Archives du mot-clé : énergie

Nov 17 2014

Nouveau produit bâtiment : Pentair commercialise un nouveau thermostat Raychem pour un confort des utilisateurs et des économies d’énergie accrus

Raychem HWAT-T55 2Le Blog Du Bâtiment : Pentair Thermal Building Solutions, spécialiste du traçage électrique, lance un nouveau modèle de thermostat de contrôle conçu pour son système phare de maintien en température de l’eau chaude sanitaire (HWAT) Raychem. Le thermostat HWAT-T55 de Raychem surveille efficacement la température de la tuyauterie et vérifie que le système sert exclusivement à maintenir en température le circuit, pas à chauffer l’eau. De cette façon, le système assure que la consommation d’électricité est réduite au minimum sans que cela n’ait d’incidence sur le confort ou la sécurité de l’utilisateur.

Le nouveau thermostat HWAT-T55 de Raychem a été conçu pour fonctionner avec les modèles HWAT-L, HWAT-M et HWAT-R de Raychem, dans le cadre de réseaux de tuyauteries courts, comme ceux des habitations individuelles. Ces rubans chauffants, qui reposent sur une technologie autorégulante innovante, assurent aux bâtiments commerciaux et résidentiels une eau chaude disponible immédiatement, dès l’ouverture du robinet, et sans avoir recours à un système de recirculation de l’eau. Toutefois, cette solution convient également aux hôtels et bâtiments résidentiels dans lesquels un système de recirculation est installé au sein du réseau de tuyauterie principal. Dans ce cas, chacune des tuyauteries de dérivation peut être équipée d’un ruban de traçage électrique, qui maintient une température de tuyauterie constante pour chaque point d’eau du bâtiment. De cette manière, les utilisateurs n’ont plus besoin de laisser couler l’eau du robinet pendant un long moment avant d’obtenir la température souhaitée, économisant à la fois de l’eau et de l’énergie.

Entièrement équipé d’une sonde de contrôle de 10 m de long, le thermostat HWAT-T55 de Raychem surveille de manière précise la température d’alimentation en eau chaude et diminue automatiquement la température de maintien pendant les heures creuses. En période de forte consommation d’eau, où l’eau chaude circule quasiment en continu du chauffe-eau jusqu’au point d’utilisation, le ruban chauffant est totalement éteint pour des économies d’énergie supplémentaires. Le nouveau thermostat dispose par ailleurs de trois températures préréglées (55/50/45 °C), que l’utilisateur peut personnaliser en fonction de ses besoins.

Autre caractéristique à noter, ce modèle bénéficie des technologies les plus récentes et est doté de trois modes de fonctionnement (MARCHE, ECO et ARRET). Lorsqu’il est réglé sur le mode ECO, le système abaisse automatiquement la température de 5 K la nuit, réduisant ainsi la consommation d’énergie, tout en conservant la température de maintien de 50 °C. Ce seuil de température peut-être nécessaire pour limiter la prolifération de certaines bactéries.

« Les systèmes d’eau chaude sanitaire actuels sont plus que jamais axés sur le confort de l’utilisateur et les économies d’énergie », commente Knut Bittner, directeur produits chez Pentair Thermal Building Solutions. « On assiste en particulier, avec la demande croissante pour des habitations nouvelles et l’émergence de nouveaux critères de confort, à l’apparition d’impératifs supplémentaires pour les propriétaires de biens immobiliers. Ceux-ci doivent en effet fournir un système de maintien en température de l’eau chaude sanitaire qui procure simultanément confort et économies d’énergie. Lorsqu’il est associé à notre système HWAT de référence, le nouveau thermostat HWAT-T55 de Raychem offre la solution idéale. Il maintient l’eau chaude à la bonne température dans tout le bâtiment afin de réduire les temps d’ouverture des robinets et les volumes d’eau consommés tandis que sa technologie de régulation intelligente garantit que la consommation d’énergie est réduite au minimum. »

www.pentair.com

Nov 06 2014

Produits bâtiment : Les verrières LAMILUX, idéales pour les bâtiments à haut rendement énergétique

Rhein-Gallerie LudwigshafenLe Blog Du Bâtiment : Le haut rendement énergétique s’est imposé comme la priorité n° 1 des constructions modernes. Les systèmes d’éclairage zénithal revêtent désormais une importance capitale pour une gestion efficace de l’énergie. Une attention toute particulière est portée à tous les composants des verrières : du type de vitrages aux systèmes de profilés ou à vantaux, en passant par les technologies de commande. Les verrières LAMILUX constituent ainsi un élément tout en un pour les bâtiments à haut rendement énergétique.

L’éclairage naturel, outre ses bienfaits pour la santé, permet de réaliser des économies d’énergie substantielles. La quantité de lumière pénétrant à l’intérieur du bâtiment constitue donc un élément clef. Le choix d’un système de vitrages adapté à la fonction du bâtiment apparaît dès lors capital. Il est impératif de trouver l’équilibre adéquat entre la pénétration de la lumière naturelle et la transparence, la canalisation et la diffusion de la lumière, la protection solaire et thermique, ainsi que l’insonorisation et un éblouissement maîtrisé.

  • Les vitrages : entre ombre et lumières

Même si la lumière naturelle contribue à d’importantes économies d’énergie, il est néanmoins judicieux de bien la contrôler. Grâce à des systèmes d’ombrage fixes ou réglables, les verrières LAMILUX garantissent un apport dosé de lumière du jour et de chaleur. La température intérieure au sein du bâtiment se trouve ainsi régulée.

Les commandes électroniques jouent également un rôle important pour contrôler intelligemment l’apport énergétique. Les équipements de commande connectés harmonisent l’ensemble des opérations interactives. Le rythme est, par exemple, cadencé par des minuteries, des capteurs de position du soleil, des capteurs d’intensité lumineuse ou encore des sondes pyrométriques.

  • Les systèmes de profilés : des formes libres pour une isolation thermique maximale

Les profilés pour verrières LAMILUX forment un système très flexible qui permet une conception de forme pratiquement libre. La structure porteuse est en aluminium de haute qualité. Les systèmes de profilés disposent, en outre, d’une isolation thermique optimisée répondant aux standards des maisons passives, ce qui minimise considérablement le risque de condensation sur les faces intérieures des verrières.

  • Systèmes à vantaux intégrés pour DENFC ou aération

La ventilation naturelle, créée par l’intégration d’un système de clapets réglables intégré aux verrières ou aux façades, contribue à optimiser fortement la température dans les bâtiments, réduisant ainsi considérablement l’utilisation d’appareils de climatisation ou de ventilation.

Les systèmes à vantaux assurent enfin la fonction d’évacuation des fumées et de la chaleur (DENFC) en cas d’incendie. Si nécessaire, des technologies de détection et de commandes fiables et irréprochables sont indispensables. Celles-ci sont connectées avec d’autres éléments mobiles du bâtiment via des centrales de contrôle et s’intègrent dans le système de gestion centrale du bâtiment.

www.lamilux.fr

Oct 24 2014

Actualités bâtiment : Tableau de bord de la certification Effinergie troisième trimestre 2014

Label-effinergie-rt2012

Le Blog Du Bâtiment : Effinergie et l’Observatoire BBC publient le Tableau de bord de la certification Effinergie. Les principaux enseignement de ce troisième trimestre:

Dans le secteur résidentiel, le rythme soutenu de certifications BBC-Effinergie observé, sur le premier semestre 2014, se confirme. En effet, plus de 11 000 logements sont certifiés  par mois cette année. Par ailleurs, près de 60% des demandes ont été certifiées, soit plus de 370 000 logements. D’ici un à deux ans, une fois les derniers chantiers finalisés, près de 600 000 logements BBC-Effinergie auront été réceptionnés.

En tertiaire, plus de 2,6 Millions de m² de SHON sont désormais certifiés BBC-Effinergie.

Par ailleurs,les premières demandes de certification BEPOS-Effinergie 2013 et Effinergie+ sont déposées en tertiaire chez Certivéa. Ainsi,sur les 3 derniers mois, 19 opérations ont pour objectif d’atteindre le label Effinergie+. Elles concernent principalement des bâtiments à usage de bureaux (74%). En parallèle, 12 demandes ont été déposées pour le label BEPOS-Effinergie 2013.  Ces projets (50% de bureaux – 50% des établissements d’enseignement) sont situés en Ile de France (10), Bretagne (6) et en Rhône-Alpes (3)

Enfin, le label BBC-Effinergie rénovation affiche, sur le 3ième trimestre 2014, une augmentation du nombre de demandes de certification dans le secteur résidentiel. En effet, près de 1 700 demandes de rénovation de logements par mois ont été déposées – meilleure performance depuis la fin de l’année 2012.

Télécharger le tableau de bord

www.observatoirebbc.org

Sep 26 2014

Actualités bâtiment : Energivie Summit, une contribution majeure au débat sur la transition énergétique

EVS_banniere_300x250(1)Le Blog Du Bâtiment : Le pôle de compétitivité Alsace Energivie organise les 3, 4 et 5 novembre le premier congrès « Energivie Summit ». Objectif : faire progresser de manière décisive le débat sur la transition énergétique et accroître la visibilité nationale et internationale de la filière alsacienne du bâtiment efficace en énergie.

Le pôle de compétitivité Alsace Energivie, le seul pôle français entièrement dédié à l’efficacité énergétique, fédère aujourd’hui plus de 150 entreprises, organismes de recherche et de formation intervenant dans le domaine du bâtiment durable. Il franchit un nouveau palier en organisant le « Energivie Summit » à Strasbourg : un millier de participants du monde entier, qu’ils soient industriels, chercheurs, architectes, sociétés d’ingénierie, entrepreneurs du bâtiment ou promoteurs, pour débattre sur le thème de la transition énergétique dans la rénovation et la construction des bâtiments.

Un événement soutenu par Monsieur Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, et Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Le programme, à la hauteur des ambitions du congrès, est marqué par quatre temps forts.

  • Une session inaugurale pour dresser un état des lieux et préciser les enjeux. Elle sera conclue par Madame Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie du Développement durable et de l’Energie.
  • Une journée de travail avec des conférences animées par des experts internationaux de haut niveau. L’axe franco-germano-suisse sera privilégié. Les experts français, allemand ou suisse apporteront leur éclairage et partageront leur expérience avec les experts venus du monde entier (Etats-Unis, Japon, Russie…).
  • Un débat autour d’un manifeste élaboré à partir des contributions d’une quinzaine d’experts des cinq continents. Cette réflexion sur la place du bâtiment signera les avancées du congrès Energivie Summit face aux défis de la transition énergétique. Elle servira de contribution dans la perspective des échéances internationales à venir, notamment la conférence Paris Climat 2015.
  • Des rendez-vous d’affaires et des visites trinationales de sites remarquables en termes d’efficacité énergétique figurent également au programme d’Energivie Summit.

Les travaux et les échanges du congrès Energivie Summit sont tournés vers les professionnels. Ils permettront de cibler les marchés porteurs, de partager les bonnes pratiques, de définir et de démontrer les bénéfices attendus des nouvelles techniques, technologies et services. La réflexion portera tout spécialement sur les nouveaux usages des bâtiments, mais aussi sur le modèle économique de la rénovation énergétique, le cycle de vie des matériaux de construction ou encore les
nouveaux outils de conception des bâtiments comme la maquette numérique.

Energivie Summit s’inscrit dans la nouvelle dynamique du pôle de compétitivité Alsace Energivie. Son ambition est internationale : figurer parmi les pôles d’excellence dans le domaine de l’efficacité énergétique des bâtiments, accentuer la capacité d’innovation de ses membres et favoriser les projets collaboratifs à l’échelle européenne.

http://www.energivie-summit.eu/fr/

 

Août 20 2014

Actualités bâtiment : Facture énergétique 2013 : quelles solutions pour alléger la note ?

REF - maison a ossature bois Cndb - UnivercellLe Blog Du Bâtiment : Chaque année le ministère de l’Ecologie publie le bilan énergétique de la France.  En 2013, les dépenses en énergie pour le logement ont augmenté de 100 euros. Une somme qui représente environ 8% du budget des français.

L’électricité et le chauffage restent les plus gros postes de dépense des foyers. Pour réduire cette facture énergétique, une des solutions est une bonne isolation thermique. Dans un logement mal isolé, 30% de la chaleur s’échappe par le toit. Il faut donc l’isoler en priorité. Prévoir une bonne isolation des murs et du sol. Soprema propose une gamme de produits afin d’isoler sa maison pour éviter le plus les déperditions énergétiques.

Pour la toiture, le sarking (isolation par l’extérieur) est une solution technique économique, efficace et rapide à mettre  en œuvre pour assurer un haut niveau d’isolation. Les  panneaux Efisarking  EFISOL  garantissent le meilleur pouvoir isolant  du  marché. Ils permettent de réaliser entre 20 et 30 % de performance thermique supplémentaire par rapport aux autres produits utilisés en procédé sarking.
Pour un renforcement thermique, il est possible d’isoler avec des sous-toitures. Stratherm est  un  écran de sous-toiture  très  résistant  et perméable à la vapeur d’eau. Le matelas de ouate isolante est inséré entre deux membranes HPV  (Hautement perméable à la Vapeur d’eau)  radiantes, ce qui le protège des variations importantes d’humidité.
Pour l’isolation des murs, Soprema offre la possibilité de combler ses murs avec un isolant bio-sourcé sûr et efficace : la ouate de cellulose UniverCell®. Elle réduit les échanges thermiques entre faces froides et chaudes, assurant ainsi un meilleur confort en été comme en hiver.

Enfin pour le sol, les panneaux rigides TMS®  à  base  de  mousse  polyuréthane se posent sur terre-plein ou vide  sanitaire. Ils répondent aux exigences techniques et thermiques des  isolants  sous  chape  flottante  avec  ou  sans   système  de  chauffage  intégré. Il  possède  la  meilleure  conductivité thermique  du  marché  et  le  meilleur rapport performance/épaisseur.

www.soprema.fr

Avr 30 2014

Actualités bâtiment : Optez pour l’isolation sous bardage pour l’esthétique de votre habitation

P1110665

Le Blog Du Bâtiment : L’isolation extérieure fait partie des travaux de gros œuvre du bâtiment. Il est important d’avoir une isolation efficace et performante afin d’éviter les pertes de chaleur qui font augmenter les factures d’énergie. En isolant les murs, non seulement les particuliers peuvent faire une croix sur les 20 à 25% de déperdition de chaleur qui s’échappe à travers les murs mais ils peuvent aussi bénéficier d’un bon confort thermique. Cela permet donc de faire faire d’une pierre deux coups et l’investissement sera rentable sur du long terme.

  • Le choix des techniques pour isoler les murs extérieurs

Les travaux d’isolation par l’extérieur sont des travaux de grande envergure, l’avantage est que les professionnels du bâtiment ne modifient pas l’intérieur. Tout se passe à l’extérieur et l’intérieur n’est pas affecté par les travaux, il n’y a donc aucune modification de la surface habitable.

Il existe plusieurs façons de poser une isolation par l’extérieur :

  • La pose d’enduits minces ou hydrauliques
  • La pose d’un bardage bois, pvc ou alu comme revêtement de l’ossature
  • La pose de parements sur isolant
  • La pose des vêtures

 

  • La finition de l’isolation en bardage

Le bardage est un moyen de redonner du neuf à l’aspect extérieur de votre maison, différents matériaux sont disponibles pour vous permettre de réaliser le type de bardage que vous souhaitez. Le bardage est installé sur l’ossature au moyen du lattage posé à la structure. Les particuliers ont un large choix sur les matériaux, entre autres le bois, la pierre, le pvc et l’aluminium.

Cette méthode permet de diminuer l’épaisseur de l’isolation au moyen d’une seule couche d’isolant placée derrière les chevrons. Par la suite, il faut installer continuellement l’ensemble de l’isolant sur la surface de la façade afin de restreindre intégralement et diminuer les ponts thermiques : par conséquent, le mur porteur et l’ossature de la demeure ne se touchent plus. Afin de combler cette surface, on pose l‘isolant, par exemple de la laine de roche.

  • Des professionnels de l’isolation extérieure sous bardage à votre service

Dans le cas où vous êtes propriétaire d’une habitation et souhaitez rénover votre maison et faire des travaux d’isolation des murs extérieurs, demandez l’avis de nos techniciens applicateurs. Sollicitez un devis gratuit et sans engagement pour vos travaux. Comparez les réalisations, les références sur les chantiers et comparez la qualité des matériaux. Privilégiez les professionnels qualifiés et qui vous préconisent les bons matériaux isolants. N’hésitez pas à solliciter plusieurs avis des professionnels afin de bien

http://www.isolation-exterieure-facades.fr/mise-en-oeuvre-de-lisolation/

Articles plus anciens «