Archives du mot-clé : isolant

Oct 19 2017

Nouveaux produits bâtiment : FOAMGLAS – Isolant FOAMGLAS® T3+, lambda 0.036 W/m.K : La révolution du verre cellulaire

Le bog du bâtiment : Les nouvelles plaques en verre cellulaire FOAMGLAS® T3+ présentent une conductivité thermique révolutionnaire de 0.036 W/m.K. FOAMGLAS® T3+ devient ainsi le meilleur isolant incombustible sous étanchéité pour deux applications : l’isolation des toitures (sur dalle béton et bac acier) et l’isolation des sols. Doté de nombreuses qualités physiques, le verre cellulaire FOAMGLAS® T3+ se positionne aussi sur le créneau de la Sécurité et celui du Haut de Gamme pour isoler toutes les parois du bâtiment.

Le blog du bâtiment FOAMGLAS

 

Avantages du verre cellulaire FOAMGLAS® : des sécurités importantes

Le verre cellulaire FOAMGLAS® est un matériau isolant rigide. Composé de fines bulles de verre étanches à l’air et à l’humidité, il conserve ses propriétés thermiques dans le temps.
À la fois rigides et dotées d’un coefficient de dilatation très faible, les plaques FOAMGLAS® peuvent être collées entre elles. Le verre cellulaire réalise ainsi des couches isolantes parfaitement continues, qui sont aussi pare-vapeur, pare-pluie et étanches à l’air. Sols, murs et toitures sont ainsi parfaitement isolés.

Sécurité thermique : l’étanchéité à l’air et à l’humidité de la couche isolante entraîne une résistance thermique qui reste stable dans le temps.

Sécurité incendie : FOAMGLAS® est 100 % incombustible et étanche à l’air. En façade comme en toiture, il sécurise au maximum les personnes et les biens face au risque incendie.

Sécurité infiltration et condensation : la couche isolante compacte FOAMGLAS® empêche tout risque de migration d’eau ou de vapeur.

Solidité : FOAMGLAS® résiste forte-ment à la compression, et sans tassement.

Sécurité sanitaire : FOAMGLAS® fait barrage aux insectes et aux rongeurs, il ne dégage pas de COV (classement A+), et il n’absorbe pas d’humidité. FOAMGLAS® protège les usagers et l’air intérieur des bâtiments.

FOAMGLAS® T3+
Incombustible (A1)
Rth = 2.5 pour une épaisseur de 9 cm
Rth = 4.5 pour une épaisseur de 16.2 cm
Rth = 7 pour une épaisseur de 25.2 cm
Densité : 100 kg/m3
Résistance à la compression (EN 826-A) : 400 kPa

 

FOAMGLAS® T3+ en toiture : le meilleur isolant incombustible sous étanchéité (avec élément porteur en dalle béton ou bac acier)

L’isolation en verre rigide et stable FOAMGLAS® T3+ de lambda 0.036, toujours mise en œuvre par collage, sans fixation mécanique, offre les meilleures solutions thermiques avec un isolant incombustible A1, sur dalle béton comme sur bac acier. FOAMGLAS® s’intègre dans un ensemble “Isolation + étanchéité“ qui est, dans le corps même de cet assemblage, parfaitement étanche et compact (cf. schéma ci-contre). Ni l’air, ni l’humidité, ni l’eau ne peuvent migrer à l’intérieur d’un tel complexe de toiture.

La toiture compacte FOAMGLAS® sécurise les toitures contre les risques d’infiltration et de condensation, et pérennise leur performance thermique.
Par ailleurs, FOAMGLAS® résiste fortement à la compression et sans tassement. Il s’adapte à toutes les destinations, des toitures inaccessibles ou acccessibles jusqu’aux rampes de parking Poids Lourds, en proposant une large gamme de verre cellulaire : T3+, T4+, S3 et F.

Verre cellulaire FOAMGLAS® = économie
La durabilité de l’étanchéité mise en œuvre sur le FOAMGLAS® atteint en moyenne 40 ans. Le verre cellullaire FOAMGLAS® est mis en œuvre pour la vie du bâtiment, car au bout de ces 40 ans, seule la rénovation de l’étanchéité, ou un complément d’isolation sur le FOAMGLAS® existant sont nécessaires (cf. photo ci-contre : Fort de Vanves). La solution thermique FOAMGLAS® isole les toitures de nombreux logements sociaux, des bâtiments municipaux, des collèges et lycées, des bâtiments commerciaux, culturels et militaires, et nouvellement des maisons individuelles.

 

FOAMGLAS® T3+ en toiture : interview de Monsieur Jean-Pierre CHASSIN, ingénieur territorial à l’Office Public de l’Habitat de Malakoff (92)

En quelle année avez-vous commencé à demander une isolation thermique en verre cellulaire de type FOAMGLAS® pour vos rénovations de toiture ?
Jean-Pierre CHASSIN : « Il y a plus de 20 ans, suite à mon arrivée dans ma Collectivité de l’Office Public de l’Habitat de Malakoff et à ma découverte d’un taux de sinistralité trop important des toitures. Ces fuites d’eau dans les bâtiments, à cause des problèmes en toiture, généraient des conséquences néfastes pour l’OPH comme la perte de crédibilité vis-à-vis de nos locataires et partenaires, mais aussi un investissement important aussi bien au niveau temps que financier pour réparer les ouvrages sans obtenir un résultat vraiment satisfaisant malgré un gros investissement initial. Depuis ce choix du verre cellulaire sous l’étanchéité pour l’isolation des toitures, l’OPH de Malakoff bénéficie d’un taux de sinistralité de 0 en toiture et n’a plus aucun dossier sinistre à gérer. Ce résultat est dû aux propriétés du principe de ce complexe mais aussi à une vigilance et au sérieux des acteurs lors des travaux. »

Vous souvenez-vous de cette première rénovation réalisée il y a plus de 20 ans ?
JPC : « Notre 1ère expérience fut une petite réfection de terrasse au-dessus d’un bureau de Poste à titre d’essai et pour m’enlever les doutes éventuels, non pas sur la qualité du matériau mais sur sa mise en œuvre, notamment le collage des plaques entre elles en réhabilitation et le professionnalisme des intervenants. »

Quelles sont les qualités principales du verre cellulaire qui font que vous considérez que c’est un bon achat pour l’OPH Malakoff ?
JPC : « En tant que bailleur devant répondre à ses obligations malgré la conjoncture, c’est un investissement selon la gestion patrimoniale que l’on souhaite. En effet, il ne faut pas se limiter à un simple raisonnement « opération » mais regarder aussi vers l’avenir.  Avec cet isolant très stable, non seulement nous n’avons plus de fuite, mais l’étanchéité dure plus de 2 fois les durées de vie théoriques des toitures terrasses soit environ 40 ans. On prépare bien en amont une éventuelle intervention de réfection qui se voudra beaucoup moins lourde aussi bien en coût qu’en gestion des déchets, en durée d’intervention… De plus, en fonction du souhait d’amélioration des performances thermiques, nous avons la possibilité de rapporter facilement un complément selon l’objectif thermique à atteindre. »

Comment appréciez-vous cette diminution du lambda à 0.036 W/m.K du nouveau FOAMGLAS®T3+ par rapport à celui du T4+ (0.041) ?
JPC : « Cette évolution va nous permettre de résoudre plus facilement le problème des hauteurs de relevés au droit des acrotères en rénovation mais également de l’envisager pour nos futurs projets de ravalement au titre de la durabilité, des chocs et de la sécurité incendie. »

 

FOAMGLAS® T3+ : pour une isolation complète du bâtiment
Deux exemples : ITE et isolation des sols

Exemple 1 : Isolation Thermique par l’Extérieur
Tour Polaris à Nantes (44)
Maître d’ouvrage : Kaufman & Broad (44)
Architecte : LAN (75)
Entreprise : ENGIE Axima (44)

Sur ce projet d’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE), un pare-pluie de qualité était prévu à l’origine pour protéger l’isolation thermique d’une autre nature que le verre cellulaire. ENGIE Axima a proposé FOAMGLAS® T3+ en variante d’isolation pour le même budget. Les plaques FOAMGLAS® étant collées entre elles et faisant en elles-mêmes pare-pluie, le dispositif pare-pluie et son ossature secondaire ont été économisés.
À noter : sans l’amélioration du lambda du FOAMGLAS® T3+ à 0.036 W/m.K, une telle variante n’aurait pas été possible.
En ITE, les plaques isolantes FOAMGLAS® collées entre elles et au support font fonction de pare-vapeur et de pare-pluie.
Matériau incombustible et étanche à l’air, FOAMGLAS® contitue aussi un composant majeur de gestion du risque incendie dans le cas des ITE.

FOAMGLAS® T3+
Lambda 0.036 W/m.K,
Isolation incombustible
Rth = 2.5 pour une épaisseur de 9 cm
Rth = 5 pour une épaisseur de 18 cm
Rth = 8 pour une épaisseur de 29 cm
Rth = … (pas de limite en épaisseur, le matériau résistant à la compression sans tassement)

Exemple 2 : isolation thermique des sols et innovation
Ecole des Boutours 2, Rosny-sous-Bois (93)
Architecte : Emmanuel Pezres (Ville de Rosny- sous-Bois)
Entreprise : Bouquet Treuil (27)

L’école a été isolée en sol sur plus de 2000 m2 par du verre cellulaire FOAMGLAS®, sous forme de panneaux FOAMGLAS® FLOOR Board S3 de format 120 x 60 cm, sur radier et sous chape flottante de 6 cm. FOAMGLAS® présente une résistance à la compression garantie 25 ans par son fabricant, et destinée à rester stable toute la vie du bâtiment.

Le maître d’ouvrage a demandé pour le sol une isolation thermique ayant une résistance à la compression durable, et des engagements, à ce titre, de la part du fournisseur. Autre demande sur la nature de l’isolant : être de haute qualité environnementale et faire barrage aux insectes et aux rongeurs.

Cette ouvrage a donné lieu à une innovation : les semelles béton, supports des cloisons, prennent appui sur l’isolation thermique, évitant ainsi tout pont thermique linéaire (cf. schéma ci-dessous).
FOAMGLAS® dans sa version Board S3 (Rcs = 540 MPa) a su répondre à ces exigences.

 

www.foamglas.fr

Jan 13 2017

Nouveaux produits bâtiment : Avec l’isolant Knauf XTherm ITEx Sun +, la solution ITE sous enduits qui résiste à l’exposition au soleil, plus besoin de bâches sur échafaudage !

Le blog du bâtiment : Les systèmes d’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) font désormais figure d’incontournables dès qu’il s’agit de traiter les déperditions thermiques et réduire les consommations d’énergie. Les solutions s’avèrent être une véritable valeur ajoutée, particulièrement prisées en rénovation en milieu occupé, valorisant l’esthétique des façades et améliorant de façon notable le confort de vie des usagers.

Le blog du bâtiment Knauf

 

Knauf présente sa dernière génération d’isolants supports d’enduits : Knauf XTherm ITEx Sun +, assortie du gage de confiance “BLUE by Knauf.

 

BLUE by Knauf, gage de qualité et de traçabilité Knauf

Dès 2017, les isolants Knauf XTherm ITEx Sun + sont aisément identifiables en façade grâce à des billes bleues de PSE intégrées dans les panneaux. Cette garantie témoigne de l’engagement de Knauf quant à la traçabilité, la fabrication française et la qualité de ses solutions développées à base de matières premières certifiées soumises à différents contrôles (internes et par des organismes externes).

Avec la présence de billes bleues de polystyrène, les solutions d’ITE Knauf s’avèrent reconnaissables à chaque étape du chantier.

 

Knauf XTherm ITEx Sun +, une mise en œuvre facilitée et sans bâchage*

Issus d’un procédé de fabrication spécifique, les panneaux isolants en PSE graphité ne nécessitent pas la mise en œuvre d’un bâchage de protection au soleil sur échafaudage. Leur pose doit être réalisée conformément au Cahier des Prescriptions Techniques du CSTB n° 3035-V2, à savoir en pose collée ou en pose calée chevillée. Les avantages de cette innovation sont nombreux : gain de temps, maniabilité, économie, confort et rapidité lors de la pose…

Outre ses finitions complètes (panneaux à bords droits, avec bossage en U ou en V, panneaux cintrés), la gamme Knauf XTherm ITEx Sun + est dédiée à la réalisation d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) de murs en maçonnerie, en béton ou à ossature bois, en neuf comme en rénovation. Elle est préconisée aussi bien pour les solutions courantes (support d’enduit mince ou épais) que les cas particuliers, sous vêtage par exemple.

 

… aux performances thermiques de haut niveau sur les chantiers

Les panneaux Knauf XTherm ITEx Sun + offrent des performances élevées en matière de confort thermique et de réaction au feu, au vent, au gel, au dégel, à l’eau ou encore aux chocs.

La solution d’isolation Knauf XTherm ITEx Sun + présente un lambda (λ) de 0,031 W/(m.K). Cette faible conductivité thermique lui confère des performances de résistance thermique éligibles au CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) : R de 3,85 m2.K/W pour une épaisseur de 120 mm.

*La pose doit être réalisée conformément au Cahier des Prescriptions Techniques du CSTB n° 3035-V2, à savoir collage en plein sans autres fixations nécessaires ou collage par plots ou boudins, avec deux fixations placées au centre de chaque panneau.

 

www.knauf-batiment.fr

Mai 20 2016

Nouveaux produits bâtiments : CELLUMAT – NOUVEAU PASSIFBLOC+ ET PASSIF+CONCEPT – La nouvelle solution globale et pérenne pour construire passif

Le Blog du Bâtiment : Que ce soit une maison individuelle, un résidentiel collectif ou un bâtiment tertiaire, la construction passive doit être très bien isolée, ne pas avoir de ponts thermiques, être très étanche à l’air et assurer un confort d’été excellent pour répondre aux critères passifs PHPP. Avec une consommation d’énergie du chauffage 90 % inférieure à celle d’une construction neuve traditionnelle, et 50 % de moins qu’une maison construite selon la RT 2012, le concept de construction passive est la base indispensable pour la RT 2020 (qui prévoit des maisons à énergie positive).

Le blog du bâtiment Cellumat

 

Fabricant de béton cellulaire, Cellumat propose des solutions aux remarquables qualités d’étanchéité et d’isolation, et qui sont particulièrement faciles, rapides et économiques à mettre en œuvre. Pour une construction passive, avec des matériaux naturels et sains, Cellumat lance un nouveau bloc de béton cellulaire entièrement minéral, au pouvoir isolant exceptionnel, le PASSIFBLOC+, et propose une solution globale : le Passif+Concept.
Dans le Passif+Concept, Cellumat fédère l’expertise de son département R&D et de ses services technique et commercial pour donner aux maîtres d’œuvre, aux architectes, aux entrepreneurs et aux ingénieurs une réponse à tous les défis que posent la construction passive.
Le Passif+Concept Cellumat permet des constructions passives monomurs simples, qualitatives, rapides, sécurisante pour ses habitants et plus durables que jamais !

Innovant : PASSIFBLOC+ Un bloc minéral, ultra isolant qui répond aux critères de la maison passive

La conception d’une maison passive exige une limitation des pertes chaleurs. Pour cela, l’enveloppe du bâti doit posséder une valeur d’isolation extrêmement élevée U ≤ 15 kWh/m2/an , et une étanchéité à l’air n50<0,6 h-1.
Le nouveau bloc PASSIFBLOC+ Cellumat répond pleinement à ses critères. Il possède un pouvoir isolant exceptionnel (λ de 0,065 W/mK) intégré dans la masse même du bloc, ce qui permet de construire des murs passifs d’une valeur U jusqu’à 0,11 kWh/m2/an, sans matériau d’isolation supplémentaire. 
En construisant sans matériau d’isolation, sans membrane et sans ruban d’étanchéité, mais avec un seul matériau, le PASSIFBLOC+ permet d’éliminer les erreurs d’exécution, et le mur conserve éternellement ses propriétés. L’enveloppe du bâti, construite avec du PASSIFBLOC+, reste passive durablement. 

Grâce à son inertie thermique, le PASSIFBLOC+ est thermorégulateur. Entièrement minéral, il permet, tout au long de l’année, d’égaliser les écarts de température extérieure de manière à maintenir une température constante à l’intérieur. Le même logement reste donc agréablement frais en été et chaud en hiver.
En outre, les blocs de béton cellulaire sont massifs (les cellules sont fermées). Ils sont donc naturellement 100 % étanches à l’air, avec des valeurs jusqu’à 0,0009 m3/h.m2, et le restent pendant toute leur durée de vie, même si l’on réalise des saignées.
Une solution pour les nœuds constructifs

Les nœuds constructifs dans les maisons passives représentent un défi technique. Des erreurs d’exécution au niveau des nœuds constructifs peuvent avoir une incidence importante sur les pertes de chaleur de l’habitation.
La conception des nœuds constructifs avec des éléments en béton cellulaire Cellumat (planelles, linteaux U, blocs linteaux…) est simple et permet d’atteindre automatiquement des valeurs psi et des facteurs de température inégalés.

En outre, avec le PASSIF+CONCEPT, le service technique de Cellumat met toute son expertise au service des ingénieurs dans la conception des nœuds constructifs. Il a développé une série d’assemblages standards au niveau des nœuds constructifs avec des valeurs psi optimisées et peut réaliser des calculs sur mesure pour les architectes.
Une construction pérenne et sûre, plus simple et plus rapide à mettre en œuvre

Comme les maisons anciennes traditionnelles, construites en pierres épaisses monolithes, une maison passive en PASSIFBLOC+ Cellumat se construit selon le même principe monolithique :

Blocs Cellumat + enduit intérieur + enduit extérieur. 

La pose d’isolants, de membranes ou de rubans n’est donc plus nécessaire. La construction passive est donc plus simple, plus rapide, de meilleure qualité et offre d’excellentes performances en termes d’isolation. 

Pour accompagner les entrepreneurs dans leur chantier de construction passive, le service technique Cellumat a développé une cinquantaine de détails d’exécution passifs. Les blocs de la gamme technique de Cellumat facilitent également la mise en œuvre : blocs U pour l’allège, éléments intégrés de protection solaire, blocs percés pour l’intégration de colonnes structurelles dans la maçonnerie…

Par ailleurs, plus légers, les blocs PASSIFBLOC+ sont plus ergonomiques, plus rapides à mettre en œuvre et plus faciles à scier.

Très résistants à la compression, ils permettent de construire sur plusieurs étages. De part leur structure massive, ils supportent des charges plus lourdes que les matériaux de construction isolant creux.
La maison passive en PASSIFBLOC+ : le choix de l’économie 

La construction d’une maison passive représente un surcoût pouvant atteindre environ 25 %. Les coûts du gros œuvre d’un bâti passif construit avec PASSIFBLOC+ sont à peine supérieurs à ceux d’une habitation traditionnelle, et largement inférieurs à ceux d’une maison passive en ossature bois ou brique. Cette différence peut varier de 7 à 22 % selon le mode constructif et la finition du mur. Cela s’explique, par le fait que PASSIFBLOC+ est :

– Ultra isolant, il ne nécessite pas l’ajout de matériaux d’isolation complémentaires.
– Plus rapide à mettre en œuvre que d’autres systèmes constructifs, grâce à de grands blocs qui se collent.
Un matériau durable et écologique

Les blocs PASSIFBLOC+ conservent durablement leurs propriétés thermiques et mécaniques. Ils ne pourrissent pas et ne se désagrègent pas. Entièrement minéraux et recyclables à 100 %, les blocs ont une empreinte écologique exceptionnellement réduite.

Certifié ISO 14001, Cellumat s’engage à améliorer en permanence son procédé de fabrication pour réduire l’impact de son activité sur l’environnement. 

Testés A+, les blocs de béton cellulaire ne génèrent ni poussières, ni particules dans l’air.

Incombustile et sûr

Le bloc PASSIFBLOC+ est incombustible et ininflammable. Il relève de la classe d’incendie la plus élevée (A1). Ces propriétés antifeu uniques résultent de la structure en cellules fermées qui limite l’extension de l’incendie et l’élévation de température dans les locaux adjacents.

Une maison passive en PASSSIFBLOC+ est donc d’une grande sécurité pour ses occupants.

 

www.cellumat.be/fr

Sep 30 2015

Nouveaux produits Bâtiment : Equatio® Toit Terrasse, un plancher isolant conçu pour traiter les ponts thermiques et maîtriser le point de rosée

Le blog du Bâtiment : Avec l’essor des « maisons d’architectes » et des nouvelles tendances, la toiture-terrasse, moderne et fonctionnelle, se fait une place de plus en plus visible dans la construction de maisons individuelles. Néanmoins, l’entrée en vigueur de la RT 2012 a considérablement renforcé les contraintes d’isolation et d’étanchéité imposées à la toiture plate, qui doit assurer à la fois le traitement des ponts thermiques et la gestion des phénomènes de condensation. En effet, un toit-terrasse mal isolé peut favoriser les déperditions énergétiques et l’humidité, propice au développement de moisissures et de champignons.

 


Pour répondre aux exigences réglementaires liées à l’isolation thermique des toitures-terrasses, Rector a développé Equatio® Toit Terrasse, un plancher isolant conçu pour traiter les ponts thermiques et maîtriser le point de rosée (le point de rosée représente la température à laquelle la vapeur d’eau présente dans l’air sature, et commence à se condenser pour une humidité constante).

Equatio® Toit Terrasse, le plancher isolant conforme au DTU
Relatif à la maçonnerie des toitures recevant un revêtement d’étanchéité, le DTU 20.12 impose le placement d’un isolant de surface au-dessus du plancher pour maintenir ce dernier en zone chaude et éviter ainsi les phénomènes de condensation liés au point de rosée.

Pour apporter une réponse complète aux réglementations appliquées à l’isolation thermique des toitures-terrasses, le plancher Equatio® Toit Terrasse se compose :
• de poutrelles en béton précontraint,
• des nouveaux entrevous en polystyrène à forte densité RectoSten® Coffrant,
• d’un isolant de surface placé au-dessus du plancher.

Grâce aux propriétés isolantes élevées de l’entrevous RectoSten® Coffrant, Equatio® Toit Terrasse permet de traiter les ponts thermiques sans placer d’isolant en sous-face de plancher, conformément au DTU.

Un point de rosée maîtrisé
En traitant les ponts thermiques au-dessus du plancher, Equatio®® Toit Terrasse maintient les poutrelles à une température supérieure à 12°C à l’intérieur de la maison et confine le point de rosée au-dessus de l’élément porteur. Aucun phénomène de condensation n’apparaît en sous-face de plancher, supprimant ainsi les risques de moisissures à la jonction mur/plancher.

RectoSten® Coffrant, l’innovation au coeur de la solution
Pour garantir la fiabilité du plancher Equatio® Toit Terrasse, Rector a développé RectorSten® Coffrant, un nouvel entrevous en polystyrène conçu pour traiter les déperditions surfaciques tout en réduisant le coefficient de pont thermique.
Constitué de polystyrène à forte densité, RectoSten® Coffrant garantit une pose sécurisée. Disponible en deux hauteurs coffrantes (12 et 16 cm) et bénéficiant d’une rehausse spécifique de 8 cm, il permet de réaliser quatre types de montage (12+4, 16+4, 20+4 et 24+4), en longue portée (jusqu’à 8 m avec le montage 24+4). Economique, il optimise le litrage béton en réduisant la dalle de compression à 4 cm.

Des performances thermiques optimisées
Conforme à la RT 2012, Equatio® Toit Terrasse permet de construire des toitures-terrasses aux performances élevées.

Grâce au plancher Equatio® Toit Terrasse de Rector, les constructeurs de maisons individuelles ont l’assurance de réaliser des toitures plates fiables et durables, répondant en tout point aux nouvelles exigences de performance énergétique.

Mai 15 2015

Nouveaux produits Bâtiment : Multipor : le panneau isolant 100 % minéral certifié ACERMI

Le blog du Bâtiment : Multipor est un panneau isolant 100 % minéral, rigide sans fibres et sans CoV, résistant au feu, permettant la réalisation d’une isolation par l’extérieur ou l’intérieur en neuf comme en rénovation. Fabriquée à partir de matières premières naturelles identiques à celles utilisées pour le béton cellulaire (sable, chaux, ciment et eau), la solution Multipor a obtenu la certification ACERMI en octobre 2014.

 

XELLA_Multipor_6273

Certification ACErMi, une garantie des performances en neuf comme en rénovation
A l’origine, la classification « Béton cellulaire » n’était pas couverte par le référentiel de certification ACERMI. Courant 2012, l’industriel Xella Thermopierre a donc demandé la création de cette famille de produits, afin d’obtenir la certification du panneau isolant Multipor. Après de nombreuses démarches le comité technique et le comité de certification de l’Acermi ont validé la création de la famille de produits « Béton cellulaire autoclavé allégé ». L’isolant Multipor a ainsi pu bénéficier d’une évaluation ACERMI, avec pour objectif sa certification. Cette démarche volontaire engagée par Xella Thermopierre est synonyme de qualité et de garantie des performances du produit, en phase avec les besoins du marché, en neuf comme en rénovation. Cette reconnaissance est un critère essentiel sur le marché. Elle permet notamment aux particuliers d’obtenir les crédits d’impôts en faveur du développement durable et des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).
Face aux enjeux des nouvelles réglementations, qui prévoient une diminution de la consommation énergétique à 132 kWh/m2/an d’ici 2020 contre 200 kWh/m2/an, le panneau isolant Multipor permet de répondre aux exigences de la RT2012. Il affiche un lambda certifié ACERMI de 0,045 W/m.K et une résistance thermique (R) de 4 m2.K/W, pour le bloc de 18 cm d’épaisseur.
Sécurité et durabilité
Face aux chocs, face à un objectif de durabilité, face au risque incendie, Multipor se présente comme la solution adaptée aux plus fortes exigences. De par sa composition, il bénéficie d’une bonne résistance au feu (classé A1 selon la norme EN 13501-). Idéal pour la protection au feu des plafonds de parkings, caves, garages, industries, il ne dégage ni fumée, ni gaz toxique.
Résistant aux chocs et indéformable, le panneau Multipor est l’isolant le plus rigide du marché. Il bénéficie d’une excellente résistance à la compression de 0,35 N/mm2 , pour apporter une solution particulièrement pérenne pour un usage extérieur ou intérieur, dans de nombreuses applications. Un gage de fiabilité pour les ERP et logements collectifs.
Respirant et certifié natureplus®
Matériau sain et écologique sans fibres ni COV (ComposésOrganiques Volatiles), Multipor est officiellement reconnu comme produit respectueux de l’environnement avec la certification natureplus®, (label de qualité international qui identifie les meilleurs produits pour une construction durable). Grâce à sa structure minérale alvéolaire et à un indice de résistance à la diffusion de vapeur d’eau ( =3), Multipor laisse respirer les bâtiments. Il régule ainsi l’hygrométrie et limite les risques de condensation dans la paroi.
Avec des dimensions optimisées en 60 x 39 cm, Multipor se décline en 8 épaisseurs de 6 à 20 cm pour satisfaire à tous les besoins d’isolation et configurations. Le panneau isolant Multipor de Xella Thermopierre est un produit universel, léger (115 Kg/m3) pour une manipulation aisée et simple à mettre en œuvre pour des conceptions architecturales créatives. Il s’adapte à tous types de supports et accepte des finitions telles que le bardage, la peinture ou l’enduit minéral. En neuf comme en rénovation, il permet la réalisation d’une isolation par l’extérieur ou l’intérieur.

Avr 09 2015

Nouveaux produits bâtiment : PAVATEX lance son nouveau panneau isolant flexible en fibres de bois PAVAFLEX LIGHT

Le Blog du Bâtiment : PAVATEX annonce l’arrivée de son nouveau panneau isolant flexible en fibres de bois : PAVAFLEX LIGHT, densité 40 kg/m3.
Le nouveau panneau semi-rigide et flexible PAVAFLEX LIGHT est une véritable révolution sur le marché de l’isolation flexible. La densité de 40 kg/m3 de ce nouveau panneau garantit les mêmes propriétés que le PAVAFLEX 55 kg/m3 déjà disponible.

Le panneau d’isolation PAVAFLEX LIGHT réunit les meilleures propriétés du bois. Des solutions particulièrement écologiques et économiques peuvent ainsi être apportées. Le pouvoir isolant élevé, combiné à une forte capacité calorifique, favorise un climat de bien-être dans la maison, quelle que soit la saison. Grâce à l’ouverture à la diffusion de la structure en fibres de bois, PAVAFLEX LIGHT est un produit respirant. Les pièces moites et humides appartiennent désormais au passé.

PAVAFLEX_Stapel

PAVAFLEX LIGHT : de nombreux avantages

Grâce à son excellente tenue, la flexibilité du panneau est optimisée et garantie sans gerçure. Le PAVAFLEX LIGHT répond également aux critères minimal L2 de semi-rigidité (sans tassement): porte-à-faux de 35 cm, flèche < à 12 cm, garantissant ainsi sa stabilité dimensionnelle. Autre caractéristique particulière du panneau : sa haute résistance à l’arrachement et à la traction, permettant au panneau d’être repositionnable facilement.
L’ensemble de ces particularités permettent à PAVATEX de proposer un panneau de qualité et esthétiquement irréprochable : le panneau garde un aspect homogène, et le contact est et est doux au toucher.
Une mise en oeuvre facilitée

Grâce aux différentes propriétés évoquées plus haut, les panneaux PAVAFLEX LIGHT se repositionnent très facilement, facilitant leur mise en oeuvre.
De plus, le PAVAFLEX LIGHT est bien plus léger que le PAVAFLEX 55 kg/m3. Ainsi, sa mise en oeuvre peut intervenir rapidement et sans effort.
En outre, la découpe des panneaux est également aisée : les panneaux peuvent en effet être coupés à l’aide de n’importe quel couteau à dents ou scies électriques.

 

Des produits toujours certifiés

Les panneaux PAVAFLEX LIGHT sont disponible dans les mêmes épaisseurs que le PAVAFLEX 55 kg/m3 et aux mêmes dimensions. Comme ce dernier, le PAVAFLEX LIGHT est également certifiés PEFC et bénéficie du marquage CE. Il est aussi classé A+ pour les émissions dans l’air intérieur.
Par ailleurs, le PAVAFLEX LIGHT est éligible aux dispositifs CITE, PTZ et CEE pour les travaux de rénovation.