Archives du mot-clé : ponts thermiques

Oct 26 2016

Nouveaux produits bâtiments : Schöck Rutherma DF isole les “maisons dans le ciel”

Le blog du bâtiment : Schöck, inventeur du rupteur de ponts thermiques (en 1983), se révèle particulièrement attentif aux problématiques de confort et de bien-être y compris dans les bâtiments basse consommation et passifs. Visant depuis toujours l’excellence, Schöck déploie des solutions à l’efficacité reconnue. Aujourd’hui, Schöck a déjà commercialisé plus d’1 million de rupteurs de ponts thermiques et sa référence Rutherma DF (isolation intérieure jonction béton-béton, dalle-façade) s’impose comme un standard de construction.

Le blog du bâtiment Shoeck

Découverte du rupteur Rutherma DF à travers sa mise en œuvre au sein de logements collectifs à Limeil-Brévannes (94)

 

Schöck est intervenu sur la réalisation de 93 logements collectifs et commerces à Limeil-Brévannes (94). La ville avait exprimé sa volonté de voir bâtir, à proximité immédiate du centre-ville, un nouveau quartier d’environ 700 logements autour d’un pôle scolaire. Avec un choix architectural étonnant : aux derniers étages, des “maisons posées sur le toit” pour donner un caractère fort à l’ensemble architectural et transposer les qualités de la maison individuelle et ses usages au logement collectif.

 

L’îlot Pasteur auquel a pris part Schöck en ITI, avec pour architecte le cabinet GERA, reprend ce projet de “maisons dans le ciel”. Ainsi, Schöck a mis en œuvre des rupteurs de ponts thermiques Rutherma DF sur les planchers intermédiaires au droit des jonctions entre les planchers et les voiles de façade (hors balcons). Les rupteurs modèle DF participent à l’homogénéité de l’isolation de l’enveloppe du bâtiment en assurant une séparation thermique entre la dalle intérieure et la façade pour réduire les déperditions énergétiques jusqu’à 85 %.

 

Tous les rupteurs Rutherma DF mis en œuvre sur le chantier des logements collectifs à Limeil-Brévannes ont été fabriqués spécifiquement pour cette configuration. Et les équipes Schöck ont assisté le projet à chaque étape : études de faisabilité, estimations budgétaires, supports techniques pendant et après la pose, formation à la pose des rupteurs dès le démarrage du chantier. Car pour Schöck l’accompagnement des professionnels de la construction s’avère tout aussi important que la performance des innovations. C’est pour cette raison que depuis 2016, l’équipe Schöck qui se déplace sur les chantiers délivre une AFP (Attestation de Formation à la Pose des rupteurs) aux personnes formées par leur soin.

 

www.schoeck.fr

Août 02 2016

Nouveaux produits bâtiments : Prédalle BA Rector, une solution intelligente pour un plafond prêt à peindre et des ponts thermiques traités en une seule opération

Le Blog du Bâtiment : Grâce à la technologie béton armé, la solution préfabriquée Rector permet en une seule opération de livrer en toute sécurité un plafond prêt à peindre et dimensionné pour un traitement thermique optimal. Un gain notable en termes de délais et de coût qui répond aux enjeux des entreprises de gros oeuvre et de la promotion immobilière.

Le Blog du bâtiment Rector

 

Des planchers efficients pour des coûts et des délais optimisés

 

• Conception et dimensionnement au plus près des exigences réglementaires

Intégrant l’armature nécessaire à la résistance mécanique du plancher selon qu’il soit coupe-feu,en zone sismique forte, sans étais ou en étaiement réduit, les prédalles en béton armé de Rector sont dimensionnées pour répondre eux exigences réglementaires sans induire de surperformance. Elles permettent d’atteindre le juste équilibre entre performance thermique et rationalisation des coûts.

 

• Des planchers optimisés pour maîtriser les coûts

Les bureaux d’études de Rector dessinent les prédalles qui répondent le mieux au plan fourni : prédalles inversées dans les zones de couloirs, prédalles 4 appuis et épaisseur de plancher réduite pour les pièces carrées, prédalles sans étais en vide sanitaire.

 

Un chantier facilité : la complexité gérée en usine, pas sur le chantier

• Intelligence incluse dans le plancher

Pour faciliter la réalisation des points singuliers sur le chantier,Rector propose des solutions complètes supprimant les travaux de coffrage ou de ferraillage complexes. Bandes noyées et chevêtres peuvent ainsi être incorporés pour faciliter la réalisation des trémies et redents, les raidisseurs simplifiant la pose des aciers supérieurs.

 

• Mise en oeuvre simplifiée

Le système constructif préfabriqué intègre de multiples éléments complémentaires en usine pour une réalisation plus rapide du plancher sur le chantier. Les boîtiers électriques, les réservations pour le passage des gaines ou les suspentes sont incorporés en usine.

 

• Travail de finition accéléré : des plafonds livrés prêts à peindre

La qualité industrielle de la prédalle en béton armé de Rector, sa sous-face parfaitement plane et lisse, sans contre-flèche, permet de livrer un plafond prêt à peindre. Tracées et coffrées au robot, les rives sont nettes et autorisent un jointement serré. Seul l’enduisage et le traitement des joints entre prédalle sont nécessaires.

 

Protection intégrée pour une sécurisation des hommes sur chantier

Livrées prêtes à poser, les prédalles en béton armé de Rector comprennent les dispositifs nécessaires à la sécurité des hommes sur le chantier :

• PackCage Premur pour sécuriser la réalisation des cages d’escalier et gaines d’ascenseurs,

• Coffrage sécurisé Prémur, système de protection qui évite la chute de personnes et d’objets lors de la mise en place du mur et des menuiseries sur le chantier.

 

Grâce à ses nombreux atouts structurels, la pose d’une prédalle BA préfabriquée Rector mobilise 3 hommes contre 5 pour un système constructif privilégiant le coulé en place.

 

www.rector.fr

Juin 10 2016

Nouveaux produits bâtiments : Schöck, expert du traitement des ponts thermiques

Le Blog du Bâtiment : Entreprise familiale de 700 collaborateurs fondée en 1962 par Eberhard Schöck, dans le pays de Bade, à quelques kilomètres de la frontière franco-allemande, Schöck affiche une présence commerciale dans 22 pays.

L’entreprise s’impose comme leader dans le domaine bien particulier du traitement des ponts thermiques de structure. L’industriel a en effet été le premier en 1983 à obtenir un avis technique en Allemagne pour son rupteur de ponts thermiques Schöck Isokorb®. Une expérience de plus de trente ans qui positionne Schöck au cœur des problématiques de confort et de bien-être des bâtiments basse consommation et passifs.

Le Blog du bâtiment Schöck

 

Schöck Rutherma®, laccompagnement au cœur des fondamentaux

Outre le développement d’une offre de rupteurs de ponts thermiques, Schöck Rutherma®, adaptés à la majorité des configurations de chantier, Schöck a fait le pari de l’accompagnement pour ses clients. Pour l’industriel, proposer des produits et systèmes de qualité ne suffit pas à constituer le socle de développement d’une collaboration fructueuse. L’entreprise accompagne sa politique produit innovante d’une panoplie de services appréciés de tous les professionnels, qu’ils soient maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre et entreprises. À titre d’exemple, mentionnons que Schöck offre une Assistance Technique sur chantiers en déléguant un de ses collaborateurs lors de la mise en place des premiers rupteurs. Mais la réussite commence par des produits dont les performances sont clairement affichées.

 

Des produit sous avis technique : en ITI (isolation thermique par l’intérieur) comme en ITE (isolation thermique par l’extérieur), de nouveaux avis techniques couronnent les performances du Schöck Rutherma®, désormais seul rupteur de ponts thermiques du marché sous avis technique (20+3/15-348) couvrant les domaines de l’ITE toutes zones sismiques et un projet d’un nouvel avis technique pour l’ITI en cours de validation pour l’été 2016. Depuis l’origine Schöck vise l’excellence et déploie des solutions techniques validées par des avis techniques.

Une application Schöck Psi Phone : disponible sur AppleStore et Android, elle permet, en fonction du pont thermique à traiter, d’obtenir en quelques clics seulement une préconisation du rupteur et du psi correspondant.

Un guide chantier Schöck Rutherma® : exhaustif, il répertorie les bonnes pratiques nécessaires à la mise en place des rupteurs Schöck Rutherma®. Abondamment illustré, cet opus de 76 pages, plus particulièrement dédié aux chefs de chantiers, fait la part belle aux conseils et astuces pour réussir la mise en place des rupteurs, qu’il s’agisse d’ITI ou d’ITE.

Un catalogue BIM : anticipant les tendances, Schöck propose l’échange BIM au format IFC des éléments rupture de ponts thermiques Schöck Rutherma® ITI et ITE. Les fichiers téléchargeables de son site Web sont compatibles avec la plupart des logiciels de dessins courants, tels que Allplan et Tekla. Les formats disponibles sont DWG 2D/3D et IFC.

 

Qu’est-ce qu’un pont thermique ? 

Dans un bâtiment, plus l’isolation – par l’intérieur ou par l’extérieur – et l’étanchéité à l’air sont importantes, plus les déperditions générées par les ponts thermiques augmentent. Provoqués par une discontinuité entre les matériaux et les parois de structure, ces derniers sont alors les seuls points de passage vers l’extérieur. Au plan constructif, nombreux sont les points singuliers où une rupture de l’isolation est possible : planchers, refends, toitures ou acrotères avec murs extérieurs, planchers bas avec refends ou poutres, planchers intermédiaires avec balcons, tableaux de fenêtre, refends avec toiture pour ne citer que quelques exemples.

On identifie trois catégories de ponts thermiques :

1. Linéaires, ils concernent les liaisons de deux éléments (balcons, dalles, murs).

2. Ponctuels, ils peuvent être liés à une liaison type poutre-bande noyée / dalle intérieure ou aux systèmes d’ancrage des systèmes d’isolation extérieure. Ces derniers, en traversant les isolants ou leurs parements, sont par exemple susceptibles de les dégrader fortement.

3. Tridimensionnels, ils surviennent à la jonction de trois parois (angle en bas et en haut de mur).

 

Pourquoi les traiter ?

Aujourd’hui, leur traitement s’avère d’autant plus justifié qu’ils peuvent représenter plus de la moitié des déperditions par les parois (hors ventilation) dans un bâtiment isolé au niveau BBC ! Malheureusement le recours en France à des rupteurs de ponts thermiques n’est encore que trop peu fréquent, y compris sur de récentes réalisations.

Les rédacteurs de la réglementation thermique 2012 (RT2012) ne s’y sont pourtant pas trompés. Ainsi, depuis son entrée en application, le ratio de transmission thermique linéique moyen global (ratio Ψ) des ponts thermiques d’un bâtiment neuf ne doit pas excéder 0,28 W/(m²SHONrt.K) et le coefficient de transmission thermique linéique moyen des liaisons entre planchers intermédiaires et murs extérieurs ne doit pas dépasser 0,6 W/(m.K).

Au-delà de cette nécessaire conformité réglementaire, cette obligation de traitement est essentielle pour assurer la pérennité du bâti contre certaines pathologies – moisissures, condensation – et, par là-même, le confort des occupants ; ceci évite également les sensations de paroi froide et surtout des maladies, telles que l’asthme, liées au développement des moisissures et à la qualité de l’air ambiant.

Enfin l’aspect économique : en installant des rupteurs de ponts thermiques Schöck, sur un balcon de 2 m de porte à faux, une économie de 50 euros HT par ml est effectuée par rapport à un balcon avec deux bandes noyées et 127 euros versus un balcon sur peignes, cqfd.

 

 

Rutherma® de Schöck, rupteurs de ponts thermiques tout terrain 

Particulièrement adaptée à la construction de logements collectifs (HLM, promotion privée…) et d’ERP (hôpitaux, écoles, collèges et lycées, centres commerciaux, etc.), la gamme de rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma® garantit la continuité de l’isolation du bâtiment. Ces produits assurent une coupure thermique et permettent de réduire jusqu’à 85 % des déperditions énergétiques générées par les ponts thermiques.

Les rupteurs de ponts thermiques Schöck Rutherma®, c’est :

1. L’efficacité thermique : recours à un isolant performant, léger et pérenne dans le temps, comme le polystyrène expansé haute densité usité par Schöck. Par exemple, le Neopor (λ = 0,031 W/(mK)) en 8 cm équipe plusieurs rupteurs comme le K ou le Ki.

2. La facilité de pose : en plus de la fourniture d’un plan de calepinage, chaque rupteur, mis en œuvre manuellement, dispose entre autres d’instructions d’installation et d’une signalétique du sens de la pose.

3. La production sur mesure : chaque rupteur est un produit calculé, défini et fabriqué spécifiquement et pour une configuration donnée de chantier – mode d’isolation ITI, ITE ou ITR et type de bâtiment HLM, ERP et autres.

4. L’accompagnement : de la phase conception jusqu’à la mise en œuvre, les équipes Schöck sont présentes durant toute la réalisation du projet : études de faisabilité, estimations budgétaires, supports techniques pendant et après la pose, formation à la pose des rupteurs du partenaire dès le démarrage du chantier jusqu’à la délivrance d’une AFP (Attestation de Formation à la Pose des rupteurs).

Industriel engagé, Schöck accompagne les professionnels français de la construction avec une offre technique aboutie, gage de confort, d’économies et de patrimoine sauvegardé.

 

www.schoeck.fr

Jan 23 2016

Nouveaux produits bâtiment : Plus de 200 chantiers réalisés à ce jour grâce au béton Thermedia® de Lafarge

Le Blog du Bâtiment : Depuis 2011, Lafarge France commercialise la gamme Thermedia®, un béton structurel isolant utilisé pour la réalisation de façades isolées par l’intérieur. Grâce à sa faible conductivité thermique, Thermedia® présente l’avantage de traiter les ponts thermiques de liaisons conformément à la RT 2012 sans remettre en cause le système constructif le plus répandu et maîtrisé en France, à savoir le béton banché isolé par l’intérieur. Les bétons Thermedia® choisis dans plus de 200 chantiers, soit plus de 50 000 m3 coulés, sans aucun litige depuis sa mise sur le marché et la reconduction de l’Atec, ont rendu ce produit incontournable et apprécié aussi bien de la maîtrise d’ouvrage publique ou privée que des maîtres d’oeuvre.

e0969a34-08f7-466b-be0e-25703b1c7659@augure

 

THERMEDIA® : UNE VALEUR SURE POUR TRAITER LES PONTS THERMIQUES

Les bétons Thermedia® sont des bétons prêts à l’emploi de densité 1 400 kg/m3, 25 MPa de résistance caractéristique en compression qui sont conformes à la norme NF EN 206/CN et visés par l’Eurocode 2. Le procédé de murs de façade en bétons Thermedia® fait de plus l’objet de l’Avis Technique n°3/13-743*01Mod du CSTB valide jusqu’au 30 juin 2016.

Cet Avis Technique a été formulé par le Groupe Spécialisé n°3 sur la base d’un dossier technique mais aussi compte tenu des références chantiers et retours d’expérience. Il précise les caractéristiques, les performances et les conditions de dimensionnement et de mise en oeuvre du système, composé de voiles Thermedia® avec des doublages thermo-acoustiques intérieurs.

Enfin, cet Avis Technique figure dans la liste verte de la Commission Prévention Produits (C2P) de l’Agence Qualité Construction, qui a pour rôle d’examiner les procédés sous Avis Technique et d’alerter en cas de risque particulier. La validation de ce contrôle signifie donc qu’aucune pathologie avérée n’a été détectée sur les bétons Thermedia®, les plaçant ainsi parmi les matériaux de construction les plus sûrs et performants pour traiter les ponts thermiques.

 

CAS CHANTIER : « LA PART DES ANGES » A VILLENAVE D’ORNON (33)

À proximité des « Rives d’Arcins », le projet de « La Part des Anges » s’inscrit en limite du Domaine « Geneste » et de son bocage humide Natura 2000. Cette opération de 154 logements collectifs (dont 104 à caractère social) est le point de départ du développement urbain de ce quartier.

Se voulant comme une sculpture colorée offrant un paysage changeant au fil de son parcours, le bâtiment se compose d’une tour de 15 niveaux encerclée par quatre plots. Livré au 2ème trimestre 2016, l’édifice abrite des bureaux et des logements à typologies variables (du T2 au T5) et différents types d’accessions (logements sociaux, accession à la propriété). Les logements possèdent de larges terrasses offrant une généreuse vue sur l’extérieur. Quant aux bureaux, colorés et situés en saillie, ils sont facilement identifiables depuis l’extérieur.

Initialement prévue en bardage métallique, l’isolation par l’extérieur a très vite évolué au profit des solutions béton Thermedia® 0.45 et 0.6 de Lafarge. Ce choix a permis aux architectes et maîtres d’oeuvre d’exclure les problèmes de ponts thermiques et d’étanchéité, liés au système de fixation des bardages métalliques ainsi que d’alléger le bâtiment par rapport à un produit béton classique. Les bétons Thermedia® ont également garanti l’accession à la labellisation BBC RT 2012, tout en conservant l’aspect esthétique du projet.

En façade, une peau perforée, telle une dentelle, enveloppe les différents plots et confère à chaque logement intimité et protection solaire. Sur les deux premiers niveaux, un maillage dessiné par l’artiste Jofo recouvre les places de stationnement.

Ce projet a concouru pour les Pyramides d’Or et a remporté le Grand prix Régional en plus du prix de l’innovation dans le cadre des Pyramides d’Argent.

 

www.lafarge-france.fr

 

Sep 30 2015

Nouveaux produits Bâtiment : Equatio® Toit Terrasse, un plancher isolant conçu pour traiter les ponts thermiques et maîtriser le point de rosée

Le blog du Bâtiment : Avec l’essor des « maisons d’architectes » et des nouvelles tendances, la toiture-terrasse, moderne et fonctionnelle, se fait une place de plus en plus visible dans la construction de maisons individuelles. Néanmoins, l’entrée en vigueur de la RT 2012 a considérablement renforcé les contraintes d’isolation et d’étanchéité imposées à la toiture plate, qui doit assurer à la fois le traitement des ponts thermiques et la gestion des phénomènes de condensation. En effet, un toit-terrasse mal isolé peut favoriser les déperditions énergétiques et l’humidité, propice au développement de moisissures et de champignons.

 


Pour répondre aux exigences réglementaires liées à l’isolation thermique des toitures-terrasses, Rector a développé Equatio® Toit Terrasse, un plancher isolant conçu pour traiter les ponts thermiques et maîtriser le point de rosée (le point de rosée représente la température à laquelle la vapeur d’eau présente dans l’air sature, et commence à se condenser pour une humidité constante).

Equatio® Toit Terrasse, le plancher isolant conforme au DTU
Relatif à la maçonnerie des toitures recevant un revêtement d’étanchéité, le DTU 20.12 impose le placement d’un isolant de surface au-dessus du plancher pour maintenir ce dernier en zone chaude et éviter ainsi les phénomènes de condensation liés au point de rosée.

Pour apporter une réponse complète aux réglementations appliquées à l’isolation thermique des toitures-terrasses, le plancher Equatio® Toit Terrasse se compose :
• de poutrelles en béton précontraint,
• des nouveaux entrevous en polystyrène à forte densité RectoSten® Coffrant,
• d’un isolant de surface placé au-dessus du plancher.

Grâce aux propriétés isolantes élevées de l’entrevous RectoSten® Coffrant, Equatio® Toit Terrasse permet de traiter les ponts thermiques sans placer d’isolant en sous-face de plancher, conformément au DTU.

Un point de rosée maîtrisé
En traitant les ponts thermiques au-dessus du plancher, Equatio®® Toit Terrasse maintient les poutrelles à une température supérieure à 12°C à l’intérieur de la maison et confine le point de rosée au-dessus de l’élément porteur. Aucun phénomène de condensation n’apparaît en sous-face de plancher, supprimant ainsi les risques de moisissures à la jonction mur/plancher.

RectoSten® Coffrant, l’innovation au coeur de la solution
Pour garantir la fiabilité du plancher Equatio® Toit Terrasse, Rector a développé RectorSten® Coffrant, un nouvel entrevous en polystyrène conçu pour traiter les déperditions surfaciques tout en réduisant le coefficient de pont thermique.
Constitué de polystyrène à forte densité, RectoSten® Coffrant garantit une pose sécurisée. Disponible en deux hauteurs coffrantes (12 et 16 cm) et bénéficiant d’une rehausse spécifique de 8 cm, il permet de réaliser quatre types de montage (12+4, 16+4, 20+4 et 24+4), en longue portée (jusqu’à 8 m avec le montage 24+4). Economique, il optimise le litrage béton en réduisant la dalle de compression à 4 cm.

Des performances thermiques optimisées
Conforme à la RT 2012, Equatio® Toit Terrasse permet de construire des toitures-terrasses aux performances élevées.

Grâce au plancher Equatio® Toit Terrasse de Rector, les constructeurs de maisons individuelles ont l’assurance de réaliser des toitures plates fiables et durables, répondant en tout point aux nouvelles exigences de performance énergétique.

Déc 01 2014

Nouveaux produits bâtiment : Appuis de fenêtres Cellumat : la nouvelle solution esthétique pour éliminer les ponts thermiques

12699_Cellumat_appui_de-fenetre_ambiance

Le Blog du BâtimentLa RT 2012 impose de traiter les ponts thermiques de l’ensemble du bâtiment. Ces derniers sont responsables de près de 10 % des pertes de chaleur d’une habitation, dont 40 % proviennent essentiellement des menuiseries.

Cellumat apporte une réponse à cette problématique avec une gamme d’appuis de fenêtres. Adaptés à toutes les solutions de construction, les appuis de fenêtres Cellumat sont un support incontournable des ouvertures de fenêtres qui permettent d’éliminer efficacement les ponts thermiques et habillent les menuiseries. Incombustible, esthétique, simple à mettre en œuvre, résistant à l’eau et au gel, cette nouvelle gamme vient minimiser les déperditions qui peuvent apparaître au niveau des appuis tout en ornant la façade de l’habitation.

  • Un appui de fenêtre isolant pour une ISOLATION THERMIQUE OPTIMALE

Un appui isolant en béton cellulaire est idéal car il est totalement hermétique. Véritable barrière à l’eau et à l’air, les appuis de fenêtres Cellumat sont hydrofugés et teintés avec une protection résine, ce qui les rend 100% imperméables.

Profitant des grandes qualités isothermiques du matériau en béton cellulaire, les appuis protègent l’habitation contre la pénétration d’eau tout en protégeant la structure de fenêtre contre l’humidité.

Les appuis sont ininflammables, ne se déforment pas et ne dégagent aucune fumée ni gaz toxiques en cas d’incendie. Parfaitement adaptés à tous les modes constructifs, les appuis de fenêtres peuvent êtres posés sur des murs avec doublage (ITI et ITE) et sur des murs à isolation répartie (sans doublage).

  • APPUIS DE FENETRES Cellumat : produit fini et esthétique

Disponibles en plusieurs teintes : blanc, ton pierre et gris anthracite, les appuis de fenêtres Cellumat s’intègrent dans n’importe quel style de construction : pavillon moderne, maison ancienne en pierres, aussi bien en neuf qu’en rénovation, ou ils deviennent de véritables objets de décoration.

L’appui Cellumat est un produit fini, prêt à poser. Il n’est donc pas nécessaire de le peindre, il n’y a pas de côtes à reboucher, ou d’autres manipulations à faire.

Pour une compatibilité totale avec tout type de fenêtre et pour pouvoir s’adapter à des murs de différentes épaisseurs, ils sont disponibles en 4 largeurs : 36 cm/43 cm/46 cm/56 cm et 19 longueurs pour des ouvertures entre tableau de 0,40 et 2,90 m.

  • La MISE EN OEUVRE …

Faciles à mettre en oeuvre, les appuis de fenêtre Cellumat sont légers. Pour un appui de 36 cm, le poids est de seulement 20kg/ml tandis qu’un appui en béton traditionnel peut peser jusqu’à 51 kg/ml. La manipulation plus facile permet alors une mise en oeuvre plus rapide. Conformes aux réglementations DTU 20.1/36.1/37.1, les appuis de fenêtres Cellumat se fixent rapidement par collage sur un mur en blocs de béton cellulaire ou sur briques ou blocs de béton.

Pratiques, les blocs se découpent très facilement aussi bien en longueur qu’en profondeur, s’il faut en modifier les dimensions sur le chantier.

www.cellumat.fr

 

Articles plus anciens «