Archives du mot-clé : CSTB

Oct 24 2017

Nouveaux produits bâtiment : Une révolution sur le marché de la claire-voie : DELTA® de Doerken reçoit le premier ATEx du CSTB !

Le Blog du bâtiment :  Bien que leur design soit très apprécié des architectes, les claire-voie et autres parements ajourés étaient jusqu’ici confrontés à deux freins majeurs : le DTU 31.2 qui limitait les ajourations à un petit 10 mm et les bureaux de contrôle qui redoutaient – à juste titre – les effets néfastes des UV et des intempéries.

La qualité supérieure de la gamme DELTA®-FASSADE de Doerken, dont les produits sont posés depuis plus de 20 ans sans n’avoir jamais connu le moindre désordre, permet aujourd’hui de mettre en oeuvre une claire-voie en toute confiance grâce au premier ATEx* du CSTB, vrai premier pas avant l’Avis Technique. 

Le blog du bâtiment DOERKEN

 

La nouvelle norme des pare-pluie pour parements ajourés 

Déjà reconnus pour leur longévité, les membranes de la gamme DELTA®-FASSADE ont, pour obtenir le précieux sésame, été exposés à des tests inédits.

Ainsi, l’essai de vieillissement au Xénon permet de confronter la membrane à la totalité du prisme lumineux du soleil. Le traditionnel test QUV (5.000 heures UV), comme son nom l’indique, ne confronte la membrane qu’aux seuls rayons ultraviolets. Le test Xénon permet quant à lui de reproduire la lumière du soleil et ainsi d’intégrer les rayons infrarouges, les rayons gamma, la lumière visible, et donc d’évaluer le comportement réel de la membrane face au soleil.

De même, les essais de fatigue et de ruine, menés au sein du laboratoire du COFRAC sous la vigilance du CSTB, prouvent la très forte résistance mécanique des membranes DELTA®-FASSADE, soumises avec succès à 100.000 cycles de mise sous pression à 1.700 Pa (!) de manière à reproduire l’effet de rafales de vent successives.

Ces essais se sont conclus par un test de ruine faisant augmenter progressivement la pression pour voir quel sera le point de rupture. Résultat ? Un incroyable 4.620 pascals, soit 4620 newtons par m², qui représente un poids spectaculaire de 470 kilos par mètre carré, pour une membrane de 0,32 mm d’épaisseur !

 

Les nouvelles garanties des claire-voie 

L’ATEx du CSTB permet désormais de doubler les limitations du DTU pour atteindre des ajourations de 20 mm et 20%, jusqu’à une hauteur de construction de 28 mètres.

En attendant de pouvoir repousser toujours plus loin les possibilités offertes par la gamme DELTA®-FASSADE, Doerken propose de garantir la protection de ses membranes pour des ajourations allant jusqu’à 50 mm et 50%.

Dernière nouveauté, la réaction au feu Euroclasse B-s1,d0 (équivalent M1) est désormais disponible en standard sur toutes les membranes de la gamme DELTA®-FASSADE.

 

www.doerken.fr

Mar 12 2015

Actualités bâtiment : Se former aux nouveaux enjeux, métiers et techniques du bâtiment et de la ville durables

Blog-Bâtiment-CSTB

Blog-Bâtiment-CSTB

Le Blog Du Bâtiment : La formation est au coeur des priorités scientifiques et techniques du CSTB, pour accompagner les acteurs de la construction, de l’immobilier et de l’aménagement face aux nouveaux défis du secteur, en lien avec les grandes dynamiques nationales : le projet de loi sur la transition énergétique, l’objectif de généralisation des recours au numérique et notamment au BIM, la croissance verte, le développement de l’Analyse du Cycle de Vie au service de la transition écologique, etc.

En mars-avril, une quarantaine de formations sont ainsi proposées pour fournir aux acteurs de la filière des clés essentielles pour répondre à toutes ces exigences, tout en optimisant les coûts de construction et de gestion. Focus sur quelques sessions des deux prochains mois…

Mars 2015

Les enjeux du BIM dans le bâtiment

  • Identifier le processus de passage d’une organisation conventionnelle à celle d’une conduite de projet avec le BIM.
  • Identifier les points de vigilance.
  • Connaître les modalités pratiques, économiques, juridiques mais également les enjeux, la valeur ajoutée et le développement économique associé à la mise en place du BIM.

Diminuer l’énergie grise dans la conception des bâtiments (en partenariat avec l’ICEB)

  • Comprendre la part de l’énergie grise dans le bilan énergétique global des bâtiments et les ordres de grandeur
  • Identifier les éléments permettant de faire baisser l’énergie grise
  • Connaitre les outils nécessaires à une conception des ouvrages permettant de diminuer l’énergie grise

Valeur verte, RSE et stratégie immobilière durable

  • Comprendre le cadre de l’action : enjeux de la transition écologique et énergétique, ville durable et 3ème révolution  , dispositifs législatifs et réglementaires, mécanismes de marché
  • Définir et mettre en oeuvre une politique RSE et une stratégie immobilière durable

Avril 2015

Rénover un parc immobilier dans un objectif de développement durable et d’efficacité énergétique

  • Mettre en place une stratégie de rénovation sur un parc immobilier en identifiant les priorités
  • Assurer un suivi des performances pour aller vers de l’engagement de résultats.

Indicateurs de performance environnementale des bâtiments : test HQE Performance

  • Mesurer les enjeux et objectifs de HQE Performance et son articulation avec la démarche HQE™.
  • Connaître les grands principes de l’approche multicritères et les indicateurs de la performance environnementale.
  • Analyser les retours d’expérience des opérations tests.

Mettre en place une démarche collaborative de la conception à l’exploitation des bâtiments avec le BIM

  •  Comprendre comment mettre en place ou participer à une organisation multi-acteurs autour du BIM
  • Expérimenter des pratiques de travail collaboratif autour du BIM
  • Prendre conscience de l’importance de l’interopérabilité pour la fluidification des échanges d’information entre les logiciels
  • Poser les enjeux entre standards de fait et de droit, entre standards ouverts et solutions propriétaires

Toutes les formations proposées par le CSTB en mars-avril 2015 sont présentées sur http://formation.cstb.fr/ et dans le catalogue CSTB Formations 2015

Renseignements complémentaires et inscriptions : 01 40 50 29 19 – 01 40 50 28 61 – cstb-formation@cstb.fr

Mar 06 2015

Actualités bâtiment : L ’ENTPE et le CSTB associent leurs expertises en matière de Recherche et de Formation, au service du bâtiment et des territoires durables

Blog-Bâtiment-CSTB

Blog-Bâtiment-CSTB

Le Blog Du Bâtiment : Le 20 février 2015, à Champs-sur-Marne (77), Jean-Baptiste Lesort, Directeur de l’ENTPE, et Étienne Crépon, Président du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment – CSTB, ont signé un accord de partenariat visant à renforcer leur collaboration dans le domaine du développement durable, à l’échelle du bâtiment, de l’aménagement urbain et des territoires.

Portant principalement sur des travaux de recherche et sur des actions de formation, initiale ou continue, cet accord s’appuie sur la complémentarité des expertises scientifiques et techniques des deux Établissements Publics, pleinement engagés dans l’accompagnement des acteurs et de l’innovation face aux mutations de la filière.

Une collaboration fondée sur la complémentarité
Pour répondre aux nouveaux défis du secteur, notamment en matière de transition écologique, énergétique et numérique, contribuer à fluidifier l’innovation et accompagner les acteurs au plus près de leurs besoins, la f ormation, la r echerche et l’expertise au sens large constituent aujourd’hui des priorités fondamentales .
Dans cette perspective, l’ENTPE et le CSTB développent des activités complémentaires :
– L’ENTPE intervient essentiellement, via l’enseignement et la r echerche, dans tous les champs de l’aménagement durable des territoires (bâtiments, génie civil, transports et mobilités, urbanisme, politique de la Ville, etc.) ;
– Le CSTB exerce 4 activités clés au service de l’innovation dans le bâtiment et son environnement urbain : la recherche, l’expertise, l’évaluation, la diffusion des connaissances.
Tous deux ont souhaité renforcer leurs collaborations à travers un accord de partenariat visant à :
– Conduire des activités communes de recherche et de développement (encadrement de thèses, utilisation partagée de moyens de recherche, réponses conjointes à des appels à projets nationaux ou internationaux,….);
-Développer des actions en formation initiale et continue (modules de formation, d’organisation d’évènements scientifiques et techniques)…;
-Développer des activités de valorisation industrielle, via par exemple l’intégration de solutions développées dans le cadre de larecherche dans des plates-formes logicielles.
Ces travaux communs couvriront les différents champs stratégiques du développement durable à l’échelle du bâtiment, de la ville et des territoires, tels que :
– La conception et le dimensionnement de bâtiments neufs ou de travaux de réhabilitation performants sur le plan énergétique et environnemental,
-L’intégration des usages dans la définition de solutions optimisées sur l’Analyse de Cycle de Vie des ouvrages
(ACV),
-La prise en compte des différentes échelles (bâtiment, ilot, quartier,…) dans la dynamique de réduction des consommations énergétiques,
-La gestion durable de l’eau,
-La ville numérique,
-L’évaluation environnementale

Mar 05 2015

Actualités bâtiment : Vers des appels d’offres des marchés de construction associant BIM et PLM

CMJN de base

Le Blog Du Bâtiment : Lascom, éditeur de solutions de PLM (Product & Project Lifecycle Management), et la direction technologies de l’information et diffusion du savoir du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) ont récemment co-organisé une web-conférence dédiée à l’utilisation du BIM (Modélisation des données du bâtiment) dans les appels d’offres des marchés de construction.

Le gouvernement français, à l’instar des initiatives gouvernementales britannique et allemande, prépare la modernisation du secteur industriel de la construction avec l’objectif d’améliorer la qualité des constructions et de réduire le coût d’investissement et d’exploitation de l’environnement bâti.

Au coeur de ces ambitions se prépare l’adoption des technologies de Modélisation de l’Information du Bâtiment (BIM), l’enrichissement des informations, la gestion des processus et la collaboration des acteurs. La convergence BIM permet de travailler plus efficacement à tous les stades du cycle de vie du projet. Dans ce contexte, l’évolution des pratiques professionnelles des acteurs de l’acte de construire et de l’exploitation est en marche.

Pour gérer le bâtiment et ses informations tout-au long de son cycle de vie, il faut pouvoir suivre et enregistrer toutes les évolutions qui sont opérées durant le projet, de sa construction, à son exploitation jusqu’à sa démolition. Tout comme dans les industries manufacturières de l’aéronautique, l’automobile, la pharmacie etc., le PLM (Product Lifecycle Management) s’applique au secteur de la construction car les informations du BIM vivent et se modifient au cours du temps.

Comment se préparer à cette transition ? Comment adapter les contrats de construction sous la maquette numérique? BIM, PLM, IFC, CAO… Quel est le rôle de chacun et comment interagissent-ils ? Comment mettre en place une plateforme collaborative BIM dans les projets de construction ? Ce sont des questions auxquelles Lascom et la direction technologies de l’information et diffusion du savoir du CSTB ont souhaité apporter leur éclairage lors de leur dernière web-conférence conjointe.

Afin d’illustrer leurs propos, Lascom et la direction technologies de l’information et diffusion du savoir du CSTB ont présenté l’appel d’offre et le projet BIM de l’hôpital d’Ajaccio. Pour ce projet, l’hôpital a choisi la solution Lascom AEC BIM Edition, une offre associant BIM et PLM qui propose une réponse globale à ces nouveaux besoins, unifiant ainsi expertise métier, expertise fonctionnelle et expertise IT.

Quelques points à retenir :

  • Le BIM peut être prescrit dans les marchés privés ou publics
  • Le BIM peut être présent à toute étape du cycle de vie des projets. On pense bien sûr à la phase d’études ou de réalisation mais il peut aussi avoir un rôle clé en phase d’exploitation des infrastructures.
  • Assurer l’interopérabilité des logiciels et l’archivage long terme des données sont des enjeux essentiels. Le standard international IFC, de plus en plus utilisé dans les marchés publics, répond à cette problématique.

Il existe déjà une solution mêlant BIM et PLM dont l’efficacité a été prouvée grâce au projet de l’hôpital d’Ajaccio : Lascom AEC BIM Edition.

http://www.lascom.fr/

Fév 11 2015

Actualités bâtiment : Certificat NF-UPEC pour les produits de la marque MOSA

MOSA Terra_XXL 216_V_STR_120_04Le Blog Du Bâtiment : Le classement UPEC, marque appartenant au CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), détermine les conditions d’utilisation des produits dans les locaux domestiques ou commerciaux sur le marché français. La marque ou certification UPEC est l’acronyme de 4 notions :

  • Usure du local (principalement par le trafic pédestre),
  • Poinçonnement (action mécanique du mobilier et des engins de manutention, chute accidentelle
    d’objets),
  • Tenue à l’Eau (selon le mode d’entretien du local)
  • Chimie utilisée pour l’entretien et ayant une incidence sur la durabilité (taches indélébiles, etc.)

Les collections de carreaux de sol en grès pressé non émaillé (Procédé Ultragrès) de la marque MOSA bénéficient du classement NF-UPEC depuis 2012, suivant la notice établie par le CSTB en matière de revêtements de sols et révisée par une commission d‘experts regroupant l’ensemble de la profession (fabricants, poseurs, utilisateurs, bureaux de contrôle, assureurs et organismes techniques).

MOSA indique systématiquement dans sa documentation technique la classe d’appartenance pour les collections de carreaux de sol suivantes : Beige&Marron, Greys, Quartz et Terra. Dernière en date des collections de carreaux de sol MOSA, la gamme Solids est en attente de la certification NF-UPEC.

Grâce à la qualité de ses produits et à la technologie Ultragrès, les produits MOSA obtiennent les classements maximaux tant dans les différents formats proposés, de 7 à 13 mm d’épaisseur et pour des carreaux allant jusqu’à 1 m par 1 m ou 60 cm par 120 cm, que dans tous les coloris d’une collection, soit plus de 100 coloris pour la totalité des collections certifiées. Les classements obtenus vont de l’U4P3E3C2 à l’U4P4SE3C2, ce qui correspond à la certification maximale en matière d’Usure et de Poinçonnement (voir nomenclature ci-dessus).

www.mosa.nl/fr

Jan 19 2015

Actualités bâtiment : Le catalogue CSTB Formation 2015 est paru

1805026_Couverture_catalogue_CSTB_Formation_2015

Le Blog Du Bâtiment : Accompagner les acteurs de la construction et de l’aménagement, dans leur processus d’innovation en lien avec les grands enjeux de la transition énergétique, est un des axes stratégiques du CSTB.

Cette dynamique est notamment portée par la formation et l’accompagnement, outils essentiels pour les professionnels.
Le CSTB Formation propose ainsi une large offre de formations fondée sur l’expertise, la complémentarité des apports théoriques et pratiques et des thématiques en prise directe avec les enjeux de la filière.
Un triptyque que l’on retrouve de façon significative dans la programmation 2015 du CSTB Formation, présentée dans le nouveau catalogue disponible dès aujourd’hui.

Les nouveautés 2015

La nouvelle programmation du CSTB Formation s’étoffe pour répondre encore plus largement aux enjeux du bâtiment et de la ville durables avec :

  • 20 nouveautés autour de thématiques centrales du bâtiment durable : la maquette numérique, la Haute Qualité Environnementale et la gestion des parcs immobiliers ;
  • 6 nouvelles Matinales pour apporter une vision transversale et prospective sur des sujets stratégiques ou d’actualité forte, tels que la garantie de performance énergétique, le maintien à domicile ;
  • De nouveaux partenaires, comme ASTUS Construction, l’ICEB ou le GEPA, pour proposer des formations en régions (Rhône-Alpes, Languedoc Roussillon) ou adaptées aux besoins de certaines filières (architectes, bailleurs sociaux et professionnels du bois).

L’offre CSTB Formation : des clés incontournables pour progresser

De la construction à l’aménagement et de la Maîtrise d’ouvrage à l’ingénierie, en passant par les gestionnaires de parcs immobiliers, etc., l’offre de formation du CSTB s’adresse à tous les métiers et à toutes les filières actrices du bâtiment et de la ville durables.
Objectif : leur apporter les clés théoriques et pratiques essentielles pour aborder et réussir une transition structurelle, technologique et technique sans précédent.

Pour cela, le CSTB Formation s’appuie notamment sur :

  • Le haut niveau d’expertise des formateurs CSTB et des partenaires au coeur de l’innovation et des enjeux et problématiques du secteur, dans une approche pluridisciplinaire ;
  • Une offre structurée en 6 grandes thématiques articulées autour des priorités scientifiques et techniques du CSTB et des enjeux du secteur :

– Villes durables
– Bâtiments Durables
– Outils numériques – Gestion de projet
– Santé – Confort
– Réglementation – Produits et Techniques
– Maîtrise des risques – Pathologies

  • Des formats variés : des formations inter et intra-entreprises, théoriques et pratiques, sur-mesure, en nombre restreint (15 participants au maximum par stage) pour des échanges de qualité ;
  • Des visites d’équipements de pointe, laboratoires de Recherche et d’expérimentation, reconnus à l’International.

http://formation.cstb.fr/

Articles plus anciens «