Archives du mot-clé : pose

Jan 02 2018

Nouveaux produits bâtiment : Avec les nouveaux colliers de montage ComfoFix Link, Zehnder révolutionne la pose des réseaux de distribution d’air et fait gagner du temps aux installateurs

Le blog du bâtiment : Lors de l’installation d’un système de ventilation double flux, la pose du réseau de distribution d’air doit être effectuée de manière précise pour garantir son efficacité. Le positionnement des gaines joue donc un rôle primordial dans la qualité du système.

Pour faciliter cette opération tout en faisant gagner du temps aux installateurs, Zehnder a conçu ComfoFix Link, de nouveaux colliers de montage qui assurent une pose facile et rapide des gaines de distribution d’air.

Le blog du bâtiment Zehnder

Un montage facile et rapide

Traditionnellement, les gaines de distribution d’air sont maintenues à l’aide d’un feuillard, une bande métallique perforée entourant la gaine que l’installateur fixe ensuite à la cloison au moyen de pattes de fixations. Cette mise en oeuvre nécessite deux personnes : pendant que la première maintient la gaine en place, la seconde fixe le feuillard.
Avec le nouveau système ComfoFix Link, les fixations, de forme légèrement cintrée, sont d’abord montées sur la cloison. La gaine vient ensuite s’y loger par simple emboîtement. Ce nouveau geste permet à une personne seule d’effectuer le montage, soit un gain de temps de 50 % pour les installateurs.

Une pose flexible et sûre

Les colliers de montage Zehnder ComfoFix Link s’utilisent pour maintenir facilement des gaines de distribution d’air au sol, au mur ou au plafond, même lorsque les conditions d’installation sont difficiles (coudes, transitions du mur au plafond). Ils se fixent à la cloison à l’aide de simples clous à béton ou de vis.

En ABS, ils garantissent un montage sûr grâce à l’absence d’arête tranchante ou pointue qui pourrait endommager les gaines ou blesser l’installateur.

Une installation structurée et compacte

Solution idéale pour les chantiers complexes, les colliers de montage Zehnder ComfoFix Link permettent de réaliser un montage propre dans de nombreuses configurations. En assemblant plusieurs colliers par simple emboîtement, il est par exemple possible d’empiler les gaines pour gagner de la place. Celles-ci sont d’ailleurs posées de manière désolidarisée afin d’éviter la transmission des bruits.

 

Avec le nouveau système de fixation Zehnder ComfoFix Link, les installateurs ont l’assurance de monter des réseaux de distribution d’air fiables en un temps record, garantissant ainsi la finition et la qualité d’air des installations Zehnder.

 

 www.zehnder.fr

Sep 07 2017

Comment poser du carrelage en diagonale ?

Apprenti bricoleur, vous faites construire ou souhaitez ré-inventer l’ambiance d’une des pièces de votre maison en posant du carrelage en diagonale ? Une pose en diagonale s’insère parfaitement dans une cuisine, un salon ou encore une salle de bain pour casser la verticalité des meubles. Mais voilà, vous n’êtes pas vraiment sûr de vous pour la pose ? Sachez qu’il est très simple de faire appel à un apprenti carreleur et même un peintre en bâtiment à proximité de chez vous pour réaliser tous types de travaux d’intérieur. Si au contraire vous souhaitez mettre au défi vos talents de bricoleur en posant vous-même votre carrelage en diagonale, suivez la marche à suivre suivante.

Le blog du bâtiment Carrelage

Préparez le sol

Avant toute chose, il faut savoir que pour bien adhérer, un carrelage doit se poser sur un sol propre et sec. L’inclinaison du sol doit aussi être parfaitement droite. Vérifiez ce détail (qui n’en est pas vraiment un) au moyen d’une règle. Si votre sol n’est pas droit, rapprochez-vous d’un carreleur expérimenté ou bien suivez les quelques conseils prodigués ici.

Votre sol comporte déjà moquette, parquet ou lino ? Dans ce cas, deux choix s’offrent à vous : poser le carrelage dessus, ou enlever préalablement le sol déjà présent. Si votre intérieur comporte une moquette ou du lino, vous devez absolument retirer le revêtement : il n’est pas assez solide pour poser du carrelage directement dessus. Pour le reste, disposez le carrelage dessus en vérifiant que la hauteur n’empêche pas vos portes de s’ouvrir.

 

Réalisez un croquis de la pièce

Cette étape est importante : elle vous permet de visualiser avant même de commencer à carreler, l’agencement que vous souhaitez donner à votre pièce et le nombre de carreaux qu’il vous sera donc nécessaire d’acquérir. Dessinez un croquis de votre pièce en tenant compte de la surface réelle et de la dimension des carreaux ainsi que des éventuels placards présents dans la pièce.

Enfin, si vous disposez des carreaux de différentes couleurs, numérotez-les pour plus de clarté. Impossible de vous tromper !

 

Posez le carrelage à partir du centre

C’est la méthode la plus utilisée pour poser du carrelage en diagonale, car elle est plus intuitive.

Commencez par dessiner au sol deux lignes droites partant des angles opposés de la pièce, pour trouver le centre de la pièce. A partir de ce point, posez le premier carreau sur l’angle formé par les deux diagonales de la pièce. Disposez ensuite des croisillons autour de ce carreau de façon à conserver une certaine distance entre chacun. Cet interstice servira à la dépose du joint.

Posez ensuite le second carreau à gauche du premier selon la même diagonale. Puis, ajoutez ensuite le carreau à droite du premier carreau et ainsi de suite. Réalisez la même opération des autres côtés des diagonales.

Bon à savoir :

Si vous n’êtes pas sûr de vous, il est recommandé de commencer par poser les carreaux sans les coller : vous remarquerez rapidement s’il y a un problème dans l’agencement réalisé. Vous pouvez aussi préférer des grandes dalles de carrelage d’au moins 30 ou 40 cm : ça implique moins de découpe à réaliser de votre côté et moins de risques d’erreur. En plus, ça accentue l’effet de profondeur de votre pièce.

Vous avez posé tous vos carreaux de carrelage et vérifié que l’agencement était bon ? Il vous reste alors à coller ces carreaux au moyen de mortier-colle puis de réaliser les joints.

On récapitule ? Pour la pose d’un carrelage en diagonale, partez du centre de votre pièce en dessinant des diagonales. Réalisez un schéma de votre pièce et expérimentez votre agencement au préalable sans mortier-colle. Pour poser votre carrelage, n’oubliez pas de vous munir également d’une spatule crantée et d’une truelle pour lisser le mortier-colle sous les carreaux. A vous de jouer.

 

Article sponsorisé

Mai 31 2016

Nouveaux produits bâtiments : Onduline® Flexoutuile T470 : une nouvelle réponse polyvalente pour la pose des tuiles canal, mécaniques et plates sur liteaux

Le Blog du Bâtiment : Expert toitures et sous-toitures légères, Onduline® propose des réponses économiques alliant performances, esthétisme, rapidité de mise en œuvre et longévité exemplaires. Son système de sous-toiture Flexoutuile, garanti 30 ans, reconnu depuis son lancement en 1980 pour ses hautes performances de sécurité, d’isolation, de résistance et d’étanchéité, se complète aujourd’hui d’un nouveau profil, le T470 ; une solution polyvalente qui s’imposera bien vite pour la rénovation réussie de toitures en tuiles canal (pose à 2 tuiles), tuiles plates et mécaniques.

Découverte…

Le Blog du bâtiment ONDULINE

Onduline® Flexoutuile Profil T470 : la polyvalence au service dun chantier réussi

Les plaques Flexoutuile d’Onduline® se composent de fibres cellulosiques imprégnées de bitume, avec adjonction de résine thermodurcissable et de pigments naturels déposés par enduction. Le procédé de fabrication exclusif Onduline®, élaboré dans son usine certifiée ISO 9002 et ISO 14001, permet d’obtenir des plaques monocouches dont l’homogénéité demeure intacte pour de longues années.

Par nature imperméables, les plaques Flexoutuile d’Onduline® s’avèrent également non gélives, une constitution à toute épreuve qui garantit à la toiture une résistance parfaite et durable aux intempéries, assortie d’une étanchéité garantie 30 ans. Les plaques Flexoutuile d’Onduline® assurent également la protection optimale de la charpente et des combles contre les infiltrations d’eau, de neige et de poussières, tout en limitant le risque de soulèvement des tuiles par le vent.

Destinées à la réalisation de couvertures de tous types de bâtiments, de faible et moyenne hygrométrie, dont l’altitude est inférieure à 900 mètres, les plaques Flexoutuile d’Onduline® assurent une étanchéité de la toiture pendant 6 mois dans le cas d’une mise hors d’eau sans tuiles (ce qui génère également une économie du bâchage temporaire à la mise en œuvre). Économie toujours, notons que la plaque Onduline® Flexoutuile T470 ne nécessite pas d’écran de sous-toiture, ni de contre-lattes, ni de dépenses induites par le renforcement des charpentes.

Sous avis technique (en cours) pour des pentes supérieures ou égales à 24 %, le nouveau profil Onduline®Flexoutuile T470, à l’instar de l’offre Flexoutuile, participe lors des rénovations, à la conservation du patrimoine régional avec l’utilisation des anciennes tuiles.

Légère (2,9 kg/m2 seulement), facile à travailler comme à découper, la plaque Onduline® Flexoutuile T470s’adapte parfaitement aux déformations de la toiture existante ! Mieux, la T470 affiche une solidité accrue qui autorise la marche sur la plaque (pour une pose en toute sécurité et d’un grand confort).

Facilité de mise en œuvre toujours à l’honneur car Onduline® a pourvu la plaque T470 de nouveaux guides de recouvrement assurant sécurité et rapidité qui accepte une utilisation de pointes classiques de charpente.

Avec une mise en œuvre sur liteaux conforme au DTU en vigueur, la plaque Onduline® Flexoutuile T470 ne claque pas, ne se déchire pas et s’avère insensible au vent fort. Autre atout, la plaque Onduline® Flexoutuile T470 joue aussi le rôle d’amortisseur aux bruits d’impacts par fortes pluies et grêles.

 

L’ensemble des profils de la gamme Onduline® Flexoutuile sont commercialisés chez les négoces en matériaux de construction.

Déc 23 2015

Nouveaux produits bâtiment : EDMA – NOUVEAUTÉS 2016 – DES OUTILS EFFICACES POUR SIMPLIFIER LA POSE DES BLOCS DE BÉTON CELLULAIRE

Le Blog du Bâtiment : TRUELLES DENTÉES – GOUGE DE RAINURAGE – GABARIT DE COUPE

Le bloc de béton cellulaire est un matériau de construction qui garantit un niveau de confort optimal et offre une capacité d’isolation exceptionnelle. Grâce à sa performance, sa qualité, sa durée dans le temps et sa rapidité de mise en oeuvre, il est la solution la plus pertinente économiquement pour construire passif. Plus léger que le parpaing, le béton cellulaire peut être utilisé pour la réalisation de murs porteurs ou non porteurs et autres agencements intérieurs tels que des comptoirs, niches, casiers, étagères…

Fidèle à son esprit d’innovation au service des professionnels ou bricoleurs, EDMA Outillage lance une nouvelle gamme d’outils pour la pose des blocs de béton cellulaire. Composée de truelles dentées à colle, d’une gouge de rainurage et d’un gabarit de coupe, cette nouvelle gamme garantit une pose propre et sans efforts.

EDMA-OutilsBetonCellulaire2015BD

Truelles dentées pour béton cellulaire – Pour un encollage homogène

La nouvelle gamme des truelles dentées EDMA Outillage se compose de 8 tailles différentes : 75, 100, 150, 175, 200, 240, 300, 360 mm, correspondant aux largeurs de blocs les plus répandus sur le marché. Ces nouvelles truelles permettent d’encoller le mortier de façon homogène sur le bloc.

En acier galvanisé de haute qualité, la partie principale des truelles dentées EDMA Outillage est emboutie d’une seule pièce, sans pliage ni soudure, pour une grande longévité. De plus, elles sont munies d’une poignée bi-matière pour une meilleure prise en main, et d’un crochet pour pouvoir les suspendre à un seau.

 

Gabarit de coupe pour béton cellulaire – Pour des coupes parfaites

Le nouveau gabarit de coupe EDMA Outillage est une équerre en acier permettant de découper parfaitement à 90° les blocs de béton cellulaire. Ce gabarit de coupe est un outil robuste en acier qui peut être utilisé par les droitiers comme par les gauchers grâce à ses deux poignées.

 

Gouge de rainurage – Pour des saignées précises

La nouvelle gouge de rainurage EDMA Outillage permet de réaliser des saignées, pour le passage de gaines électriques jusqu’à 25 mm de diamètre dans les blocs de béton cellulaire. Maniable, elle est munie d’une poignée bi-matière pour un confort d’utilisation optimal.

 

www.edma.fr

Juil 06 2015

Actualité Bâtiment : Pour une pose des pavés en béton selon les règles de l’art, luttons contre les mauvaises habitudes

Le Blog du Bâtiment : La pose des pavés en béton sur sol souple est indispensable pour assurer une installation pérenne et un aménagement solide et durable. Trop souvent, sur des terrasses pavées, des soucis d’ordre technique surviennent en raison de la façon dont ont été posés les pavés. Qui n’a jamais vu des terrasses, des allées ou des entrées de garage qui vieillissent mal et perdent leur aspect d’origine : pavés désolidarisés ou fissurés, érosion, mousses, efflorescence… Afin d’éviter ces soucis d’ordre technique ou esthétique, qui sont souvent la conséquence d’une mauvaise pose, des règles rigoureuses régissent la pose des pavés.

Les fabricants de pavés et les instances professionnelles qui définissent les règles sont tous unanimes : seule la pose sur sol souple offre un résultat durable, résistant aux mouvements naturels du terrain et aux aléas climatiques.

 

Les pavés béton se posent sur sol souple et non sur sol dur !

Pose sur chape de béton, pose aléatoire sur sable, bordures avec solins de béton, pavés bord à bord… lors de l’installation de la terrasse, ces mauvaises techniques de pose peuvent entraîner des problèmes techniques et juridiques importants. Techniseal, tout comme les plus grands fabricants de pavés et organismes professionnels, souhaite rappeler que seule la pose sur sol souple permet d’assurer un aménagement durable, solide et résistant aux mouvements naturels du terrain et aux aléas climatiques.

Les vieilles habitudes ont la vie dure et les idées reçues sont fréquentes. Nombreux sont ceux qui pensent qu’un sol dur est plus solide, et pourtant… Est-ce dû à une époque où on a exécuté des poses aléatoires sur sable, sans fond de forme compacté, avec des épaisseurs de lit de pose disproportionnées et des pavés sans joints conformes ? Ces méthodes sont depuis bien longtemps bannies par les vrais professionnels de l’aménagement extérieur.

Outre le fait qu’une pose sur sol souple est vraiment plus économique (de l’ordre de moins 25 %), elle permet aussi de limiter l’apparition d’efflorescences, phénomène souvent inévitable avec une pose sur chape de béton. Sur un sol souple, le pavé respire et ne subit pas les remontées de chaux de la couche d’un mortier de pose.

Par ailleurs, sur un sol souple, il devient également très facile d’intervenir pour une réparation sans être obligé de tout casser, car n’oublions jamais que le gel est le plus grand ennemi d’une pose sur béton et peut s’avérer particulièrement destructeur.

Les avantages de la pose sur sols souples :

– Solidité et durabilité,
– Facilité et rapidité de mise en œuvre,
– Souplesse vis-à-vis des mouvements du sol à l’épreuve du temps,
– Résistance aux aléas climatiques,
– Economie de 25 % par m²,
– Apparition des efflorescences limitée,
– Simplicité d’intervention lors d’une modification ou réparation
de l’ouvrage, car il n’y a pas de chape de béton à casser.

Les solins de béton et la pose bord à bord ne sont pas sans risque

Border les pavés avec des solins de béton promet souvent de sérieuses déconvenues. Le solin de béton est soumis à l’érosion et aux mouvements du sol. Résultat : il va se fissurer ou se fracturer et devenir inesthétique.

Par ailleurs, certaines poses sont faites avec des pavés bord à bord. Pourtant les fabricants de pavés sont les premiers à conseiller de laisser un espace de joint entre les pavés. Cet espace a une fonction.
Il permet de faire en sorte que la dilatation soit amortie et que l’ouvrage soit stabilisé avec un joint qui l’est tout autant.

Pour simplifier la pose des pavés, il est préférable de choisir des pavés avec ergots séparateurs (Heinrich et Bock, Fabemi, Marlux…).
Techniseal :
La référence incontournable dans la pose et l’entretien des surfaces extérieures

Pionnière dans le développement de solutions de pose, de nettoyage et de protection des pavés de béton, la société Techniseal souhaite lutter contre certaines idées reçues. L’entreprise canadienne rappelle que, contrairement aux mauvaises habitudes prises par certains poseurs, la pose de pavés béton s’effectue sur un sol souple – bien plus solide et durable – et non sur un sol dur ! La société s’est depuis longtemps imprégnée de ces techniques de pose sur sol souple et a su y apporter toute son expertise en développant des solutions de pose, de nettoyage et de protection des pavés de béton. Devenus indissociables de tous les aménagements paysagers, publics ou privés, les produits Techniseal permettent aux ouvrages de mieux résister dans le temps tout en conservant leur aspect d’origine.
Bordure
Pour bloquer les rives et stabiliser les ouvrages

Pour maintenir bien en place les dalles et les pavés, et bénéficier d’une terrasse, de plates-bandes ou d’une allée parfaitement délimitées, Techniseal a développé la bordure en polypropylène. Ultra-résistante, la bordure Techniseal va permettre de bloquer les rives, de stabiliser durablement les aménagements extérieurs, et de créer des surfaces aux lignes droites, ou aux courbes harmonieuses, de façon nette et esthétique.

Respectueuse de l’environnement et recyclable, la bordure Techniseal est en polypropylène 100 % recyclé. Excellente alternative aux bordures maçonnées (mortier, solin en béton…), la bordure en polypropylène est particulièrement flexible et obéit aux mouvements du sol sans se fissurer.

La bordure Techniseal s’utilise lors de la réalisation de l’ouvrage, avant le jointoiement, en se fixant au sol via des ancrages en acier torsadé. Elle va bloquer solidement toutes les rives afin de contrer les forces auxquelles les dalles et les pavés sont soumis.

Bordure – Dimensions (L x l x H) : 240 x 7.6 x 4.4 cm
Prix public indicatif : 19,95 euros TTC
Ancrage acier (longueur) : 25 cm – conditionnement : 8
Prix public indicatif : 8,95 euros TTC
Points de vente : Négoces en matériaux

Sable polymère DR+
Le jointoiement haute performance pour une plus grande facilité de pose des pavés sur sols souples

L’étape du jointoiement est primordiale pour assurer une grande stabilité et longévité aux aménagements extérieurs. Avec une expertise et un savoir-faire inégalés en matière de sable polymère, Techniseal a mis au point le DR+.

Produit de haute technologie, le joint polymère inventé par Techniseal en 1998 est devenu une référence sur le marché. Il a été conçu pour répondre à la pose de dalles et de pavés sur sols souples. Ses performances en font une excellente alternative au sable classique, et le rendent encore plus facile à mettre en œuvre. En effet, il s’applique à sec, se compacte, s’arrose, et durcit après séchage.

De haute qualité, le sable polymère DR+ permet d’obtenir des joints solides et durables, et de stabiliser les ouvrages, contrairement aux joints de sable qui, sous l’effet des conditions climatiques, du nettoyage, des insectes et des mauvaises herbes, finissent par se détériorer, se vider et désolidariser les dalles et les pavés.

Prêt à l’emploi, le sable polymère DR+ assure un jointoiement propre et rapide. Ses performances lui permettent de simplifier la pose. Un simple arrosage permet au sable de se polymériser pour solidariser la surface. Le joint s’arrose jusqu’à refus car il n’absorbe que l’eau nécessaire à son activation. De plus, 90 minutes après sa pose, il résiste à une averse imprévue.

Efficace, le sable polymère DR+ retarde l’apparition de mousse, prévient la pousse des mauvaises herbes, l’invasion des insectes, et résiste à l’érosion causée par le vent, le nettoyage et l’eau. Enfin, il reste parfaitement flexible, pour mieux résister aux mouvements du sol et à l’éclatement. Ce produit est proposé en cinq coloris : ton pierre, ocre, gris, granit et basalt.

Conditionnement : Sac de 25 kg
Prix public indicatif : 59,95 euros TTC
Points de vente : Négoces en matériaux

 

Le sable polymère DR+ s’applique en 4 étapes :

Étape 1 : Remplissage

La sable polymère DR+ se pose à sec avec un balai. Les joints doivent être entièrement remplis.

Étape 2 : Compactage

Cette étape est obligatoire pour obtenir des joints denses, solides et durables. Elle peut s’effectuer avec une plaque vibrante pour les pavés, ou une compacteuse à rouleau pour les dalles. Il est important de retirer le surplus de sable à l’aide d’un balai puis d’un souffleur.

Étape 3 : Mouillage

Un arrosage au jet permet au sable de se polymériser. Le joint s’arrose jusqu’à refus car il n’absorbe que l’eau nécessaire à son activation. Il suffit d’évacuer au souffleur le surplus d’eau resté en surface et les poussières restées en suspend.

Étape 4 : Séchage

Laisser sécher le sable pendant 24 – 48 h. Le sable polymère DR+ résiste à une averse imprévue 90 minutes après sa pose.

Fiche technique complète à consulter avant la pose.
ProSeries
Une gamme complète pour le nettoyage et l’entretien des surfaces extérieures

Terrasses, allées, entrées de garage, cours, plages de piscine, murets… si la pose des aménagements extérieurs requiert un savoir-faire certain, une surface pavée mal entretenue et pas protégée, va très mal vieillir et perdre tout son bel aspect d’origine. Le nettoyage haute pression est d’ailleurs déconseillé au risque de provoquer des dégâts irréversibles qui faciliteraient les incrustations de saletés et le retour des mousses.

Parce que le nettoyage et la protection des surfaces ne s’improvisent pas, Techniseal a développé ProSeries. Riche d’un savoir-faire de plus 30 ans dans la pose et l’entretien des pavés, l’entreprise canadienne est recommandée par les plus grands fabricants de pavés pour son expertise. Idéale pour l’entretien et la protection des supports en béton, cette gamme complète de produits haute technologie répond à l’évolution des besoins et apporte aux professionnels comme aux particuliers des solutions innovantes pour que les ouvrages perdurent et conservent leur aspect d’origine.

Riche de 22 produits, la gamme ProSeries Techniseal accompagne les utilisateurs étape par étape et leur apporte des solutions performantes et durables pour nettoyer, préparer, protéger et entretenir les aménagements extérieurs. ProSeries devient ainsi la seule gamme du marché aussi large et complète qui permette de répondre à chaque besoin.

La gamme ProSeries s’articule autour de 3 étapes :

1 Détacher : retirer les taches, les contaminants et les mousses
2 Nettoyer : la totalité de la surface pour la préparer au traitement de protection
3 Protéger : en choisissant la finition en fonction de l’aspect souhaité

Étape 1 – Détacher les surfaces

Nettoyant-dégraissant
Dissout les taches tenaces

De nombreuses taches grasses liées aux activités quotidiennes nuisent à l’esthétique des aménagements extérieurs. Aussi, pour enlever les taches d’huile de moteur dans une cour pavée ou de graisse de barbecue sur une terrasse dallée, Techniseal a développé le Nettoyant-dégraissant, idéal pour un entretien régulier et en profondeur des surfaces.

Dissout et déloge efficacement la graisse

Très efficace et puissant, quel que soit le support (béton, pierre naturelle, marbre, granit…) et qu’il soit protégé ou non, le Nettoyant-dégraissant Techniseal dissout les taches les plus tenaces, et élimine la graisse incrustée dans le matériau.

Une fois appliqué sur la surface, le produit agit rapidement en quelques minutes, emprisonne et déloge la tache après un brossage actif et un rinçage à l’eau claire.

Le Nettoyant-dégraissant Techniseal assure un nettoyage complet du support, et ne laisse aucune pellicule grasse.

Conditionnement : 1 L
Prix public indicatif : 19,95 euros TTC

Points de vente : négoces en matériaux

Étape 2 – Nettoyer les surfaces

Anti-mousse concentré
Le traitement anti-mousse, lichens et algues

Au fil des saisons, sous l’action des intempéries et des diverses pollutions, les matériaux poreux tels que la tuile, le béton, la pierre… noircissent et se couvrent de mousses, de champignons… Pour leur redonner une nouvelle jeunesse, Techniseal a mis au point l’Anti-mousse concentré.

Une formule ultra-puissante

Puissant fongicide et algicide, le nouvel Anti-mousse concentré Techniseal détruit efficacement et durablement toutes les mousses, les lichens et les algues présents sur les surfaces dures.

Sa nouvelle formule concentrée est ultra-performante en action curative ou préventive, sur tous les matériaux poreux (tuile, béton, pierre…). Il détruit efficacement les micro-organismes et retarde leur apparition. Son action est visible après quelques jours : les végétaux parasites brunissent et leur élimination se fait avec la pluie et le vent.

L’Anti-mousse est sans javel pour ne pas dégrader les supports.

Un excellent rendement

Très économique, le nouvel Anti-mousse concentré Techniseal offre un très bon rendement. Il permet de traiter 25 m2 de surface avec :

– En traitement normal (épaisseur des mousses inférieure à 0,5 cm) : 100 ml d’Anti-mousse mélangés à 1 L d’eau,
– En traitement sévère (épaisseur des mousses supérieure à 0,5 cm, algues rouges…) : 150 ml d’Anti-mousse mélangés à 1 L d’eau.

Pour optimiser la protection dans le temps, il suffit d’appliquer en traitement préventif 50 ml dans 1 L d’eau.

Conditionnement 1 L : 20,90 euros TTC
Existe également en version prête à l’emploi
Conditionnement 5 L : 20,90 euros TTC

Points de vente : Négoces en matériaux

Étape 3 – Protéger les surfaces

Protecteur hydrofuge WR7
Protège durablement les surfaces poreuses en brique, béton ou pierre

Véritable bouclier hydrofuge, le protecteur WR7 Techniseal est une solution microporeuse de dernière technologie composée de Siloxanes. Non filmogène, ses agents actifs pénètrent en profondeur et réagissent chimiquement avec le matériau pour former une barrière invisible et durable, sans rendre les surfaces glissantes.

Efficace, le WR7 offre une excellente protection contre les principales causes de détérioration des matériaux : l’eau – il prévient la formation de mousses, lichens… – le sel, les cycles de gel et de dégel, la pollution, les UV, les produits d’entretien… De plus, il facilite le nettoyage en empêchant les contaminants ainsi que les taches noires, causées par la pollution atmosphérique, de s’incruster dans les pores du matériau.

Une solution durable pour les surfaces verticales ET horizontales piétonnes

Respectueux de l’environnement, le nouveau protecteur WR7 Techniseal est à base d’eau et ne dégage pas d’odeur incommodante. Il peut être utilisé en traitement préventif sur tous les matériaux minéraux poreux tels que les pierres, les briques, les terres cuites, les bétons, les dallages reconstitués… Polyvalent, aussi bien pour les surfaces verticales qu’horizontales piétonnes, il peut s’appliquer sur :
– Surfaces verticales : murs, joints, fondations, façades, cheminées, bordures, murets, piliers…
– Surfaces horizontales piétonnes : plages de piscines, terrasses, patios, allées…
De plus, le protecteur WR7 préserve l’aspect naturel des surfaces minérales grâce à son fini mat transparent qui ne modifie pas l’aspect d’origine du matériau.

Une utilisation simplifiée

Prêt à l’emploi, le protecteur hydrofuge WR7 est facile à appliquer. Il suffit de bien nettoyer la surface avec un nettoyant d’efflorescence. Une fois la surface poreuse propre et sèche, le produit s’applique au pulvérisateur ou au rouleau (du haut vers le bas), et offre ainsi au support un maximum de durabilité (jusqu’à 10 ans). Lors de la pose, le protecteur WR7 a un léger aspect mouillé qui s’estompe au bout de 10 jours. Pratique, cela permet une reprise facile du produit après un arrêt, car la démarcation avant/après est bien visible.
Conditionnement : 3,78 L soit environ 14 m2 (cette moyenne dépendra de la porosité de la surface).

Durée de vie : jusqu’à 10 ans

Prix public indicatif : 63,25 euros TTC
Points de vente : Négoces en matériaux