
Une solution pour les nœuds constructifs

Les nœuds constructifs dans les maisons passives représentent un défi technique. Des erreurs d’exécution au niveau des nœuds constructifs peuvent avoir une incidence importante sur les pertes de chaleur de l’habitation.
La conception des nœuds constructifs avec des éléments en béton cellulaire Cellumat (planelles, linteaux U, blocs linteaux…) est simple et permet d’atteindre automatiquement des valeurs psi et des facteurs de température inégalés.

En outre, avec le PASSIF+CONCEPT, le service technique de Cellumat met toute son expertise au service des ingénieurs dans la conception des nœuds constructifs. Il a développé une série d’assemblages standards au niveau des nœuds constructifs avec des valeurs psi optimisées et peut réaliser des calculs sur mesure pour les architectes.
Une construction pérenne et sûre, plus simple et plus rapide à mettre en œuvre

Comme les maisons anciennes traditionnelles, construites en pierres épaisses monolithes, une maison passive en PASSIFBLOC+ Cellumat se construit selon le même principe monolithique :

Blocs Cellumat + enduit intérieur + enduit extérieur. 

La pose d’isolants, de membranes ou de rubans n’est donc plus nécessaire. La construction passive est donc plus simple, plus rapide, de meilleure qualité et offre d’excellentes performances en termes d’isolation. 

Pour accompagner les entrepreneurs dans leur chantier de construction passive, le service technique Cellumat a développé une cinquantaine de détails d’exécution passifs. Les blocs de la gamme technique de Cellumat facilitent également la mise en œuvre : blocs U pour l’allège, éléments intégrés de protection solaire, blocs percés pour l’intégration de colonnes structurelles dans la maçonnerie…

Par ailleurs, plus légers, les blocs PASSIFBLOC+ sont plus ergonomiques, plus rapides à mettre en œuvre et plus faciles à scier.

Très résistants à la compression, ils permettent de construire sur plusieurs étages. De part leur structure massive, ils supportent des charges plus lourdes que les matériaux de construction isolant creux.
La maison passive en PASSIFBLOC+ : le choix de l’économie 

La construction d’une maison passive représente un surcoût pouvant atteindre environ 25 %. Les coûts du gros œuvre d’un bâti passif construit avec PASSIFBLOC+ sont à peine supérieurs à ceux d’une habitation traditionnelle, et largement inférieurs à ceux d’une maison passive en ossature bois ou brique. Cette différence peut varier de 7 à 22 % selon le mode constructif et la finition du mur. Cela s’explique, par le fait que PASSIFBLOC+ est :

– Ultra isolant, il ne nécessite pas l’ajout de matériaux d’isolation complémentaires.
– Plus rapide à mettre en œuvre que d’autres systèmes constructifs, grâce à de grands blocs qui se collent.
Un matériau durable et écologique

Les blocs PASSIFBLOC+ conservent durablement leurs propriétés thermiques et mécaniques. Ils ne pourrissent pas et ne se désagrègent pas. Entièrement minéraux et recyclables à 100 %, les blocs ont une empreinte écologique exceptionnellement réduite.

Certifié ISO 14001, Cellumat s’engage à améliorer en permanence son procédé de fabrication pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement. 

Testés A+, les blocs de béton cellulaire ne génèrent ni poussières, ni particules dans l’air.

Incombustile et sûr

Le bloc PASSIFBLOC+ est incombustible et ininflammable. Il relève de la classe d’incendie la plus élevée (A1). Ces propriétés antifeu uniques résultent de la structure en cellules fermées qui limite l’extension de l’incendie et l’élévation de température dans les locaux adjacents.

Une maison passive en PASSSIFBLOC+ est donc d’une grande sécurité pour ses occupants.

 

www.cellumat.be/fr

Déc 01 2014

Nouveaux produits bâtiment : Appuis de fenêtres Cellumat : la nouvelle solution esthétique pour éliminer les ponts thermiques

12699_Cellumat_appui_de-fenetre_ambiance

Le Blog du BâtimentLa RT 2012 impose de traiter les ponts thermiques de l’ensemble du bâtiment. Ces derniers sont responsables de près de 10 % des pertes de chaleur d’une habitation, dont 40 % proviennent essentiellement des menuiseries.

Cellumat apporte une réponse à cette problématique avec une gamme d’appuis de fenêtres. Adaptés à toutes les solutions de construction, les appuis de fenêtres Cellumat sont un support incontournable des ouvertures de fenêtres qui permettent d’éliminer efficacement les ponts thermiques et habillent les menuiseries. Incombustible, esthétique, simple à mettre en œuvre, résistant à l’eau et au gel, cette nouvelle gamme vient minimiser les déperditions qui peuvent apparaître au niveau des appuis tout en ornant la façade de l’habitation.

  • Un appui de fenêtre isolant pour une ISOLATION THERMIQUE OPTIMALE

Un appui isolant en béton cellulaire est idéal car il est totalement hermétique. Véritable barrière à l’eau et à l’air, les appuis de fenêtres Cellumat sont hydrofugés et teintés avec une protection résine, ce qui les rend 100% imperméables.

Profitant des grandes qualités isothermiques du matériau en béton cellulaire, les appuis protègent l’habitation contre la pénétration d’eau tout en protégeant la structure de fenêtre contre l’humidité.

Les appuis sont ininflammables, ne se déforment pas et ne dégagent aucune fumée ni gaz toxiques en cas d’incendie. Parfaitement adaptés à tous les modes constructifs, les appuis de fenêtres peuvent êtres posés sur des murs avec doublage (ITI et ITE) et sur des murs à isolation répartie (sans doublage).

  • APPUIS DE FENETRES Cellumat : produit fini et esthétique

Disponibles en plusieurs teintes : blanc, ton pierre et gris anthracite, les appuis de fenêtres Cellumat s’intègrent dans n’importe quel style de construction : pavillon moderne, maison ancienne en pierres, aussi bien en neuf qu’en rénovation, ou ils deviennent de véritables objets de décoration.

L’appui Cellumat est un produit fini, prêt à poser. Il n’est donc pas nécessaire de le peindre, il n’y a pas de côtes à reboucher, ou d’autres manipulations à faire.

Pour une compatibilité totale avec tout type de fenêtre et pour pouvoir s’adapter à des murs de différentes épaisseurs, ils sont disponibles en 4 largeurs : 36 cm/43 cm/46 cm/56 cm et 19 longueurs pour des ouvertures entre tableau de 0,40 et 2,90 m.

  • La MISE EN OEUVRE …

Faciles à mettre en oeuvre, les appuis de fenêtre Cellumat sont légers. Pour un appui de 36 cm, le poids est de seulement 20kg/ml tandis qu’un appui en béton traditionnel peut peser jusqu’à 51 kg/ml. La manipulation plus facile permet alors une mise en oeuvre plus rapide. Conformes aux réglementations DTU 20.1/36.1/37.1, les appuis de fenêtres Cellumat se fixent rapidement par collage sur un mur en blocs de béton cellulaire ou sur briques ou blocs de béton.

Pratiques, les blocs se découpent très facilement aussi bien en longueur qu’en profondeur, s’il faut en modifier les dimensions sur le chantier.

www.cellumat.fr

 

Jan 15 2014

Actualités bâtiment : 14% de croissance pour Cellumat

Ass. Trends / Bizz: Dominique De CockLe Blog Du Bâtiment : Pour la cinquième année de suite, Cellumat, innovateur en béton cellulaire, annonce des chiffres en croissance. Les investissements en produits novateurs et en logistique se succèdent régulièrement. L’entreprise peut ainsi offrir aux professionnels de la construction des produits et un accompagnement optimaux leur permettant d’anticiper une réglementation thermique et acoustique toujours plus contraignante.

En 2012, Cellumat réalisait un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros, Belgique et France confondues. En 2013, ces résultats étaient déjà atteints fin octobre. Le Président Directeur Général, Dominique De Cock, commente ainsi : « Nous clôturerons 2013 avec une croissance de 14 %, et cela dans un climat économique toujours difficile. Aussi sommes-nous convaincus qu’en 2014, nous atteindrons l’objectif annuel prévu : une part de 25 % du marché du béton cellulaire dans les deux pays. »

 

  • De nombreux investissements

Dans ce contexte d’expansion, Cellumat investit en permanence pour rester maître de sa logistique. Elle s’est ainsi fortement engagée dans l’aménagement et le développement de ses surfaces de stockage et de chargement. Pour toujours plus de proximité avec ses partenaires, elle a également ouvert un nouveau dépôt en région lyonnaise. L’entreprise poursuit, par ailleurs, l’extension et l’automatisation de ses lignes de production, notamment la ligne de sciage automatique des linteaux, la ligne de production des blocs techniques ainsi que les installations pour la production des blocs superisolants C2/300 PASSIFBLOC.

« Pour pouvoir suivre la croissance planifiée et garantir la qualité, le service et la flexibilité auxquels les clients sont habitués de notre part, nous continuons à investir massivement dans la production, la recherche et le développement, et dans notre équipe. Un nouveau bâtiment social est en construction sur notre site, car notre effectif a dépassé les 100 personnes » précise Dominique De Cock. L’ensemble de ces financements a représenté près de 6 millions d’euros ces deux dernières années.

D’autres investissements portent sur l’environnement, un sujet auquel Cellumat attache une attention permanente. Dominique De Cock explique : « Après un audit approfondi, l’usine a reçu un troisième renouvellement de son certificat ISO 14001 de gestion de l’environnement. Nos produits sont d’ailleurs fabriqués avec un minimum de matières premières (100 % naturelles) et d’énergie. En 2014, nous étendrons notre capacité de recyclage de béton et optimiserons le recyclage de la vapeur résiduelle de la production de manière à réduire encore notre consommation d’énergie ».

  • Des innovations produits pour une mise en œuvre simple d’une législation complexe

Cette stratégie ne détourne pas Cellumat de sa vocation, l’innovation produit, sur laquelle elle concentre ses principaux efforts. Son Directeur Commercial, Pascal Stasiak souligne : « À la veille de 2014, proposer aux professionnels de la construction des solutions qui leur permettent de répondre à la RT 2012 et d’anticiper la RT 2020 reste un défi de taille ». Un défi que l’entreprise entend bien relever.

  • Une nouvelle génération de blocs en béton cellulaire, ENERGIEBLOC®

C’est pour satisfaire à ces exigences et se positionner en pionnier sur le secteur que la société valenciennoise a lancé une nouvelle génération de blocs en béton cellulaire, ENERGIEBLOC®. Avec un λ de 0,09 W/mK et une résistance à la compression Rc = 3N/mm2, ENERGIEBLOC® est le mur à isolation intégrée le plus performant du marché sur le plan thermique. Il devance largement les contraintes d’isolation thermique de la RT 2012 et permet même la réalisation de murs porteurs passifs et ce, sans isolants rapportés, là où la situation géographique le permet.

  • Système GYGA-SYS : pour construire en un temps record

Attentive au respect des réglementations, Cellumat est également très à l’écoute des besoins des entreprises du bâtiment, séduites par des produits économiques et ergonomiques. Le fabricant a donc orienté ses recherches sur les systèmes constructifs. Son objectif : développer une solution dont la facilité et la rapidité de mise en œuvre constituent de réels atouts. C’est chose faite avec le système GIGA-SYS qui permet de réduire considérablement le temps de mise en œuvre sur chantier pour atteindre un rendement de pose de 6 à 7 m2/heure*.

*à 2 personnes, sur un bâtiment individuel

Pour présenter de tels résultats, ce concept inédit associe trois caractéristiques particulièrement intéressantes :

  • une configuration des blocs réduisant le nombre de coupes à effectuer et offrant une prise en main aisée,
  • l’utilisation d’armatures intermédiaires pour accentuer les qualités mécaniques des constructions,
  • un outillage spécialement adapté – une petite grue démontable imaginée pour pouvoir être transportée sans encombre et installée sur site – pour soulever en un clin d’œil les blocs de grand format ou de taille intermédiaire.

Avec toutes ces qualités, de nombreuses économies sont réalisées par les professionnels.

www.cellumat.be/fr

Août 09 2013

Actualité bâtiment :1000 clients pour Cellumat Le fabricant renforce ses positions commerciales sur le territoire

 

SONY DSCLe Blog Du Bâtiment : Fabricant de béton cellulaire de « nouvelle génération », Cellumat vient de fêter son 1000ième client avec un nouveau distributeur négociant indépendant à Saint-Pierre- Eglise.

En savoir plus »

Articles plus anciens «